Travaux

Pourquoi est-ce important de nettoyer les gouttières de sa maison?

Les gouttières sont des éléments qui font parties intégrantes de la toiture. Cependant, au cours des travaux d’entretien de celle-ci, nous avons souvent tendance à les négliger. Pourtant, elles jouent un rôle considérable dans la gestion des eaux de pluie. On ne peut donc sous-estimer leur nettoyage. Cette opération n’évite pas uniquement les problèmes d’humidité. Elle vous épargnera également des dégâts qu’ils engendrent et d’onéreuses dépenses. Dans cet article,  nous allons voir pourquoi c’est si important de nettoyer les gouttières de sa maison. Découvrez !

Quelles sont les conséquences d’une gouttière non fonctionnelle ?

La gouttière ne fonctionne pas correctement lorsqu’elle ne permet pas d’évacuer les eaux de pluie comme il se doit. Une telle situation donne souvent lieu à l’accumulation et à la stagnation d’eau à certains niveaux du terrain. En général, la gouttière doit acheminer les eaux vers les descentes qui, à leur tour, devront les déverser  à des endroits stratégiques prévus à cet effet. Par contre, lorsqu’elle est percée par endroit ou lorsqu’elle est bouchée, elle favorisera les accumulations d’eau stagnante sur le terrain. Cela n’affecte pas uniquement l’esthétique de celui-ci. Une telle situation est aussi à l’origine des  problèmes d’infiltration d’eau. Ces derniers ont toutefois des conséquences plus graves. Dans ce cas de figure, il est donc conseillé de contacter un couvreur professionnel au plus vite.

En effet, il y a de fortes chances que l’eau s’infiltre par la toiture. Elle peut de ce fait affecter d’autres éléments comme les revêtements, les isolants ainsi que la charpente. À côté de cela, elle pourrait pénétrer au cœur de la façade et des fondations. Ce qui est à l’origine de l’humidité constante sur les murs et les remontées capillaires. Les problèmes de gouttière ne sont donc pas à prendre à la légère. En plus d’assurer le bon état de votre toit, ce système d’évacuation d’eau vous garantit un habitat sain.

Comment procéder au nettoyage de sa gouttière ?

Comme vous l’aurez compris, il est crucial d’entretenir la gouttière vu l’importance de son rôle. Pour la réalisation de cette tâche, nous vous conseillons de faire appel à ce couvreur professionnel en Lozere. En effet, il ne s’agit pas uniquement de la nettoyer. Le nettoyage doit être complété par le colmatage des trous ou le remplacement de la portion de gouttière endommagée.

En outre, sachez que le nettoyage de la gouttière implique un travail en hauteur. Des précautions devront alors être prises pour assurer une intervention sécurisée. Le port des équipements de protection est obligatoire.

Pour ce qui est du nettoyage, il se matérialise par le retrait des débris de végétaux, de la boue et de tous autres éléments dans les parois de la gouttière. Pour effectuer cette opération, munissez-vous d’une pelle à gouttière et d’une brosse. Il vous faut également un seau pour contenir les saletés issues du nettoyage.  À côté de la partie supérieure de la gouttière, les descentes nécessitent aussi un nettoyage. Ce dernier s’opèrera de bas en haut au moyen d’un nettoyeur haute pression. Pour les débarrasser des éléments susceptibles de les obstruer, on projettera de l’eau à haute pression dans les conduits.

Pour terminer, assurez-vous que la gouttière est bien fonctionnelle. Pour ce faire, bloquez temporairement l’extrémité de la partie de la descente. Puis, remplissez les gouttières d’eau. Procéder ainsi vous permet de détecter les fuites. Pour poursuivre, débloquez la descente pour laisser l’eau s’écouler.  Si le débit est lent, assurez-vous que la gouttière est bien propre et pensez à vérifier l’angle d’écoulement. 

À LIRE
Quelles-assurances-pour-les-entreprises-du-bâtiment
Travaux

Quelles assurances pour les entreprises du bâtiment ?

Pour toute entreprise de BTP, entreprises du bâtiment, il est indispensable d’être détenteur d’une assurance permettant de prendre en charge différents éléments sur un chantier. Que ce soit d’un point de vue humain ou d’un point de vue matériel, il est important de savoir se protéger de tous les imprévus qui pourraient survenir au moment de la réalisation des travaux. Peu importe le domaine dans lequel vous travaillez, que vous soyez artisans, auto entrepreneur, une entreprise, à compter du moment où vous intervenez sur le chantier, dès que vous êtes acteur dans les travaux de réalisation, vous devez être protégé par différentes assurances qui prendront en charge tous les dommages corporels matériels qui pourraient souvenir.

Pour les salariés et le dirigeant

Il est possible de pouvoir protéger tous les collaborateurs et de valoriser votre politique de gestion grâce à une disponibilité d’assurances diverses qui ont pour but la protection de vos salariés et ainsi assurer une finalisation de leur part sans oublier une valorisation de votre management. En attente pour une couverture complète de vos salariés, vous pourriez avoir accès à une assurance accidents corporels qui prendra en charge toutes sortes d’accidents qui pourraient survenir sur le chantier mais également à l’assurance santé collective dont disposent les entreprises en Tunisie. Vous pouvez également obtenir une assurance décès ainsi qu’une assurance retraite motivation sans oublier, bien sûr, si vous êtes amené à voyager à pouvoir obtenir une assurance voyage collective. Toutes ces assurances pour vos entreprises du BTP vous permettront de protéger l’ensemble de vos salariés mais vous pouvez également détenir une assurance pour le dirigeant. Il est possible de disposer d’une responsabilité civile des mandataires sociaux mais également d’une assurance santé, voyage ou gestion du patrimoine qui vous apporte également une protection pour vous-même. Pour avoir plus d’informations concernant les garanties de l’assurance tout risque chantier consulter ce lien 

Un large choix d’assurance pour votre entreprise en bâtiment

En fonction de votre rôle au moment de la réalisation des travaux, l’assurance tout risque chantier permettra de pouvoir vous protéger vous et vos employés de tous dommages ou sinistres qui pourraient survenir. Personne n’est à l’abri d’un accident mais il est important de pouvoir être en mesure de prendre en charge les dégâts grâce à une bonne couverture et de surtout pouvoir anticiper toute attaque entière lors de n’importe quel sinistre sur un chantier. Il est possible de bénéficier de garanties adaptées à votre activité et à votre entreprise en fonction des réels besoins spécifiques que vous ayez. Pour ce faire, il existe une assurance des biens et des activités qui permet de protéger l’ensemble de vos chantiers pour vous concentrer sur le développement de votre entreprise sans avoir à penser à ce qui pourrait se passer en cas de problème. Il y a, également, la possibilité d’avoir une assurance de la flotte automobile quelque soit la nature de vos véhicules et ainsi offrir ah beaux engins, vos utilitaires une assurance flotte auto qui prendra en charge vos véhicules de la même manière qu’une assurance automobile classique. Ensuite, la responsabilité civile décennale vous couvrira en cas de dommages causés à autrui dans l’exercice de votre activité et ainsi complétera la responsabilité civile travaux et d’exploitation. Enfin, l’assurance parc informatique vous permet de protéger l’intégralité de vos données et de votre système informatique en vous protégeant sur les dommages matériels et immatériels.

En conclusion, plus vous bénéficiez d’assurances pour votre entreprise du BTP, plus vous serez en mesure de pouvoir protéger vos employés ainsi que vos travaux ou les véhicules que vous utilisez et qui garantissent la pérennité de votre entreprise. Une bonne protection comme l’assurance tout risques en Tunisie, vous apportera la certitude d’un avenir serein et tranquille.

À LIRE
Travaux

Travaux d’élagage et d’abattage d’arbre : aperçu des risques à leur exercice

Contrairement aux idées reçues, l’élagage et l’abattage d’arbre ne sont pas des activités à la portée de tous. En effet, ils requièrent de l’expertise, du savoir-faire et une grande capacité à se concentrer sur la tâche. Une minute d’inattention peut en effet entrainer des accidents graves. Il importe donc de connaitre les risques liés à l’exercice de ces activités. C’est justement ce dont on va parler dans le présent article.

Les risques résultant de la défectuosité de l’EPI

Les entreprises spécialisées en élagage d’arbre doivent impérativement mettre à la disposition de leur élagueur un Equipement de Protection Individuelle ou EPI. De manière générale, ce dernier se compose d’un casque de sécurité, de gants de protection, de lunette de protection, d’une combinaison anti-coupure, de harnais d’élagage, de longe, de différentes cortes, de mousquetons et bien d’autres encore. Avant chaque utilisation, l’élagueur doit vérifier la fiabilité de son EPI. Ceci étant fait afin d’éviter les accidents. Ainsi, s’il a un doute quant à la solidité de l’équipement en question, il fera usage d’un autre qui est en bon état. En effet, la plupart de ces matériels, notamment les cordes, le harnais d’élagage, les mousquetons ainsi que la longe, garantissent la sécurité de l’opérateur au cours de son intervention et des déplacements en hauteur. Pour se prémunir contre les chutes potentiellement mortelles, il est crucial de se munir d’un EPI fonctionnel.

Les risques liés à la manipulation des outils aiguisés

Seuls les professionnels ayant reçu la formation adéquate sont aptes à manipuler une tronçonneuse en hauteur. En effet, même si cet outil permet de couper efficacement les branches, son utilisation nécessite du savoir-faire et une grande vigilance. Une mauvaise manipulation d’un outil tranchant peut occasionner des blessures graves, voire la section d’un doigt ou d’un membre.

Pour éviter ce type d’accidents, il est préconisé d’utiliser une tronçonneuse spéciale élagage et taille d’arbre. Ce  genre de matériels est léger et très facile à manier. Toutefois, il faudra se servir des deux mains lors de leur manipulation. C’est ce que prévoit d’ailleurs la norme européenne harmonisée NF EN ISO 11681-2. L’usage de cette tronçonneuse avec une seule main n’est permis que dans de très rares cas.

Les risques liés à la proximité de l’arbre par rapport à une ligne électrique aérienne

Lorsque l’arbre est planté à proximité des fils électriques aériens, son élagage est plus complexe. En effet, l’opérateur qui s’en charge s’expose à un risque d’électrocution. Afin d’éviter tout accident, le Code du travail en son article R4534-108 a prévu des distances de sécurité à respecter lors de la réalisation  des travaux d’élagage. Une distance de sécurité de 3 mères doit être établie pour les lignes électriques de moins de 50 000 volts. Cette distance est de 5 mètres pour les lignes électriques de 50 000 volts et plus. S’il est impossible de respecter une telle distance, il faut nécessairement mettre la ligne hors tensions avant et durant toute la durée des opérations.

En outre, il est primordial de redoubler de prudence lorsque l’élagage ou l’abattage est exécuté par temps humide. C’est aussi le cas lorsqu’ils ont lieu quand il y a une importante coulée de sève. En effet, les branches deviennent conductrices d’électricité lorsqu’elles sont trempées. Un arc d’électricité peut se former éventuellement malgré que l’élagueur ait établi une distance de sécurité supérieure à celle prévue par la loi. Pour les mêmes raisons, les mesures nécessaires devront être prises pour que l’arbre ne tombe pas sur une ligne électrique lors de son abattage.

Les risques liés au défaut de signalisation du chantier

Avant d’entamer un chantier d’élagage ou d’abattage d’arbre, le professionnel comme cet élagueur dans le Nord passe à la sécurisation de son champ d’intervention. Des balises seront posées aux alentours du chantier pour éviter son accès au public durant toutes les opérations. Procéder ainsi ne constitue pas uniquement un gage de sécurité pour les travailleurs au sol. Cela permet également de protéger les personnes susceptibles de passer à proximité du chantier. Sachez que la chute d’une branche ou d’un matériel en hauteur peut être fatale si l’objet en question tombe sur la tête d’un individu.

À LIRE
Travaux

Les droits du travailleur isolé et les solutions pour le protéger

Si vous vous trouvez hors de portée de vue ou de voix d’autrui sur votre lieu de travail, vous êtes considéré par la loi comme un travailleur isolé. Étant davantage exposé aux dangers, ce salarié est en droit de bénéficier d’une protection adéquate durant l’exercice de ses fonctions. Focus sur les réglementations spécifiques dédiées à la protection du travailleur isolé.

Reconnaître les situations à risques

Le travail isolé peut présenter de nombreuses contraintes, tant pour le travailleur que pour l’entreprise. Les principaux risques auxquels ces salariés sont confrontés comprennent entre autres :

Les risques médicaux

Il peut être compliqué pour une personne souffrant de crises d’angoisse, d’épilepsie ou sujette aux vertiges d’accomplir des missions dans un cadre isolé. L’intervention en cas d’accident ou de malaise peut s’avérer difficile pour un salarié présentant des problèmes de santé.

Les risques psychologiques

L’isolement physique et psychique dans le cadre d’une mission peut entraîner chez certaines personnes un sentiment d’abandon. Par conséquent, le salarié est plus vulnérable aux risques d’incidents.

Les risques de violence externe

Le travail isolé peut exposer le salarié aux risques d’agression physique ou verbale. Ces violences sont généralement perpétrées par des clients ou toute autre personne externe à l’entreprise. En raison de l’isolement, il n’y a aucun témoin, ni possibilité d’appeler à l’aide.

Les accidents plus ou moins graves peuvent également se produire lorsque le salarié effectue ses missions seules. Si ces risques concernent l’ensemble des secteurs d’activités, l’agriculture, l’industrie, le transport et les services sont particulièrement exposés aux dangers du travail isolé. C’est pourquoi il est nécessaire de trouver des solutions adéquates pour limiter les risques au sein de l’entreprise.

La législation concernant les travailleurs isolés

Le travail isolé fait l’objet d’une réglementation particulière pour assurer la sécurité du travailleur isolé. D’après l’article L4121-1, anciennement L.230-2 du Code du travail, votre employeur est dans l’obligation de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour assurer votre sécurité votre santé. L’article R4543-19 du Code du travail stipule aussi que le travailleur isolé doit avoir la possibilité de signaler les situations de détresse et de bénéficier d’une aide dans les meilleurs délais. Le salarié est également en droit d’invoquer la faute inexcusable et demander des indemnités complémentaires selon l’article L452-1 du code de la sécurité sociale lorsqu’il est victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle causée par la faute ou à la négligence de son employeur, ou par un manquement aux règles d’hygiène et de sécurité.

Les mesures de sécurité pour les travailleurs isolés

Diverses solutions vous sont proposées pour prévenir les risques liés au travail isolé et pour garantir votre sécurité. La formation permet notamment de sensibiliser les employés et d’identifier les limites de leurs compétences face à une situation à risque. Le chef d’établissement doit également mettre en place une organisation de secours afin de réagir efficacement en cas d’urgence. Ce procédé nécessite une étude précise des risques potentiels pour permettre aux secours d’agir dans les plus brefs délais sur le site. Enfin, il est indispensable d’équiper le personnel de dispositifs leur permettant d’alerter rapidement les secours en cas de problème. Au moyen d’un DATI (Dispositif d’Alarme du Travailleur Isolé), le salarié pourra déclencher manuellement ou automatiquement une alerte en cas d’accident ou d’agression.

À LIRE
Travaux

Travaux de toiture : dans quels cas une autorisation est-elle requise?

Les travaux de toiture peuvent se présenter sous différentes formes : nettoyage, remplacement des tuiles, travaux d’isolation thermique, etc. Selon leur nature et l’ampleur du chantier qu’ils impliquent, une autorisation peut être requise.  Dans quelles mesures effectuer une déclaration préalable des travaux ? Nous répondons à ces questions dans les lignes qui suivent.

Quels sont les travaux qui nécessitent une demande d’autorisation préalable ?

D’une commune à une autre, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux peut être nécessaire avant la réalisation des opérations affectant la toiture. En effet, la déclaration préalable peut être assimilée à une version simplifiée d’un permis de construire. Elle est souvent exigée pour que les travaux se fassent dans le respect des règles d’urbanismes en vigueur dans la localité.

Pour ce qui est des travaux de toiture, ils sont encadrés par l’article R.421.17 du code de l’urbanisme. Selon les termes de celui-ci, toute rénovation de toiture devra être précédée d’une déclaration préalable des travaux dans la mesure où elle implique la modification de l’aspect initiale de la demeure. C’est le cas lorsqu’elle s’accompagne de la pose d’une fenêtre de toit, d’une cheminée, d’un panneau solaire ou d’une antenne de toit. Une autorisation préalable est également requise en cas de réfection de la toiture, de modification de la charpente ou des travaux de réparation.

Dans tous les cas, il est nécessaire de se renseigner sur les règles d’urbanisme de sa région pour savoir ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Pour vous mettre au fait des démarches administratives à suivre, renseignez-vous auprès de votre mairie. Vous pouvez également contacter cette entreprise de couverture dans l’Eure. En plus de vous accompagner dans leur accomplissement, il se chargera de vos travaux de toiture. 

Travaux de toiture : quand la déclaration préalable devient-elle obligatoire ?

Certaines opérations sont impérativement soumises au régime de déclaration préalable des travaux. Parmi celles-ci figurent :

La rénovation de la toiture

Elle consiste à remettre à neuf les matériaux de couverture. La rénovation du toit peut être partielle ou totale. Cependant, lorsqu’elle entraine une modification sensible de l’aspect extérieur de la bâtisse, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie est obligatoire. Vous l’aurez compris, une simple remise en état initiale de la couverture n’est pas concernée par cette règle. Néanmoins, elle s’applique en matière de rénovation totale du toit.

L’installation d’un revêtement autre que celui employé à l’origine

Lors de la réfection du toit, si l’on utilise le même modèle que celui qui  été en place, aucune autorisation préalable n’est requise. Par contre, si l’on vient à changer le modèle ou la couleur du revêtement, une déclaration préalable des travaux est indispensable. L’utilisation de certains matériaux peut également être proscrite. Avant d’installer le nouveau revêtement, pensez donc à consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU), le Plan d’Occupation des Sols (POS) ou le Plan de sauvegarde et de mise en valeur de votre région. Ici encore, vous pouvez solliciter les conseils d’un couvreur professionnel qui est au courant des règles d’urbanisme en vigueur.

Les modifications mineures du toit

Dans certains cas, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie est nécessaire même si les opérations n’impliquent pas des modifications significatives de l’apparence de la bâtisse. Rappelons encore que les démarches administratives à suivre peuvent différer d’une localité à une autre.

À LIRE
Nos conseils pour bien aménager votre salon
Travaux

Comment bien aménager son salon ?

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de regarder votre salon et de vous sentir démotiver parce qu’il vous parait impossible de l’aménager ? Beaucoup de personnes ont de difficultés à aménager leur salon surtout si celui-ci est moins spacieux. Aménager son salon ce n’est pas si compliqué. En fait, pour bien aménager le salon, il faut l’accorder selon votre style ou vos habitudes de vie.

Evaluer vos habitudes de vie

Prendre en compte de ses habitudes de vie est important. Vous ne devriez pas vous adaptez à votre intérieur. Par contre, c’est beau et bien à votre intérieur de correspondre à votre style de vie. De ce fait, chaque intérieur de la maison est unique. Ainsi comme pour toute pièce, vous devriez l’aborder en pensant d’abord à vos habitudes de vie. 

Pour ce faire, pourquoi ne pas réunir toute la famille et lister toutes les habitudes de vie dans votre salon et ce que vous avez envie d’y faire. Cela vous permettra de mettre en place toutes vos idées et déterminera les résultats que vous voulez avoir.

Placer votre canapé

Après une évaluation de votre style de vie, vous savez maintenant ce que vous voulez et ce qui vous correspond pour placer votre salon. Maintenant, il est temps de passer à l’aménagement. En premier lieu, procédez à la mise en place du canapé. Le canapé est à placer en premier car en général c’est le meuble le plus gros et le plus difficile à poser dans un salon. 

Une fois que vous avez déterminé son emplacement, le reste suit facilement. Vous pouvez disposer votre canapé en L, en parallèle ou même en U selon la forme de votre salon. Pensez juste à ne pas déranger la circulation. La position de votre canapé ne doit pas gêner l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. 

Décorer avec des mobiliers

Comme pour toute pièce de la maison, on aborde la décoration avec une intention d’une idée d’ambiance. Il faut savoir que le mobilier que vous allez choisir pour décor et sa mise en place va venir renforcer cette ambiance. Par exemple, pour un salon convivial sans télé, il est important de favoriser la conversation. De ce fait, il faut placer des assis. Cela accentuera l’effet de convivialité. Plus vous multiplierez les chaises, plus votre salon paraitra convivial. Et pour la table basse, choisissez une table avec un grand plateau comme ça vous pouvez y déposer plusieurs petits plateaux apéritifs.

Pour les personnes qui disposent d’une télé dans le salon, il est important de miser sur le confort. Pour un confort de visionnage, placer votre canapé face à la télé et surtout garder la distance de recul.

On a dit qu’aménager son salon n’est pas si compliqué. Néanmoins, si vous avez des difficultés à le faire même s’il y a déjà un guide d’astuces. Il vous est donc conseillé de faire appels à des spécialistes en décoration ou aménagement, ou bien de consulter divers sites d’aménagement intérieur comme Cloison-plafond.fr afin que le résultat soit satisfaisant et répond à votre besoin et style de vie.

À LIRE
Comment choisir votre électricien pour un chantier électrique
Travaux

Choisir un électricien à Lille pour sa rénovation électrique

Vous cherchez une entreprise pour la rénovation de votre électricité à Lille ? ou pour simplement changer une prise, un luminaire ou un interrupteur ? ou encore pour installer un système de domotique ? De nombreux artisans électriciens et entreprises d’électricité sont installés à Lille et il n’est parfois pas facile de trouver le bon artisan pour vos travaux. Nous allons vous aider à trouver un électricien à Lille (59000).

Le bouche-à-oreille

Peut-être que vos amis, collègues ou votre famille à du récemment réaliser des travaux de rénovation électrique ? ils seront les plus à même de vous répondre sur la qualité de l’entreprise qui est intervenu dans le cadre de leur rénovation. Ainsi vous aurez facilement accès au chantier pour vérifier le travail fait et les finitions, au devis réalisés par votre proche que vous pourrez comparer avec les autres devis que vous réceptionnerez ! Le bouche à Oreille est probablement la source la plus fiable pour trouver un artisan qualifié

Les sites spécialisés

Les sites spécialisés dans les travaux de rénovation de l’habitation proposent de nombreux artisans dans de nombreux domaines pour vous faciliter la recherche. Si vous cherchez un électricien à Lille par exemple vous n’aurez pas de mal à en trouver sur ces sites. Il faudra bien faire attention à comparer les différents avis laissés par les clients avant de demander un devis. Les avis vous permettent de vous donner une idée sur la qualité des artisans électriciens à Lille. Prenez garde tout de même aux faux avis positifs comme négatifs ! Plus il y a d’avis, mieux ce sera pour vous donner la meilleure idée sur cette société.

Comparer les devis des électriciens

La comparaison des devis est primordiale ! Vous devez demander à obtenir un devis détaillé pour pouvoir à la fois comparer avec les autres devis mais aussi pour vous protéger sur ce que va réellement faire l’artisan sur votre chantier !

Parmi les informations qui doivent être présentes sur le devis on peut noter notamment :

  • La date de démarrage et de fin de chantier (on vous conseille d’ajouter des pénalités de retard à hauteur de 150€/jours pour éviter tout retard sur le chantier)
  • Le numéro RCS d’identification de l’entreprise
  • Le détail de chaque prestation
  • La somme à payer

Quelques points à vérifier avant d’engager votre électricien à Lille

L’électricien doit avoir une assurance décennale et il doit vous la fournir avant la signature des devis ! C’est cette assurance qui protégera votre chantier en cas de malfaçons.

Assurez-vous que l’électricien utilisera la norme NF C 15-1000 pour l’installation électrique. Cette norme garantit la sécurité du réseau. N’hésitez pas à poser des questions sur cette norme à votre électricien, il doit être capable d’y répondre sans hésiter, sinon méfiez-vous.

Assurez-vous que votre électricien à Lille (59000) utilisera du matériel certifié NF (norme française) ou un équivalent européen.

Enfin payez les travaux à l’avancement du chantier et non à l’avance, il est préférable d’utiliser ce processus de paiement ci-dessous pour vous protéger :

  • 30% à la commande
  • 20% à 50 % du chantier réalisé
  • 30% à 80% du chantier réalisé
  • 20% après la levée des réserves

Bien sur cela fonctionne pour les gros chantiers de rénovation électrique, pour le changement d’une prise vous réglerez à la fin de la prestation.

À LIRE
Travaux

Comment choisir un bon professionnel pour une urgence plomberie ?

De très nombreuses familles font face à des soucis de plomberie dans leur maison. En effet, fuite d’eau, manque de pression d’eau, problème de chaudière, canalisations bouchées, tous ces soucis peuvent survenir. Pour résoudre ce type de gêne, il est indispensable de disposer de connaissances spécifiques dans le domaine de la plomberie ou de faire appel à un artisan professionnel. Mais comme les plombiers sont de plus en plus nombreux actuellement, il est important de faire le bon choix lorsque vous devez trouver une solution optimale à vos problèmes de tuyauterie ou autre.

Les lignes qui suivent vous permettent de prendre connaissance des conseils pratiques que vous devez suivre pour bien choisir un professionnel dans le domaine de la plomberie.

Le bouche-à-oreille

Si vous ne connaissez pas de plombier mais que vous devez absolument trouver un professionnel qui peut vous aider à résoudre vos soucis de plomberie à Bordeaux, vous pouvez demander des conseils à vos proches. En effet, prendre les recommandations de ces derniers représente une valeur sûre.

Vous pouvez alors trouver un bon plombier qui a fait des heureux et qui a donc pu satisfaire ses anciens clients. Vous pouvez aussi demander les coordonnées d’un plombier à vos voisins, aux membres de votre famille ou encore à vos amis. Si ces derniers étaient satisfaits des travaux effectués chez eux, il est tout à fait possible que vous soyez content de son travail.

De plus, si ce dernier a été recommandé par un voisin par exemple, il est possible qu’il connaisse déjà le type d’installation que vous avez à votre domicile. Cela peut alors le permettre de travailler rapidement et surtout sans faire d’erreurs graves dans les services qu’il peut vous proposer. Le bouche-à-oreille représente donc une très bonne solution pour bien choisir un artisan dans la plomberie.

Contacter un plombier et tester si ce dernier est professionnel

Lorsque vous trouver un plombier qui peut vous intéresser, vous devez directement le contacter. C’est avec ce premier contact que vous pourriez prendre en compte du professionnalisme de ce dernier.

Un artisan professionnel et expérimenté doit avoir la capacité de vous écouter sans vous interrompre et vous poser des questions bien précises. Si le problème de plomberie est simple à résoudre, il pourra, sans aucun souci, évaluer le prix de son intervention ainsi que le délai pour qu’il puisse résoudre le souci. Il peut également pouvoir établir un devis qui peut vous garantir de manière optimale le budget que vous devez détenir pour payer les travaux.

Considérer les assurances du professionnel

En plus du bouche-à-oreille, vous devez également prendre en compte des assurances que le professionnel qui vous intéresse détient. Le fait de choisir un artisan plombier qui est assuré peut vous aider à disposer d’une garantie sur les travaux à effectuer et surtout à ne pas perdre votre temps.

Vous pouvez faire des recherches sur les différentes assurances que doit avoir ce type de professionnel. Il est aussi important de vérifier les informations du plombier pour ne pas faire un mauvais choix et donc avoir de mauvaises surprises dans le futur.

À LIRE
scanning-laser
Travaux

Le scanning laser : la technologie au service du bâtiment !

Les professionnels de la construction sont constamment à la recherche d’outils révolutionnaires pour simplifier les travaux sur le chantier. Grâce à l’avancée de la technologie, ils peuvent désormais se servir d’un scanning laser. Il est spécialement conçu pour les entreprises de BTP, les cabinets d’architecte, les bureaux d’ingénierie, etc. Il fournit des informations utiles tout au long de la réalisation des travaux.

À LIRE
Travaux

Astuces pour aménager un petit salon

Même s’il apporte ce côté cosy et chaleureux, il n’est pas toujours facile d’aménager un petit salon et de le décorer avec style. Comment disposer le canapé ? Quels types de décorations éviter, comment le rendre moderne avec le peu d’espace disponible ? Nos conseils et astuces.

Choisir les bons meubles

La première chose à savoir, c’est qu’il faut éviter les gros meubles qui ne feront qu’encombrer l’espace. Les canapés d’angles sont ainsi à bannir tout comme les grosses bibliothèques, les buffets surdimensionnés, etc.  Si vous prévoyez de faire une rénovation de maison contemporaine et que vous allez créer une extension alors là, on pourra repenser l’ajout de mobiliers. L’idée est de garder une certaine harmonie de l’ensemble et pour cela, le mobilier doit être proportionnel à la taille de la pièce sinon vous risquez d’avoir l’impression que la pièce est encore plus petite qu’elle ne l’est déjà et qu’il n’y aura plus de zone de circulation.

Commencez ainsi par mesurer l’espace et estimer la taille d’un canapé qui pourrait rentrer dans la pièce. Choisissez-en un qui affiche des lignes épurées et qui s’accordera au mieux avec le type de décoration que vous souhaitez créer. Si la pièce est tout en longueur alors vous pourrez envisager un canapé d’angle qui va délimiter le coin salon. S’il reste encore un peu de place, rajoutez des poufs ou un fauteuil. Misez également sur table basse de taille moyenne ou de style gigognes qui n’occupe pas trop de place et préférez des étagères murales aux étagères sur pieds qui vont encombrer la surface au sol. La pièce doit rester aéré et la déco, assez minimaliste sans quoi la pièce ne se révèlera pas.

Miser sur une décoration épurée

Comme la pièce est déjà assez petite, évitez à tout prix l’accumulation. Évitez ainsi de multiplier les cadres aux murs, de mettre mille bibelots sur votre bahut ou encore de disposer des plantes vertes aux quatre coins de la pièce. Il vaut mieux miser sur une décoration minimaliste et privilégier les articles de déco qui vont aider à illuminer la pièce et à créer une illusion d’espace.

Un miroir, placé face à une fenêtre va par exemple réfléchir la lumière et ainsi, donner une impression de volume. Aux murs, choisissez une couleur claire et satinée qui va agrandir la pièce. Si vous souhaitez apporter un peu de couleurs ou des motifs à la pièce, optez pour un papier peint posé sur un pan de mur. Pensez également à poser un lampadaire dans un coin de la pièce et une liseuse à côté du canapé s’il reste de la place pour une table d’appoint.

Optez pour des lignes et des coloris clairs

Enfin, rappelez-vous que comme la couleur des murs, l’ajout de couleurs à la pièce doit être fait de manière minutieuse. Pour agrandir visuellement un petit salon, le blanc est incontournable tout comme le reste des palettes neutres. Il en va de même pour le mobilier et les pièces décoratives, restez sur des couleurs clairs et préférez les couleurs plus vives en petites touches.

À LIRE