Non classé

J’ai appelé le numéro du père Noël pour vous

Noël arrive à grand pas. Vos enfants ont-ils déjà dressé leurs listes cadeaux ? Ils vivent certainement l’euphorie des derniers moments et l’attente se fait longue. Savez-vous qu’il est désormais possible de parler directement au père Noël ? Chut ! Attention à ne pas vous faire griller par les enfants, préparons leur la surprise. Alors pour qu’ils passent un Noël de rêve, je vous propose d’appeler pour vous les numéros du père Noël et de donner l’occasion à vos bambins de parler à leur plus grande figure magique.

Le père Noël : du mythe à la réalité

Il y a encore quelques années, le père Noël restait un mythe pour les enfants à tel point que certains n’y croyaient plus à force de ne jamais avoir de contact direct avec lui. Tout se limitait aux vœux et aux prières en regardant les étoiles dans le ciel ou encore les anges de Noël accrochés aux sapins. Dans le but d’offrir la magie de Noël aux enfants sur un plateau en or, plusieurs services ont été mis en place pour recevoir les listes des enfants et ainsi renforcer le mythe lié au père Noël. Tout parent désireux d’offrir un Noël inoubliable à ses enfants peut faire recours à l’un des numéros qui répondent à ce service.

A quels numéros répond le père Noël ?

En France, plusieurs lignes de téléphones sont dédiées au père Noël. Elles ont pour point commun de recevoir les listes de cadeaux des enfants et de conférer surtout un sentiment de réalité à l’histoire liée au père Noël et son traineau rempli de cadeaux.

Préparez-vous à ce que vous allez vivre. C’est évident que vous serez ému de voir votre enfant échanger avec le père Noël, lui dire ce qu’il souhaiterait avoir pour la fête et le rassurer qu’il le mérite par ce qu’il s’est bien comporté.

Les numéros par lesquels on contacte le père Noël sont généralement surtaxés en 08.9X. Il faudra donc payer entre 2,99 et 3 euros, majorés du prix normal de l’appel, pour parler au père Noël. Les services payants par lesquels joindre le père Noël sont donc entre autres :

  • Le numéro de téléphone officiel du père noël : 08 90 59 30 30
  • Monpapanoel.com qui répond au numéro : 08 92 24 12 22 ;
  • Telephone-du-père-noel.fr qui répond au numéro : 08 99 53 57 57 ;
  • Telephoneduperenoel.com répondant au 08 92 05 25 12.

Pour chacun de ces services, la facture peut vite devenir salée car votre enfant aura envie de raconter un tas de choses à son barbu préféré. Si en plus vous avez beaucoup d’enfants, il faudra prévoir un budget considérable pour l’appel du père Noël. Mais tout compte fait, la joie de votre enfant vous apportera satisfaction. Par contre, il est possible de suivre la même procédure, mais gratuitement cette fois ci avec le service « Allo Papa Noël ».

J’appelle gratuitement le père Noël avec Allo Papa Noël

Un papa a trouvé pour sa fille en 2013, un moyen de parler au père Noël et de vivre la joie d’un contact réel avec ce personnage. De fil en aiguille, le service s’est étendu aux proches, puis au grand public. Aujourd’hui beaucoup de français connaissent le service Allo Papa Noël même s’ils ne l’utilisent pas tous.

A l’appel de ce numéro, nous allons écouter la voix du père Noël vous demandant de laisser notre liste de jouets après le bip. Le père Noël dira par la suite qu’il s’est rendu au village de Noël pour l’achat de friandises ou de son matériel de travail. Il va ensuite demander le prénom de l’enfant avant de lui donner la latitude de présenter sa liste de jouets. Comme dans tous les films et dessins animés qui mettent en scène le père Noël, nous allons écouter cette célèbre voix plutôt tremblotante et très douce, qui fait tant plaisir aux touts petits

À LIRE
Non classé

Rompre avec votre collègue

Eh oui, vous faites partie de ceux qui ont craqué pour un ou une collègue. Ce n’était pas voulu, ce n’était pas calculé, c’est arrivé, c’est tout. Peut-être que, à force de se côtoyer, de passer du temps ensemble à travailler sur les mêmes dossiers, à être souvent ensemble sur les routes pour aller voir des clients. Vous êtes trop souvent côte à côte en avion pour les missions à l’étranger. Vous avez fini ensemble. Oui, mais voilà, vous voulez arrêter cette relation qui ne vous convient plus. Comment vous en sortir ?

Sortir avec un collègue

Vous ne savez plus très bien comment ou à quel moment cela a commencé pour de bon, ou vous ne vous en souvenez plus avec précision. Le fait est que vous voilà embarqué(e) dans une relation amoureuse avec un(e) collègue. Mais un jour, ce fut le clash. Après avoir étudié sa personnalité et la vôtre, après un test de compatibilité, vous vous êtes rendu compte que vous n’êtes pas du tout compatible. De trop grosses différences de points de vue vous déchirent, des mésententes sur des sujets trop sérieux mettent à mal votre relation. Vous avez essayé d’y remédier, mais rien y fait. Vous avez l’impression que la meilleure solution aujourd’hui, c’est de mettre fin à vos relations. Une rupture, ce n’est jamais facile, ce n’est jamais évident. Mais une rupture avec un(e) collègue de travail l’est encore moins. Car vous devez vous voir tous les jours, à longueur de journée. Si la personne avec qui vous voulez rompre est votre supérieur hiérarchique ou votre subordonné(e), rompre la relation est encore plus compliqué.

Les possibles retombées

Vous n’en pouvez plus de cette relation, soit, mais il faut vous préparer aux incontournables retombées. À quoi devez-vous vous attendre ? Une rupture affecte toujours les personnes concernées et les impacte négativement. L’impact est plus ou moins fort selon les personnes, mais ce qui est sûr, c’est que personne n’en sort indemne, le sourire aux lèvres. Si vous vous engagez sur la voie de la rupture, sachez que cela se ressentira sur votre travail (et le sien), sur la qualité de celui-ci, sur votre rentabilité, votre efficacité et votre réactivité, ainsi que la sienne. Le simple fait de voir l’autre peut vous mettre sur les nerfs, et même le simple fait de penser que vous aurez à le ou la voir peut vous mettre de mauvaise humeur. Donc, forcément, votre productivité en prendra un coup et des dommages collatéraux à ne pas ignorer. Vos autres collaborateurs en pâtiront aussi. Ils sentiront les ondes négatives que tous les deux (même si cela ne vient que de l’un de vous, ce sera déjà dur pour eux…) vous dégagez.

Que faire ?

Avant d’officialiser votre rupture, prenez le temps de discuter ensemble des conséquences possibles de cette nouvelle situation sur votre travail et sur l’atmosphère au bureau. En adultes sages que vous êtes, décidez ensemble de l’attitude et du comportement que vous allez adopter et décidez également des personnes à qui vous souhaitez en faire part. Faites en sorte que le message que vos autres collègues perçoivent soit le même de la part de vous deux. Cela vous épargnera les ragots et les éventuels bavardages sur votre compte. Essayez de vous concentrer au mieux sur votre travail. D’ailleurs, vous êtes là pour ça.

À LIRE
Non classé

Tout sur la voiture sans permis

De nos jours, la voiture sans permis  ou encore la « voiturette », est la nouvelle mode des jeunes. Dotée d’une boite automatique, sans embrayage et à deux pédales, cette petite voiture est très appréciée aussi par les personnes de tous âges qui n’ont pas de permis de conduire.

A partir de quel âge peut-on conduire une voiturette ? Que dit la législation en ce sujet ? Et comment peut-on acquérir une voiture sans permis ? Ci-dessous la réponse !

Une voiture sans permis, comment ?

Appelée encore « voiturette » ou parfois « micro-voiture », ce type de véhicule séduit de plus en plus les jeunes car ils n’ont pas besoin de permis de conduire pour circuler sur les routes.

D’une longueur de trois mètres, la voiture sans permis est le meilleur moyen de transport pour vos déplacements en pleine de ville. Elle peut être garée facilement et elle ne consomme pas beaucoup.

Et ce n’est pas le tout, la voiturette est équipée d’un moteur électrique diesel et d’une transmission automatique. Son corps est constitué en fibres légères, il est déformable et absorbe les chocs. Son look sportif séduit de plus en plus les jeunes.

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

La voiture sans permis est destinée aux gens qui n’ont pas de permis comme son nom. Dans un premier temps, la voiturette a dominé les régions rurales, et aujourd’hui ce véhicule connait de plus en plus le succès dans les zones urbaines on la retrouve partout !

Et depuis 2014, il est devenu possible aux jeunes atteignant l’âge de 14 de se retrouver au volant d’une voiture sans permis. Equipée de quatre roues, la « voiturette » leur apporte  une sécurité plus importante que le scooter.

Que dit la législation ?

Pour conduire une voiture sans permis, il n’est donc pas nécessaire d’avoir un permis de conduire, mais il n’est pas non plus nécessaire d’être détenteur du code de la route.

Vous êtes né avant le 1er janvier 1988, vous pouvez alors conduire une « voiturette » sans avoir le permis de conduire. Pour les jeunes âgés de 14 ans, il faut avoir le Brevet de Sécurité Routière (BSR), appelé également le permis AM. Le BSR est composée d’une formation théorique effectuée au collège et d’une formation pratique de sept heures procédée dans les auto-écoles.

Si vous êtes né après 1988 et vous ne disposez pas du BSR, vous avez besoin certainement d’une attestation de sécurité routière, qui est délivrée après un examen de connaissances théoriques des règles de sécurité routière. Vous êtes amené à répondre à un questionnaire traitant les règles du code de la route.

Pour conduire votre voiture sans permis, vous devez souscrire à cet examen gratuitement auprès du Groupement d’établissements de l’éducation nationale (Greta) ou encore  auprès de la mairie dans les grandes villes. L’épreuve de l’examen se déroule deux fois par an : en mars et en octobre. Allez voir alors votre mairie ou le Greta pour programmer votre examen.

Pour recevoir la désignation “voiture sans permis”, votre véhicule doit répondre à des critères très spécifiques. Elle doit :

  • Etre à deux places
  • Son poids à vide est 350 kg
  • Sa vitesse maximale autorisée est égale à 45 km / h.

A titre d’information, quand vous conduisez votre voiturette, vous ne pouvez pas circuler ni sur l’autoroute, ni sur les voies rapides de plus vous ne pouvez transportez qu’un seul passager.

Bonne nouvelle !  La voiture sans permis n’est pas soumise au contrôle technique.

Combien coûte une voiture sans permis ?

Les prix d’une voiture sans permis varient selon le type du moteur  à choisir :

  • Moteur essence : de 14 000 à 18 000€
  • Moteur diesel : de 10 000 à 15 000€
  • Électrique : de 14 000 à 20 000€

Pour acquérir une voiturette, comptez alors un budget autour de 12000 euros.

À LIRE