Renouveler ses fenêtres PVC : quand et comment ?
Travaux

Quand et comment changer ses fenêtres en PVC

Nos fenêtres sont en place depuis des années et forcément nous n’avons alors pas vraiment tendance à faire attention à elles et à nous en préoccuper.

Pour économiser le chauffage, on aura simplement tendance à ne pas trop l’allumer.

Cependant, les fenêtres jouent un rôle important s’agissant de notre confort. Si elles sont bonnes, elles atténuent le bruit de l’extérieur et elles conservent la chaleur au sein du foyer. Si elles sont mauvaises par contre, à ce moment-là, la facture de chauffage monte et prend de l’ampleur.

Nous savons bien pourtant que les matériaux que nous utilisons pour nos logements ne sont pas inaltérables et indestructibles. Plutôt, ils s’usent avec le temps. Ils se déforment et se dégradent.

Il convient donc de surveiller ce processus d’altération et de faire le nécessaire quand l’état des menuiseries devient trop critique. À ce moment-là, il faut sortir sa caisse à outils ou faire appel à un professionnel, mais en tout cas, il faut faire quelque chose.

Les signes qui indiquent que ça devient préoccupant

Des problèmes avec nos fenêtres, il peut y en avoir des petits ou des gros. 

Ce peut être par exemple un simple grincement strident qui se fait entendre chaque fois que vous rabattez un battant de vos fenêtres. Ce peut être aussi ce même battant que vous peinez à fermer correctement. Vous devez alors tirer et en même temps soulever la fenêtre pour permettre au mécanisme de fermeture de pouvoir s’enclencher.

Plus grave sinon, ce peut être de la condensation qui se forme sur la vitre ou des taches d’humidité qui apparaissent sur les murs à proximité des menuiseries. Au pire des cas, de la moisissure peut même commencer à se développer.

Si vous ressentez le froid surtout, alors que la pièce est pourtant bien chauffée, à ce moment-là, il faut tirer la sonnette d’alarme. En effet, rénover ou changer les fenêtres, ça a bien sûr un coup, mais il faut penser aussi sur du long terme, parce que les surcoûts de chauffage qui s’accumulent peuvent bien finir par dépasser le prix de la restauration des menuiseries. Vous pouvez en ce sens vous faire une idée sur la question en consultant le prix du PVC à Meknes par exemple.

Au fait, des fenêtres ça se garde combien de temps ? 

Les artisans s’entendent à ce sujet pour dire que la réponse à cette question est relative à de multiples facteurs. 

Il faut prendre en considération la qualité de fabrication de la fenêtre à l’origine.

Il faut prendre en considération le climat et la météo de l’endroit où se trouve l’habitation.

Ajouté à cela, il y a également la qualité de la pose lors de l’installation qui joue. Est-ce que le travail a bien été fait le jour où les fenêtres ont été posées ?

Enfin, est-ce que les fenêtres ont été correctement entretenues au fil des années ? Il suffit parfois de peu, quelques vérifications une fois de temps en temps et cela peut déjà vous éviter des ennuis.

Tout dépend donc, mais disons qu’une fenêtre peut tenir une ou plusieurs dizaines d’années selon ce qui ressort de ces différents critères précités.

Retenez cependant que les situations de chacun varient selon différents critères et qu’il ne faut donc pas s’en remettre passivement à des règles générales, mais qu’il faut plutôt analyser votre propre cas sans idée reçues et ainsi pouvoir définir au mieux si concrètement il y a besoin de faire quelque chose avec vos fenêtres ou pas encore. 

À LIRE
Pourquoi injecter sur les fondations ?
Travaux

Les avantages de l’utilisation d’une injection de résine sur les fondations

Lorsqu’une capacité portante insuffisante provoque un grand nombre de fissures ou d’affaissements, la structure doit être consolidée et stabilisée durablement. La meilleure solution est d’injecter la résine d’expansion comme solution de support.

Injection de résine expansive : un procédé de haute technologie maîtrisé par les entreprises professionnelles

Quel que soit le type de sol (argile, limon, gravier, etc.), l’injection de résine d’expansion vise à compenser les différents tassements. Il appartient à la catégorie injection au sens de la norme NF EN 12 715. Les spécifications de chaque procédé se situent dans la plage d’utilisation précise, qui dépend de la nature du sol (IP, VBS, teneur en carbonate de calcium, etc.). La haute technologie de l’injection de résine gonflable permet de stabiliser tous types de structures et de dallages, de régénérer les maçonneries et de combler les cavités souterraines. Les procédés disponibles sur le marché sont développés par quelques sociétés spécialisées comme https://www.idlasolutions.com/notre-solution

Injection de résine expansive pour conserver la performance d’une maison

Afin de consolider les fondations et de stabiliser durablement la maison, une solution de restauration des fondations a été mise en place par injection de résine expansée. Réalisée par le leader mondial URETEK® en seulement 2,5 jours, cette procédure non invasive est pleinement applicable à l’argile et peut traiter de 28 mètres linéaires à 3 mètres de profondeur, notamment sous la façade sud et une partie du mur pignon ouest. En raison de la haute précision de cette technologie, cela peut notamment augmenter l’angle de changement de 2 mm. Les propriétaires pourront désormais envisager sereinement leurs travaux de décoration. Pour effectuer l’opération, les propriétaires peuvent faire confiance à une entreprise spécialisée comme https://www.idlasolutions.com/actualite/62-injection-de-resine-sous-fondation-5

Composition du fluide, température et taux de diffusion

La résine est un mélange de deux composants. Ceux-ci sont stockés dans des camions-ateliers. Le processus de pompage hybride est utilisé pour pousser le fluide dans une canalisation séparée vers la zone d’intervention. Les paramètres de température sont très importants et leur contrôle dépend de la fluidité uniforme des composants. Une autre chose à laquelle faire attention est la pression d’injection. La résine doit être suffisante pour diffuser dans la cavité requise et atteindre la bonne profondeur. Une fois injectée, la résine se dilate puis durcit par polymérisation.

L’injection de résine pour contrôler le retrait et l’expansion de l’argile dus au gonflement de la résine

L’avantage des travaux d’injection de résine gonflante est de permettre au sol sous la dalle, la semelle ou la fondation d’avoir une meilleure capacité portante. Au fur et à mesure que la densité du sol augmente, sa teneur en eau naturelle diminue, entraînant une augmentation de la résistance mécanique du sol. Dans l’argile, la résine modifie la composition du sol, inhibant ainsi son potentiel de dessèchement et de réhydratation. Le phénomène de retrait et d’expansion de l’argile (RGA) est donc mieux maitrisé. Les maisons traitées par injection de résine expansée seront plus stables après les travaux. Certaines opérations visent encore à redresser la structure. Les fissures de la structure se sont ensuite progressivement refermées au cours des travaux. Pendant la phase d’injection, une surveillance laser continue est utilisée pour surveiller les maisons endommagées. Pour plus d’informations, vous pouvez voir cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=2W4zxn_xJNE&t=166s

À LIRE

Travaux et protection contre la foudre : ce qu’il faut savoir du label Qualifoudre

Les bâtiments administratifs, les établissements recevant du public et même les habitations doivent respecter un certain nombre de normes de sécurité. Ils doivent notamment respecter un grand nombre de réglementations en ce qui concerne la sécurité incendie mais aussi en ce qui concerne la foudre. En effet, la foudre est peut-être un risque moins connu du grand public mais il n’en demeure pas moins que les conséquences d’un impact de foudre peuvent être vraiment préjudiciables pour les bâtiments mais également pour les personnes présentes dans ceux-ci.

Qu’est-ce que le label Qualifoudre ?

Le label Qualifoudre a été créé en 2004. Il atteste de la qualité des prestations et services réalisés par une entreprise dans le cadre de la lutte contre la foudre. Ce label est donné par l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS) qui est lui-même attaché au ministère de l’environnement.

Ce Label peut être attribué à des bureaux d’étude spécialisés dans la gestion du risque foudre mais aussi à des fabricants de matériel de protection contre la foudre. Les installateurs de ces matériels peuvent également être labellisés Qualifoudre.


Le fait d’avoir une labellisation Qualifoudre atteste d’une qualification des personnels et d’une réponse complète à un cahier des charges d’une quinzaine de pages, très précis qui s’appuie sur l’arrêté du 4 octobre 2010 modifié par un arrêté du 19 juillet 2011.

De quelle manière est-il possible de se protéger contre les risques liés à la foudre ?

Une fois le label Qualifoudre défini, il est important de se demander de quelle manière il va être possible de protéger son ou ses bâtiments contre les risques liés à la foudre.

La première chose qui semble acquise est qu’il n’est pas possible de se protéger seul contre un tel risque, notamment lorsque l’on est une entreprise. En effet, il est important de faire appel à un bureau d’étude labellisé Qualifoudre qui saura donner les meilleurs conseils tant sur les installations à mettre en place que sur la manière de procéder à l’installation.

En effet, avant d’aller plus loin il est essentiel de rappeler quelles peuvent être les conséquences d’un impact de foudre. Il peut tout d’abord s’agir du risque incendie si un extérieur est trop sec ou que des morceaux de verre sont présents sur le sol. Mais, il peut s’agir aussi de l’arrêt pur et simple d’un système d’électricité, d’une installation électrique qui peut avoir de réelles et importantes conséquences négatives. En effet, cela peut endommager des climatisations ou des moteurs de réfrigérateurs mais cela peut aussi détruire des systèmes informatiques. Dans ces cas-là, les conséquences sont encore plus graves puisque cela peut empêcher une entreprise de fonctionner ce qui est préjudiciable dans de nombreux cas notamment lorsqu’il s’agit d’un établissement hospitalier ou une entreprise qui gère des serveurs informatiques par exemple.

Il est donc clair qu’il faut absolument faire appel à des spécialistes pour gérer le risque foudre et notamment à un bureau d’étude labellisé Qualifoudre. Les techniciens ou ingénieurs pourront donner les meilleurs conseils quant au matériel à mettre en place et notamment les paratonnerres, mais ils donneront surtout les conseils les plus avisés possible pour placer ces différents instruments de protection au meilleur endroit possible. Pour faire cela, ils devront s’appuyer sur l’audit préalable qu’ils auront réalisé et pour lequel ils auront rendu un rapport détaillé aux personnes en charge de la sécurité dans l’entreprise.

Les ingénieurs spécialisés du bureau d’étude labellisé Qualifoudre pourront aussi sensibiliser les occupants des bâtiments au risque foudre. Dans ce cadre, ils pourront animer des petites séances de formation qui permettront à chacun d’acquérir les bons réflexes et de se poser les bonnes questions. Ils pourront même aller plus loin et davantage dans le détail, notamment avec les personnes chargées de la sécurité dans l’entreprise.

En conclusion, il est clair que les risques liés à la foudre ne doivent en aucun cas être pris à la légère. A ce titre, il est essentiel de mettre en place une véritable politique de prévention qui permettra de se protéger au maximum de ce risque. L’investissement réalisé dans le travail d’un bureau d’étude labellisé Qualifoudre apparaît de ce fait totalement justifié.

À LIRE
structure-modulaire
Travaux

Bien choisir votre structure modulaire

Pour votre chantier ou votre entreprise, vous jugez qu’il est judicieux de louer ou d’acquérir une structure modulaire ? À condition de bien la choisir, cette solution est très intéressante pour répondre au besoin de stockage ou bien à une augmentation de production.

En quoi consiste une structure modulaire ?

La construction structure modulaire consiste à assembler quelques bâtiments entiers à l’aide des modules unitaires qui sont préfabriqués. Déjà bien équipés en électricité, chauffage, plomberie et avec des finitions intérieures, ces modules sont installés sur les fondations. Afin de créer des bâtiments modulaires complets, elles sont ensuite assemblées. Le montage d’un bâtiment de ce modèle peut être définitif ou provisoire. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : constructions sur-mesure, bâtisses modulaires, bâtiments préfabriqués… Les constructions modulaires sont actuellement utilisées dans différentes applications telles que les sanitaires, la santé, les usines, l’éducation et les bureaux.

Au fil du temps, le bâtiment modulaire a énormément évolué. Il existe désormais deux grandes familles de ces bâtisses à savoir :

  • les bâtiments modulaires assemblables : avec des modules juxtaposés entre eux, faciles à démonter, configurables ;
  • les constructions modulaires monoblocs : formant un seul élément, ayant des structures indépendantes préassemblées et conditionnées par le constructeur, livrables en monobloc, pas besoin de pose.

Les critères de sélection d’une structure modulaire

Les types de structure modulaire conviennent à un projet en particulier et sont personnalisables infiniment. Pour bien choisir votre structure, prenez en compte quelques critères.

Votre projet

Au lieu de choisir une solution passe-partout, optez pour le sur-mesure. Montables et ajustables, les modules préfabriqués peuvent répondre à vos exigences en ouvertures, en dimensions, en ventilation, etc. Il est tout à fait possible d’adapter les constructions modulaires pour avoir les caractéristiques techniques que vous recherchez (isolation thermique, conditionnement de stockage…).

Vos besoins

Les capacités de votre bâtiment modulaire dépendent de ce que vous recherchez. Vous pourriez avoir besoin d’agrandir votre atelier de production ou juste entreposer un stock d’emballage. Afin de définir votre besoin en surface et en volume, vous devez bien mesurer votre capacité en termes de bâtiment modulaire. En cas de nécessité, vous avez la possibilité de diminuer ou d’élargir la surface de votre bâtiment lorsqu’il est installé.

La durée d’utilisation

Déterminez à l’avance la durée d’utilisation de votre structure. Vous pouvez opter pour la location d’une bâtisse modulaire démontable pour quelques semaines seulement, pour des mois ou des années. Pensez aussi à définir un délai minimum de votre engagement en vue de prévoir les équipements nécessaires.

Votre budget

Outre les normes de sécurité et de qualité, le budget est également un élément décisif dans le choix d’une structure modulaire. Les fabricants proposent diverses formules afin de répondre aux besoins de chaque secteur d’activité. Même si votre budget est assez restreint, exigez un minimum de qualité (installation électrique standard, dimensions suivant les normes…).

L’utilité d’une construction modulaire

En plus d’être un gain d’argent, le bâtiment modulaire constitue un énorme gain de temps pour les entrepreneurs. Ce genre d’installation est un excellent moyen d’économiser, de se faire des profits rapidement et sur le long terme. Posée sur un terrain bien adapté, cette structure, sûre et efficace est propice au développement des activités. Extrêmement économique, cette solution logistique coûte moins chère qu’une construction classique. Mis à part son usage en tant que bureau, la construction modulaire peut répondre à vos besoins d’espace supplémentaire et à certaines exigences à court, à moyen et à long terme.

Le retraitement des matériaux déjà utilisés est un autre objectif de la construction modulaire. Cette approche écoresponsable a été pensée dans le but d’apporter une innovation permanente et de préserver la planète. Sur le plan pratique, écologique et financier, le modulaire permet de faire un investissement pérenne.

À LIRE
enlevement-feraille
Travaux

Ferraille : quelques conseils utiles pour s’en débarrasser dans les règles

Vous venez de terminer la construction de votre bien ou vous avez entamé une démolition de votre bien immobilier ? Il est certain que des déchets métalliques et ferreux sont présents sur le chantier. Or, vous êtes contraints de vous en débarrasser. Mais cette opération, un particulier ne pourra pas l’effectuer dans les règles. Faire appel à des entreprises spécialisées reste indispensable. Elles sauront récupérer, trier et même recycler les déchets métalliques et ferreux sur le chantier. Découvrez les détails ci-après.

À LIRE
élagueur
Travaux

Quel élagueur choisir pour faire ses travaux d’élagage ?

On le sait tous que faire des travaux d’élagage n’est pas facile. Cela demande des connaissances spécifiques sur les types d’arbres pour préserver leur santé tout en priorisant la sécurité de son environnement. Et l’élagage peut être parfois risqué et dangereux selon l’environnement de travail. Il est nécessaire, voire indispensable de faire appel à un élagueur pour bien faire les travaux. Mais alors, quel élagueur choisir pour faire ses travaux ? Trouvez dans cet article quelques critères pour pouvoir sélectionner un élagueur compétent près de chez vous.

À LIRE
déchet-de-chantier
Travaux

Évacuation des déchets de chantier : comment ça se passe?

La gestion des déchets sur un chantier est une obligation pour les professionnels du BTP. Mais c’est également un important enjeu environnemental. D’ailleurs, la plupart des déchets enregistrés proviennent des activités BTP. Il faut dire que la construction engendre des impacts environnementaux importants. Ce qui a amené à établir la gestion des déchets de chantier. Dans ce cas, comment s’y prendre pour gérer correctement les déchets d’un chantier ?

À LIRE
elagage-arbre
Travaux

Comment bien entreprendre ses travaux d’élagage?

L’essence des travaux d’élagage est d’abord l’esthétique. Il permet l’entretien périodique des plants forestiers. Le second intérêt d’élaguer concerne la sécurité. De ce fait, les travaux d’élagage ne pourront être faits en amateur. Des impératifs sont à considérer avant de les entreprendre. Trouvez en ces quelques lignes des astuces afin de répondre à la fois aux besoins en esthétique et aux besoins en sécurité.

À LIRE
volet roulant connecté
Travaux

Domotique volet roulant : une solution domotique pour une maison connectée

La domotique : à quoi ça sert ?

De nos jours, nous vivons dans l’ère de la maison connectée. La domotique, très accessible aujourd’hui, est un outil efficace qui s’adapte à tout type de maison. Elle améliore le confort et renforce la sécurité et l’efficacité énergétique de toute habitation.

Elle peut, également,  sécuriser tout logement puisqu’elle permet de simuler une présence humaine chez vous, pendant vos vacances. Cela permet de dissuader les tentatives d’intrusion et de cambriolage.

La domotique qui influe sur les objets électriques se trouvant dans la maison, permet de gérer, également, les volets roulants électriques. 

Les volets roulants automatiques sont, certes, très efficaces, mais quand ils s’adaptent à un système domotique permettant de les gérer à distance, ils apportent plus de confort et permettent un gain de temps et d’énergie.

La domotique permet effectivement de réguler le système du volet électrique et facilite la tâche de son ouverture et sa fermeture. Ce qui caractérise la domotique, c’est justement sa praticité. En effet, les volets roulants qui s’adaptent à la domotique sont munis de capteurs intégrés ou de contrôleurs électriques qui permettent de les contrôler facilement.

Qu’est-ce qu’un volet roulant connecté ?

Un volet roulant connecté est un volet relié à internet. L’échange d’informations se fait avec les appareils informatiques disponibles qui sont eux-mêmes connectés à internet à savoir le  smartphone, la tablette, l’ordinateur .. . Pour toutes ces raisons, vous pouvez piloter vos volets roulants via votre smartphone par exemple. Vous pouvez, également, connaître à distance l’état de vos volets, s’ils sont en position correcte, fermés ou ouverts. 

Les volets roulants : quel modèle choisir ? 

Il existe plusieurs types de volets roulants qui peuvent s’adapter à la domotique et dont le système de communication peut être automatisé :  

Domotique et volet roulant filaire  

Le volet roulant filaire se manœuvre à l’aide d’un interrupteur encastré dans le mur. Les fonctionnalités de ce volet varient selon le modèle de l’interrupteur, qu’il s’agisse d’un modèle dont la fonction se limite à l’ouverture et la fermeture de volet roulant ou celui qui offre la possibilité de programmer l’automatisation. Grâce à un interrupteur spécial (interrupteur volet roulant connecté), le volet roulant peut fonctionner à l’aide d’un réseau électrique. Cependant, cela demande beaucoup de travaux de maçonnerie et de raccordements électriques.

Domotique et volets roulants avec système radio 

Il s’agit d’un système domotique dont le fonctionnement repose sur une télécommande communiquant avec le volet par ondes radio. Il permet de commander et de programmer le volet à distance. Il existe d’autres fonctionnalités avancées que proposent la télécommande pour la domotique à savoir la simulation en présence. 

Le module radio est facile à installer. Cependant, il est plus coûteux que celui d’un moteur filaire.

Domotique sans fil pour les volets avec système radio et Wi-Fi  

Il existe un autre type de système domotique, considéré comme un choix complet et idéal. C’est le module qui fonctionne à l’aide d’un wifi grâce à une box domotique. Celle-ci est une unité centrale connectée au réseau Wifi de la maison. Pour permettre l’ouverture et la fermeture des volets roulants, elle communique avec des actionneurs situés au niveau des volets roulants par Wifi ou par ondes radio. Cette box domotique, qui doit être reliée à une application sur smartphone, permet le pilotage de volets roulants depuis votre téléphone.

Comment rendre le volet roulant actuel connecté ?

Pour relier un volet roulant à un réseau internet, il faut prendre en compte plusieurs paramètres : 

Il faut, d’abord, que l’habitation soit équipée d’une connexion internet. Par la suite, il s’agit de déterminer la technologie du moteur d’un volet roulant actuel ou celui de l’interrupteur..

Si vous avez un volet roulant filaire, il faut acquérir un récepteur qui doit être branché au moteur ou à l’interrupteur. Ce récepteur permet au volet roulant de communiquer par ondes radio avec la box domotique qui sera aussi connectée à internet.

Pour les volets roulants radio, il existe plusieurs configurations, selon le type de la technologie, mais généralement, il suffit d’avoir une box domotique. Votre volet roulant pourra communiquer directement par ondes radios avec la box.

Bon à savoir : La domotique simplifie votre vie au quotidien 😉

À LIRE
problème-charpente
Travaux

Quelles solutions adopter face à l’affaissement de la charpente ?

La charpente constitue une pièce maitresse de la bâtisse. Elle forme l’ossature du toit et supporte le poids des pièces le composant. Différents matériaux sont utilisés pour concevoir les charpentes. Néanmoins, le bois demeure la matière la plus privilégiée. Mais la charpente en bois finit par s’affaisser en vieillissant et sous l’effet des intempéries et de l’humidité. Généralement, cela signifie que la toiture peut s’effondrer à tout moment. Si le cas se présente, il faudra donc s’alarmer. Justement, nous allons parler des solutions à adopter face à ce genre de situation.

À LIRE