Travaux

Les critères pour choisir un bon groupe électrogène

Le groupe électrogène est une excellente source d’énergie électrique qui vient pallier une éventuelle panne de courant. Vous souhaitez faire l’acquisition d’un groupe électrogène ? Vous devez, dès lors, connaître les critères pour choisir un bon groupe électrogène. En effet, entre les différents modèles et les prix qui peuvent varier, il y a la puissance de sortie qui varie d’un groupe à un autre. Tout cela vous semble flou ? Après avoir lu la suite, vous serez en mesure de bien choisir votre groupe.

Connaître les types de groupe électrogène avant de choisir son modèle

Avant toute chose, vous devez savoir qu’il existe trois types de groupes. En comprenant le fonctionnement de chacun d’eux, vous aurez déjà une idée du modèle qui vous convient.

Les groupes à essence

C’est un groupe qui peut être démarré soit au lanceur, soit par un démarreur électrique. Avec une puissance délivrée allant de 1,5 à 6 kW, ces groupes conviennent plus à un usage domestique qu’à une utilisation professionnelle.

Les groupes électrogènes diesel : celui du professionnel

Puissant et bruyant, ce groupe électrogène peut incommoder la famille et les voisins si on lui réserve un usage domestique. Il a plus sa place sur un chantier. Si vous êtes un professionnel à la recherche d’un groupe pouvant fournir un maximum d’énergie, choisissez un groupe diesel.

Les groupes électrogènes insonorisés

Ce genre de groupe est idéal pour les usages très ponctuels. Bien que 90 dB soient déjà quelque peu bruyants, ce n’est rien comparés aux 105 dB (voire plus) que proposent les autres types de groupes. Souvent portatifs, ce sont de vrais compagnons lors d’une urgence nécessitant du courant électrique.

Choisir le bon groupe électrogène en fonction des besoins

Le futur usage de votre groupe électrogène est un critère de choix de première importance. Si vous êtes un bricoleur qui a — ponctuellement — besoin d’une source d’énergie, optez pour un groupe à essence 2 temps ou un groupe portatif insonorisé. Par ailleurs, les groupes à essences sont particulièrement polyvalents. En effet, les plus puissants peuvent alimenter votre domicile en cas de panne. Ils sont idéaux pour prévenir les coupures d’électricité dues aux fortes chaleurs. La plupart d’entre eux délivrent en outre une alimentation en monophasé.

D’autre part, si vous partez souvent dans des endroits éloignés (en vacances, en voyage, etc.), un groupe électrogène insonorisé fera l’affaire. Léger, émettant un faible bruit, il est parfait pour charger votre téléphone ou votre véhicule lors de vos escapades.

Enfin, le professionnel qui utilisera le groupe pour alimenter toute une équipe en électricité a fortement intérêt à choisir un groupe diesel. Ce dernier bénéficie de la puissance nécessaire pour satisfaire les besoins en énergie électrique des travaux.

Le niveau sonore : un point à ne pas négliger

L’on retrouve souvent un groupe électrogène sur un chantier. Avec le bruit qu’il y a sur un chantier, certaines personnes s’en accommodent. En effet, la pollution sonore y est déjà élevée. D’autres, en revanche, ne supportent pas que le bruit du groupe vienne s’ajouter aux nuisances sonores déjà là. En tout cas, il vaut mieux isoler le groupe pour réduire d’un cran le niveau sonore.

C’est également valable si vous choisissez un groupe à essence 4 temps. Bien que bénéficiant d’une grande compacité qui réduit le bruit, le groupe à essence arrive aisément à produire près de 100 dB.

En revanche, les groupes insonorisés ont cette aptitude qui consiste à ne pas émettre trop de bruit. Le bémol c’est qu’ils font moins de bruit au détriment de la puissance.

Choisir un groupe électrogène en fonction de son prix

À présent que vous avez une idée précise du modèle qu’il vous faut, vous devez choisir. Cependant, jetez votre dévolu sur celui qui saura marier praticité et prix raisonnable. Pour ce faire, vous devez comparer les prix. Servez-vous d’un comparatif en ligne comme groupeelectrogenepascher.fr. Vous n’aurez plus à faire le tour des magasins ou à chercher les meilleurs sites vendeurs de groupes. En effet, en utilisant un comparatif, vous trouverez rapidement le groupe électrogène qui épargnera votre portefeuille, mais qui saura tout de même vous satisfaire.

En fin de compte, choisir son groupe électrogène n’est pas une tâche si difficile. Il suffit de bien connaître les différents types de groupes. Il faut également de bien définir ses besoins. Enfin, il faut opter pour le groupe qui ne coute pas les yeux de la tête.

À LIRE
Sri Lanka _ quelques idées de voyage pour les personnes âgées
Voyages

Sri Lanka : quelques idées de voyage pour les personnes âgées

De nombreuses agences de voyages proposent des vacances pour senior au Sri Lanka. Ces personnes âgées peuvent profiter pleinement de ces offres pour passer un séjour inoubliable. Entre excursions en plein nature, rencontre des habitants, plongée sous-marine, chaque activité à faire est adaptée à leurs besoins. Voici quelques idées pour réussir cette escapade.

Bien choisir les circuits pour animer le séjour des retraités

Les personnes présentent une certaine exigence en termes de voyage et de découvertes. C’est pour cette raison que certains voyagistes leur proposent de s’évader au Sri Lanka durant leurs prochaines vacances. En effet, il existe plusieurs manières d’explorer cette île au charme authentique, à commencer par sa capitale économique, Colombo. Cette ville se démarque pour ses gratte-ciels ainsi que ses divers temples bouddhistes et hindouistes. Parmi les circuits immanquables, on peut aussi évoquer le site Anuradhapura, situé au cœur du pays et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour faire plaisir aux adeptes d’archéologie, une virée à Polonnaruwa garantira un engouement exceptionnel. Cet énorme site archéologique vaut vraiment le détour lors des vacances seniors au Sri Lanka. Ceux qui sont passionnés par la nature peuvent s’offrir une excursion à Horton Plains ou encore le parc de Yala. Cette réserve est recommandée aux personnes âgées qui ont envie de se détendre.

Savourer quelques spécialités sri-lankaises le temps des vacances seniors

Les voyages culinaires au Sri Lanka peuvent également séduire les personnes âgées. Et pour cause, cette destination possède une cuisine riche et variée qui ravira les palais. Le meilleur plat du pays est baptisé « rice & curry ». Ce mets fait référence à des préparations très diversifiées, en version végétarienne, à la viande, avec un œuf ou encore aux fruits de mer. Quant aux autres plats que l’on peut déguster durant cette escapade, on peut citer la dhal, la purée de lentilles, les ladies fingers, le coco sambol, les haricots en sauce et bien d’autres. Toutes ces différentes recettes sont relevées avec de la pâte de curry. Au cours d’un Séjour au sri lanka en groupe, on peut aussi déguster parfois une préparation très épicée. Le pays est aussi convoité par ceux qui sont fervents aux fruits de mer.

L’intérêt de bien organiser un voyage pour seniors au Sri Lanka

Une bonne organisation de voyage au Sri Lanka permet aux seniors de partir l’esprit tranquille. C’est pourquoi les formalités administratives doivent être préparées au préalable. L’idéal est de s’informer auprès de son agence de voyages. Cela permet de mieux connaître les dossiers à préparer pour passer un merveilleux séjour. Cette étape ne doit pas être prise à la légère parce que la réussite de cette escapade avec les seniors en dépend complètement. Il est à noter que le Sri Lanka fait partie des pays hors Europe qui procure des visas de retraite. Certes, cette offre coûte un peu cher et permet à ces personnes âgées de voyager en toute sérénité. Quelle que soit la raison de sa visite dans le pays, ce visa permet de voyager au gré de ses envies.

À LIRE
Comment réparer un toit terrasse qui fuit
Travaux

Comment réparer un toit terrasse qui fuit ?

Lorsqu’une fuite survient dans votre toit terrasse, elle provoque de nombreux dégâts : des traces d’humidité, de moisissures, d’effritement de peinture, des gouttes d’eau qui tombent du plafond… Si cela se produit chez vous, vous avez sans doute un problème d’étanchéité dans votre toit terrasse. 

Dans ce cas, il est nécessaire d’intervenir rapidement car il peut s’agir d’une ou plusieurs fuites présentes dans votre toiture, ce qui pourrait entraîner d’importants dégâts. Nous vous expliquons si après ce que vous devriez faire en cas de fuite dans votre toit terrasse. 

Un toit-terrasse qui fuit : les principales causes

Les toits terrasses sont dotés d’une inclinaison de 20 à 40 % d’une pente très faible. Ainsi l’évacuation de l’eau est moins lente ce qui implique la réalisation d’un entretien régulier à la toiture pour minimiser les risques d’avoir un problème d’étanchéité. 

De plus, les toits-terrasses sont composés d’une structure légère (en bois, profilé),d’une structure lourde (dalle nervurée, plancher : Hourdis, nervure et béton) ou d’une dalle pleine (béton armé), pour une meilleure protection. 

Un toit-terrasse qui fuit peut être à l’origine d’un manque d’étanchéité, défaillance dans la pose, non-respect de la forme de pente, ou encore d’une altération provoquée par les intempéries. Dans tous les cas, d’installation, de la technique d’étanchéité ou d’une altération provoquée par le temps et par les intempéries. Quelles que soient les causes, il est important d’agir en urgence dès la découverte du sinistre. Une recherche de fuite toiture 95 doit être faite dans les plus brefs délais afin de repérer avec précision la zone endommagée dans votre toit et de procéder ensuite à sa réparation.

Comment détecter une fuite dans un toit-terrasse ?

Pour ce faire, il faudra tout d’abord assainir la charpente et le plafond en asséchant les zones humides. Ensuite, il est possible de se lancer dans la détection de l’origine de la fuite. Mais, une infiltration d’eau ne se trouve pas forcément à proximité des dégâts constatés, car l’eau peut avoir plusieurs chemins et peut provenir d’une fissure ou d’une usure de la couche d’étanchéité.

Afin de repérer avec précision le point d’entrée de la fuite, il convient de faire appel à un expert en la matière. Ce professionnel saura intervenir d’une manière efficace et rapide grâce à l’utilisation des techniques de détection spécifiques (gaz traceur, fumigène, etc). Une fois trouvé, il est possible de procéder aux travaux de réparation de votre toit terrasse.

Comment réparer l’étanchéité de votre toit-terrasse ?

Nettoyer la zone de la fuite

Cette démarche est indispensable pour réparer un toit terrasse qui fuit. Il est nécessaire donc de nettoyer la zone de la fuite en éliminant la couche endommagée et en retirant tous les résidus. Assurez-vous que la zone soit propre et nette pour garantir l’efficacité des travaux de réparation

Rétablir l’étanchéité du toit-terrasse

Pour rendre votre toit-terrasse étanche de nouveau, il est recommandé d’utiliser la même technique et les mêmes produits employés initialement. Dans le cas contraire, cela devrait aggraver la situation et vous risquerez d’avoir une nouvelle fuite d’eau. C’est pourquoi, il est conseillé de faire intervenir un couvreur pour effectuer un diagnostic minutieux et pour choisir la technique de réparation qui conviendra le mieux à votre problème.

Confier les travaux de réparation un professionnel

Pour rétablir efficacement l’étanchéité d’un toit-terrasse, cela implique la mise en place des travaux lourds, une bonne maîtrise des techniques d’étanchéification et la possession des outils adaptés. En effet, l’étanchéité de votre toit doit être à 100% complète et sans aucune imperfection. C’est pour ces raisons qu’il est nécessaire de faire appel à un couvreur qui saura détecter l’origine de la fuite et intervenir d’une manière efficace pour rétablir l’étanchéité de votre toit terrasse. 

Lire plus : Plomberie : à la recherche d’une fuite d’eau !

À LIRE
LED éclairage écologique
Travaux

LES PRINCIPALES RÉNOVATIONS PERMETTANT DE VIEILLIR SUR PLACE POUR RENDRE VOTRE MAISON PLUS ACCESSIBLE

De plus en plus de personnes âgées choisissent de « vieillir sur place ». En d’autres termes, ils ont décidé de passer leurs années d’or dans le confort de leur propre maison plutôt que de choisir de déménager dans des communautés de retraités, des centres de vie assistée ou des maisons de retraite. 

Si vous ou un de vos proches envisagez de le faire, nous vous recommandons de modifier certains aspects de votre maison qui pourraient être dangereux pour une personne âgée. Grâce à ces modifications mineures, vous augmenterez la sécurité globale, la commodité et la facilité de vieillir sur place. 

Moderniser l’éclairage de votre maison

Avec l’âge, la vue baisse – remplacez l’éclairage de la cuisine, de la salle de bains, de la buanderie et du garage par des lampes plus lumineuses. Si vous optez pour un éclairage LED, vous aurez l’avantage supplémentaire de ne pas avoir à remplacer les ampoules très souvent. 

Vous pouvez remplacer vos interrupteurs traditionnels par des interrupteurs à bascule plus faciles à utiliser. Vous pouvez également ajouter des détecteurs de mouvement dans vos salles de bains, vos placards et dans les espaces sous les armoires.

Cela permet d’éclairer automatiquement les chemins lorsque vous en avez le plus besoin. Vous pouvez également envisager d’ajouter des capteurs tactiles aux lampes, car tourner de petits boutons peut s’avérer complexe lorsque vos mains vieillissent.

Pour avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter un électricien de Paris 12eme.

Mettez à jour votre système de climatisation si nécessaire

Si vous êtes propriétaire d’une maison, il est nécessaire de disposer d’une température adéquate pour être à l’aise et en sécurité. Si votre système de CVC est vieillissant, il est bon de le faire évaluer par un professionnel et de le remplacer si nécessaire.

Assurez-vous que votre thermostat est accessible

Il est important que votre thermostat soit facile à utiliser, à accéder et à régler. C’est également une bonne idée d’avoir un thermostat dans ou près de la cuisine pour pouvoir baisser la température de la maison lorsque vous cuisinez. Cela permet d’éviter d’avoir trop chaud, de se sentir étourdi ou de s’évanouir, ce qui peut se produire lorsqu’une personne a trop chaud.

Installez un siège de douche ou une baignoire à porte

En vieillissant, une tâche aussi simple que le bain peut s’avérer difficile sans un siège de douche ou une baignoire à porte. 

Avec l’un ou l’autre de ces ajustements, vous pouvez vous asseoir en toute sécurité sans avoir à naviguer sur le bord difficile d’une baignoire. 

Vous éliminez également une grande partie de la tension qui s’exerce sur votre corps lorsque vous restez debout ou en équilibre pendant trop longtemps, comme c’est le cas avec une douche traditionnelle. 

Il est également important que votre douche ait un seuil bas ou nul pour éviter de trébucher. 

Installez une pomme de douche réglable

Une pomme de douche réglable ou une douchette à main peut faciliter le bain et le nettoyage de votre douche ou baignoire. Elle vous offre une certaine souplesse, que vous aimiez vous asseoir ou rester debout dans la douche, et elle est très facile et rapide à installer. 

Placez des barres d’appui dans la salle de bains

L’ajout de barres d’appui robustes autour de la douche, de la baignoire et des toilettes peut rendre ces zones plus sûres et plus accessibles à tous. Lorsqu’elles sont correctement installées et ancrées par un professionnel, elles peuvent supporter entre 250 et 300 livres.

À LIRE
Le prix d'un séjour dentaire en Hongrie
santé

Combien coûte un séjour dentaire en Hongrie ?

Quand vous faites du tourisme dentaire, vos frais de séjour sont à ajouter à votre facture dentaire pour obtenir le prix total à payer. Or, dans certains pays comme la Hongrie, les cliniques dentaires se vantent d’offrir la possibilité de payer moins cher vos soins dentaires. Comparés aux tarifs français, les prix pratiqués par les dentistes à Budapest seraient nettement moins chers avec une différence d’environ 60%. Autrement dit, recevoir vos soins dentaires dans un cabinet dentaire hongrois est financièrement avantageux. Mais pas forcément ! Ça ne l’est que quand vous optez pour la bonne clinique dentaire, mais aussi en recevant des soins importants comme la pose d’un implant dentaire. Quel serait alors le prix à payer pour un séjour dentaire en Hongrie ? Autrement dit, combien va vous coûter votre facture dentaire ?

La Hongrie, destination N°1 pour des implants dentaires haut de gamme

Les implants dentaires sont sans aucun doute la meilleure alternative pour remplacer une dent manquante ou pour réhabiliter une mâchoire complète (en utilisant une prothèse sur implants). Et dans les cliniques dentaires en Hongrie, le tarif pratiqué pour les implants dentaires est particulièrement intéressant. 

Prix moyen d’un implant dentaire en Hongrie

Selon les critères, le prix moyen d’un implant dentaire peut varier. Mais en moyenne, Budapest affiche un tarif moyen qui est inférieur de 50% par rapport aux prix constatés dans certains pays de l’Europe de l’Ouest. Si l’on prend un exemple, le prix moyen d’un implant dentaire en Hongrie est de 950 € contre 1 800 € en France. Il s’agit ici du coût d’un implant dentaire complet, incluant le prix de la vis, celui du pilier prothétique et le coût de la prothèse sur implant (c’est-à-dire de la couronne).

Pour un implant dentaire seul, pas de couronne ni de pilier prothétique, le prix moyen constaté dans les cliniques dentaires de Budapest est de 450 €. En France, le prix pour ce type de traitement est d’environ 1 000 €.

Une différence corrélée à la situation socio-économique favorable en Hongrie

À cause de l’absence de remboursement de la Sécurité sociale pour l’implant dentaire, étant donné qu’il s’agit d’un soin hors nomenclature, vous devez intégralement assumer la charge financière de la pose de votre implant dentaire. Et en Hongrie, le prix de cette procédure est largement inférieur aux tarifs pratiqués par les dentistes en France. On comprend ainsi l’engouement des patients pour le tourisme dentaire à Budapest. 

Par conséquent, l’énorme différence de prix entre la France et la Hongrie pour les implants dentaires va vous permettre de réaliser des économies importantes. Mais les avantages financiers peuvent apparaître à partir de 3 à 4 implants dentaires et augmentent avec le nombre d’implants utilisés.

En bref, les économies enregistrées sur la pose d’implants dentaires sont corrélées à la situation socio-économique favorable en Hongrie. Notamment au coût des loyers, aux salaires des dentistes et des prothésistes et à tout ce qui concerne les charges de base de la clinique dentaire. Et cela a une influence directe sur le prix final de votre séjour dentaire sans pour autant compromettre la qualité des soins que vous allez recevoir.

Les cliniques dentaires en Hongrie

Chaque année, près de 50 000 patients partent à l’étranger pour recevoir leurs soins dentaires, suivre un traitement ou encore pour se faire poser un implant dentaire. Et la Hongrie est la principale destination où ces patients se tournent. D’ailleurs, il existe un bon nombre de cliniques dentaires spécialisées dans l’implantologie dentaire en Hongrie. Mais comment choisir sa clinique dentaire ? Autrement dit, comment trouver un bon dentiste pour la pose d’un implant dentaire en Hongrie ?

Choisir une clinique dentaire modernisée

La première raison de la qualité des soins prodigués par les cliniques dentaires en Hongrie c’est leurs infrastructures. Elles s’appuient en effet sur des infrastructures modernes et de qualité. Mais aussi sur des équipements de pointe et sur les compétences et l’expérience des dentistes. Sur le plan technique, il y a le respect des protocoles en vigueur et la transparence qu’offrent les cliniques dentaires. Cela est constaté dans la possibilité de traçabilité sur les matériaux utilisés, ainsi que les marques d’implants dentaires en Hongrie.

Il s’agit en effet d’une multitude d’acteurs et de cliniques dentaires qui proposent des implants dentaires haut de gamme. Et donc naturellement, il convient de distinguer les centres dentaires internationaux (qui se sont spécialisés dans l’accueil des patients étrangers) et les petits cabinets dentaires.

Comment comparer les cliniques dentaires et faire le bon choix ?

En Hongrie, nombreuses sont les cliniques dentaires proposant la pose d’implants dentaires. Donc pour faire le bon choix, vous devez commencer par faire une demande auprès des cliniques dentaires disponibles. Vous devez en effet vous renseigner sur les conditions de traitement et les modalités des soins. Pour ce faire, il est indispensable de vous faire réaliser un devis dentaire selon vos besoins. 

La réalisation d’un devis dentaire est gratuite. Et désormais, il existe des agences spécialisées dans l’organisation du séjour dentaire des patients à l’étranger. C’est d’ailleurs la meilleure option pour trouver une bonne clinique dentaire et un dentiste en Hongrie. Par ailleurs, en faisant appel à une agence de tourisme dentaire, vous bénéficierez d’un accompagnement sur mesure sur l’organisation et la coordination de votre séjour dentaire en Hongrie. 

Donc en résumé, c’est vous qui êtes le seul décideur dans le choix de la clinique où vous allez recevoir vos soins dentaires. Et en faisant plusieurs devis dentaires, vous pouvez opter pour le dentiste qui offre le juste rapport qualité-prix. 

Toutefois, il convient de rappeler que n’importe quel chirurgien-dentiste en Hongrie est capable de poser un implant dentaire. Sauf qu’il s’agit d’une discipline à part entière dans laquelle certains dentistes se spécialisent. D’où l’importance de choisir le bon dentiste pour être sûr de bénéficier d’un meilleur service.

En résumé, refaire vos dents en Hongrie est une alternative financièrement avantageuse face à la hausse des prix des soins dentaires en France et à l’absence de remboursement de la part de la Sécurité sociale. Mais le prix de votre séjour dentaire va dépendre du choix de la clinique et du dentiste en charge des traitements. En moyenne, vous pouvez réaliser jusqu’à 60% d’économie sur l’ensemble de votre séjour.

À LIRE
Travaux-charpente
Travaux

Quelques étapes utiles pour la réalisation de la rénovation d’une charpente

La charpente est l’élément de structure qui garantit la stabilité du toit et de la couverture de la maison. Si la charpente est vétuste, la sécurité et la structure du logement sont remises en cause. Pour éviter des réparations importantes et coûteuses en cas de détérioration de la charpente, il convient de la rénover régulièrement, au moins tous les 20 ou 30 ans. Pour ce faire, voici quelques étapes à suivre pour procéder à la rénovation de la charpente d’une habitation.

Faire un diagnostic de l’état de la charpente

Il est nécessaire de faire des travaux de rénovation de la charpente lorsqu’on voit apparaître des premiers signes de vieillissement au niveau de celle-ci. Ces signes sont notamment, une dégradation de la toiture liée aux intempéries, une présence de moisissures ou d’humidité dans les combles, une présence d’insectes se nourrissant du bois ou encore un affaissement de la charpente.

Dès que l’on observe ces types de problématiques, il est nécessaire de faire appel à un artisan couvreur charpentier qui se chargera de procéder à un diagnostic de la charpente. Il saura déterminer l’envergure des dégâts et proposer le type de traitement à effectuer pour la rénovation.

Déterminer les démarches administratives à effectuer

Dans le cas où les travaux de rénovation ne consistent pas à refaire la charpente à l’identique, alors, selon le Code de l’urbanisme : articles R421-9 à R421-12, le propriétaire est tenu de remettre à la mairie une déclaration préalable des travaux. Il peut également faire appel à un couvreur charpentier qui le conseillera et l’accompagnera dans la réalisation des démarches administratives.

Dans la mesure où le projet de rénovation de charpente se situe dans une zone urbaine dotée d’un Plan local d’urbanisme (PLU), il sera nécessaire de faire une demande de permis de construire si les travaux visent à augmenter la surface de plancher du logement de plus de 40 mètres carrés. Autrement, le propriétaire devra faire cette demande à partir d’un agrandissement de 20 mètres carrés de la surface du plancher.

Si votre projet de rénovation se situe dans une zone urbaine dotée d’un Plan local d’urbanisme (PLU), il vous faudra faire une demande de permis de construire dès lors qu’il augmente la surface de plancher de votre logement de plus de 40 mètres carrés. Autrement, il vous faudra faire cette demande à partir d’un agrandissement de 20 mètres carrés de la surface de plancher.

Choisir un professionnel qualifié

Pour trouver le couvreur charpentier qui se chargera des travaux de rénovation, il est conseillé de comparer plusieurs devis en s’assurant que les prestations proposées couvrent un périmètre identique. Il faut faire attention de bien vérifier que les professionnels contactés font apparaître dans les devis la pose des éléments de réfection et le prix des matériaux.

Il est également indispensable de bien vérifier le temps de réalisation des travaux ainsi que les disponibilités du charpentier par rapport au projet. Il ne faut pas hésiter à vérifier la qualité de prestations réalisées par chaque professionnel contacté pour s’assurer de leur fiabilité et leur compétence. Une fois le prestataire choisi, il convient d’échanger avec celui-ci sur l’organisation de son intervention.

À LIRE
Les bijoux en pierres naturelles _ une nouvelle tendance à la mode
Mode

Les bijoux en pierres naturelles : une nouvelle tendance à la mode

Les pierres naturelles sont de plus en plus utilisées et exploitées dans le domaine de la joaillerie. Elles sont utilisées pour sublimer les bracelets, les boucles d’oreilles et les colliers. Elles sont également utilisées pour rendre un bijou unique. Les bijoux en pierres naturelles prennent une place importante dans le monde de la mode. En outre, les bijoux en pierres naturelles ne touchent pas uniquement les femmes, mais également les hommes. 

Personnalisez vos bijoux avec des pierres naturelles 

Les pierres naturelles sont constituées de différents minéraux. L’ensemble de ces minéraux produit un éclat de couleur hypnotisant. Pour qu’un bijou soit unique, il est important d’opter pour un modèle fait à partir des pierres naturelles. Grâce à l’évolution de la technologie d’aujourd’hui, il est possible de travailler les pierres et de les manier de façon à obtenir l’effet particulier demandé par l’intéressé. Les pierres naturelles peuvent aussi être taillées sous forme de perle ou sous différentes formes comme le rond ou le losange embellir un collier ou un bracelet. 

Sur internet, on peut trouver des sites ou bijouteries qui produisent des pendentifs avec plusieurs couleurs et différentes formes géométriques. Si vous aimez donc porter un bijou en pierres naturelles, vous avez un large choix de pierres naturelles sur internet comme chez Naturaso. Il est entièrement possible d’opter pour un collier, un bracelet, une bague, des boucles d’oreilles avec des pierres naturelles tout en choisissant la pierre naturelle personnalisée de votre choix. Il est aussi à rappeler que les bijoux en pierres naturelles sont moins chers par rapport aux bijoux en pierres précieuses. Alors, pourquoi acheter plus cher quand on peut être élégante avec un bijou en pierres naturelles. Pour avoir plus de détails sur les bijoux en pierres, vous pouvez visiter le site https://www.naturaso.com/

Choisir les pierres naturelles selon les vertus de la lithothérapie

Le côté esthétique n’est qu’une facette des bijoux faits en pierres naturelles. Les pierres apportent aussi des bienfaits sur la santé et sur les émotions de la personne qui les porte. Il y a des pierres naturelles qui ont des gemmes dotées de pouvoirs spécifiques qui agissent sur le corps quand elles entrent en contact avec la peau. 

La plupart des gens qui optent pour des bijoux en pierres naturelles sont intéressés par leur capacité de guérison et leurs vertus thérapeutiques. Par exemple, le quartz est une pierre naturelle qui est utilisée en cas de problème cardiaque. Il rend la circulation sanguine plus fluide et améliore également le fonctionnement du cœur. Il est conseillé d’opter pour un bijou en quartz pour ceux qui ont un problème de tension. Ensuite, la rhyolite est une pierre qui permet de traiter le problème de stress, de sommeil et des maladies qui en découlent. Elle possède une onde qui agit sur le fonctionnement du foie. Elle permet aussi de renforcer le système immunitaire de son porteur. Elle aide à combattre les maladies ayant des infections virales. Il est possible de mettre un collier ou un bracelet en pierre de rhyolite.

À LIRE
Comment choisir un tapis d’intérieur _
Mode

Comment choisir un tapis d’intérieur ?

Le tapis est aujourd’hui un véritable élément de décoration à la maison. On le choisit souvent sur un coup de cœur, mais il faut quand même penser à son association avec le reste de la pièce. Il est important qu’il se fonde dans le décor tout en étant bien mis en valeur. Seul un choix réfléchi peut vous aider à obtenir un bon résultat. Avant de craquer pour tel ou tel modèle, voici les critères de sélection à adopter.

En quoi est fait le tapis d’intérieur ? 

 La matière de conception est un critère essentiel lorsqu’on s’apprête à acheter un tapis d’intérieur. Elle doit être déterminée en fonction de la pièce dans laquelle l’article sera posé. Si vous cherchez un tapis pour le salon, tenez compte du fait que c’est une pièce à vivre qui sera beaucoup fréquentée et souvent par des visiteurs à qui vous ne pouvez pas demander de se déchausser. Par conséquent, il faut choisir une matière résistante et durable. Si le tapis est destiné à la chambre ou à la salle de jeux des enfants, on peut très bien éviter de marcher dessus avec les chaussures. Quoi qu’il en soit, la qualité de la matière est gage d’une longue durée de vie. Sur notre site, nous vous proposons un large choix de tapis de qualité.

Sur le marché, vous avez trois grandes catégories :

  • Les matières naturelles animales comme le cuir ou la laine
  • Les matières naturelles végétales comme la jute, le bambou ou le lin
  • Les matières synthétiques comme le polyester ou le polypropylène

Les matières naturelles sont plus confortables, plus agréables au toucher et plus denses, mais leur entretien est plus complexe et elles sont plus onéreuses. Les matières synthétiques sont moins confortables, mais elles sont faciles à entretenir et offrent quand même une bonne durée de vie. 

Quelle sera la taille du tapis d‘intérieur ? 

 En termes de dimensions, le choix est très large sur le marché. Pour trouver le bon modèle, il faut vous fier au volume de la pièce qui va l’accueillir et aux meubles qui y sont présents. 

Si le tapis va être installé dans le salon, la logique veut que ses bords soient écrasés sous le canapé et qu’il soit installé sous la table basse. Un des bords peut également être disposé sous un buffet. Dans ce cas-ci, optez pour un modèle qui dépasse d’environ 50 cm de part et d’autre. Il va de soi qu’il doit être grand pour recouvrir toute la partie salon. 

Attention toutefois, car les grands tapis ne sont adaptés que si la pièce est vaste. Si elle est plus petite, il est conseillé d’opter pour un modèle plus petit qui laisse apparaître certaines zones du sol. Cette astuce permet d’agrandir visuellement la pièce. 

Et un dernier point pour déterminer la taille de ce revêtement du sol : son rôle dans la pièce. S’il est destiné à réchauffer la pièce, on le choisit grand pour couvrir un maximum de surface. S’il est destiné à délimiter une zone précise d’une pièce (coin salon, coin salle à manger, coin bibliothèque …), on le choisit plus petit selon la surface du coin qui va l’accueillir.

Notez qu’il est très bien possible d’installer deux tapis différents dans une pièce qui accueille deux zones distinctes (salon et salle à manger par exemple). Leur différence permet ainsi de bien délimiter chaque coin, mais veillez quand même à ce qu’ils soient assortis au style de décoration déjà instauré. 

Quelle forme choisir pour son tapis d’intérieur ? 

D’autres préfèrent conserver le style rectangulaire très classique alors que certains préfèrent jouer sur des formes plus fantaisistes. Dans un petit salon, on peut très bien choisir un tapis d’intérieur de forme ronde qui se placera seulement sous la table basse. Dans la chambre d’enfant, un tapis en forme de cœur, de fleur ou autres fera un bel effet. 

De nos jours, on en trouve dans différentes formes donc à vous de choisir celle qui ira dans votre maison

Quel style de tapis d’intérieur choisir ? 

En termes de design, il y va plutôt du goût personnel de chacun. Pour sublimer le décor bohème que vous avez déjà adopté, un tapis berbère ou à motifs ethniques est plus adapté. Pour renforcer un style glamour et cosy, le tapis shaggy est plus conseillé tandis que pour un décor plus naturel, un tapis en jute ou en bambou conviendrait plus.

Et puisqu’on parle de style, n’oubliez pas d’opter pour une couleur qui se fond dans le décor ou qui apporte une note plus décalée.

À LIRE
Comment peut-on trouver les fuites de salle de bain _
Travaux

Comment peut-on trouver les fuites de salle de bain ?

Telle que la baignoire, la douche, le lavabo, le bidet et la tuyauterie. Ce sont tous les différents équipements sanitaires qui composent votre salle de bain. C’est pour cette raison qu’il vous faut trouver et réparer vite cette fuite.

Habituellement, des taches d’eau au plafond de la pièce directement en dessous, sera toujours le premier signe d’une fuite de plomberie dans votre salle de bain. Et d’ailleurs c’est ce qui demande et exige avant tout l’intervention d’un plombier pour regarder de près et réparer la fuite.

Car n’oubliez surtout pas que les fuites peuvent être causées par d’autres éléments raccordés comme le chauffe-eau ou le radiateur de salle de bain.

Dans cet article, nous vous proposons tout ce qu’il faut savoir sur les fuites de salle de bains. Poursuivez juste la lecture !

Des différents types de fuites de salle de bain, lesquelles ?

Si l’eau est constamment en fuite et entrer en contact avec le mur ou le plancher environnant, voir même la structure de l’habitation. Des dommages importants peuvent être causés. C’est pour cela vous aurez besoin de l’aide de recherche fuite Paris.

Fuites de douche

Afin d’éviter d’entraîner un problème de plomberie plus sérieux, la bonne solution qui s’offre à vous c’est de de vérifier les joints autour de votre douche de temps en temps car des dégâts majeurs peuvent être causés s’il s’agit d’un endroit où une fuite non détectée. Voire si l’eau entre en contact avec la paroi ou le plancher environnant, et est en constante fuite.

De vastes travaux de rénovation pourraient également être nécessaires, et une réparation coûteuse de la plomberie pourrait bientôt devenir si on laisse le problème sans rien faire.

Les flaques d’eau peuvent provoquer un revêtement de sol et se détériorer, c’est pour cela si vous avez un revêtement de sol, cela pose plus de problèmes, à un niveau qu’il va permettre à l’eau d’être en contact avec du bois généralement et tout ce qui est en dessous.

Donc les choses à surveiller comprennent la peinture décapante et le plancher pourri.

Fuites de baignoire

Vous devez toujours vérifiez toutes les zones et les joints pour les lacunes. Car Il en va de même pour les fuites de la douche. Et comme l’eau tend à se disperser très lentement il peut être difficile de détecter certaines fuites.

 Car tout simplement le souci souvent est que le tuyau est souvent caché derrière les panneaux de salle de bains et les murs.

Fuites de toilette

Généralement, une fuite entre les toilettes et les tuyaux d’évacuation explique souvent la plupart des fuites qui proviennent d’une toilette.

Vos toilettes sont probablement utilisées plus souvent que des dégâts causés par la douche aux planchers et c’est ce qui montre d’ailleurs que chaque fois que vos toilettes sont vidées, les eaux fuiront. Mais vous devez faire plus attention car elles peuvent se transformer rapidement des travaux de réparation de plomberie coûteux. 

Il existe un signe que vous pourriez être en difficulté, si votre toilette se déplace lorsque vous vous asseyez dessus, car au fil du temps une fuite risque de se produire à cause du balancement qui risque de briser le joint de bride également

Enfin, afin de s’assurer que les toilettes sont sécurisées, vérifiez souvent les joints autour du fond des toilettes, où il se trouve au sol.

Fuites de robine

Afin de détecter une fuite peut être difficile. Les fuites autour des robinets entraîneront souvent une zone cachée.

Conclusion 

En guise de conclusion, une fuite d’eau peu importe son emplacement devrait toujours être détectée et réparée au bon moment pour éviter les dégâts des eaux. Lire plus : Plomberie : à la recherche d’une fuite d’eau !

À LIRE
normes-electriques
Travaux

L’ancien câblage à boutons et tubes est-il dangereux ou sûr ?

Le système électrique à l’ancienne connu sous le nom de système de câblage à boutons et à tubes peut être dangereux à plusieurs égards. Si vous venez d’apprendre que des câbles à boutons et à tubes sont installés dans votre maison ou dans une maison que vous êtes sur le point d’acheter, découvrez les informations que vous devez connaître pour vous protéger, vous et votre famille.

Voici notre guide approfondi des risques électriques peu connus liés au câblage à boutons et à tubes.

Qu’est-ce qu’un câblage à boutons et tubes ?

Le câblage électrique à boutons et tubes est un type de câblage électrique que l’on retrouve dans de nombreuses vieilles maisons. 

Populaires de la fin du XIXe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle, les systèmes à boutons et à tubes sont constitués de deux longs fils de cuivre (habituellement de calibre 12) isolés par un tissu caoutchouté. 

Pour éviter les frottements, ces fils isolés étaient enroulés autour de boutons en céramique blanche aux points de connexion importants. Vous voulez savoir si votre maison est équipée d’un câblage à boutons et tubes ? Il suffit de chercher ces boutons en céramique – vous les trouverez cloués aux solives exposées.

Quels sont les dangers du câblage à boutons et tubes ?

Bien qu’il ne soit pas illégal d’avoir un système à boutons et à tubes dans votre maison aujourd’hui, cette méthode de câblage obsolète constitue un danger potentiel pour la sécurité d’une ou de plusieurs façons, notamment :

Risque d’incendie

Les vieux systèmes de câblage à boutons et à tubes peuvent présenter un risque d’incendie. Dans de nombreux cas, l’isolant à base de caoutchouc du câblage n’a pas bien résisté au temps. L’exposition à la chaleur et à l’air rend le caoutchouc cassant et le fait craquer, s’écailler ou se carboniser. En conséquence, l’isolation endommagée ne peut plus protéger le fil à l’intérieur, faisant de votre maison un risque d’incendie.

Pas de câblage de mise à la terre

Le système à boutons et à tubes étant un système à deux fils sans mise à la terre, il est incompatible avec les appareils modernes à trois broches. Sans mise à la terre, les boutons et les tubes peuvent endommager vos appareils électroniques. Plus grave encore, il expose les membres de votre foyer au risque de choc électrique ou d’électrocution.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contactez un expert electricien 78 Yvelines.

Problèmes d’humidité

Le câblage électrique à boutons et à tubes n’est pas considéré comme résistant à l’humidité. Ils présentent donc un risque d’électrocution lorsqu’ils sont utilisés dans des environnements « humides », tels que les cuisines, les salles de bains, les buanderies, les bars humides et à l’extérieur.

Modifications à faire soi-même

Les électriciens domestiques en herbe ont tendance à aimer bricoler les boutons et les tubes, avec des conséquences souvent désastreuses. De plus, sa facilité d’accès conduit certains propriétaires à tenter des modifications qui ne fonctionnent généralement pas très bien, ce qui rend l’installation encore plus dangereuse.

Caché par l’isolation

Au cours des dernières années, les Français ont pris soin d’isoler leurs maisons. C’est une excellente chose pour améliorer l’efficacité énergétique… mais une très mauvaise nouvelle pour les résidences équipées d’un câblage à boutons et à tubes ! En effet, ce type de câblage a été conçu pour dissiper sa chaleur dans l’air ambiant. Malheureusement, l’ajout d’isolant interfère avec ce processus, ce qui permet aux fils d’atteindre une température alarmante… et de prendre feu.

Impossible de répondre à la demande d’électricité actuelle

Avec sa pléthore d’appareils et de gadgets électroniques sophistiqués, le style de vie high-tech d’aujourd’hui exige beaucoup des systèmes électriques domestiques. Malheureusement, le câblage à boutons et à tubes – qui a été installé bien avant l’invention des ordinateurs domestiques, des jacuzzis et des micro-ondes – ne peut tout simplement pas répondre aux besoins en électricité de tous nos appareils du XXIe siècle. La surcharge qui en résulte expose votre maison au risque d’un incendie électrique dévastateur.

Problèmes d’assurance

Les compagnies d’assurance ont tendance à être réticentes à assurer les maisons câblées avec des boutons et des tubes. Et ce n’est pas étonnant… elles ne veulent pas assumer le risque accru d’accidents et d’incendies électriques. Ainsi, même si vous pouvez obtenir une assurance habitation (généralement après inspection du câblage par un électricien professionnel qualifié), vous risquez de devoir payer des primes beaucoup plus élevées que votre voisin qui dispose d’un système électrique sûr et modernisé.

Le câblage à boutons et tubes peut-il être réparé ?

Oui, il est parfois possible de réparer le câblage à boutons et à tubes de façon à ce qu’il soit fonctionnel et sûr – pour le moment. Cependant, la réparation du câblage à boutons et à tubes est une méthode complexe et coûteuse pour réparer un système très obsolète. En général, il est préférable de faire refaire l’installation électrique de votre maison. Ainsi, votre système électrique sera entièrement conforme au code, à jour et sûr… prêt à accueillir tous vos appareils électroniques et électroménagers sensibles.

En quoi consiste le recâblage de votre maison ? 

Tout d’abord, il faut retirer tous les anciens câbles et les remplacer par des câbles, des connexions et d’autres composants modernes. Il s’agit d’un travail qualifié qui ne doit être effectué que par un électricien agréé fiable ayant une expérience préalable du remplacement du câblage à boutons et à tubes.

À LIRE