changement climatique
Voyages

Changement climatique : voyager responsable en avion ?

Pendant longtemps, les avions étaient blâmés pour leurs émissions de gaz à effet de serre et son effet néfaste sur réchauffement climatique . Pendant de nombreuses années, ils ont été considérés comme le moyen de transport le plus polluant. Les trains, les bus et même les voitures – tous ces véhicules seraient plus performants que les avions. Mais est-ce toujours le cas de nos jours ? D’après les dernières données, pas vraiment. Découvrons-le ensemble.

L’avion est-il le moyen de transport le plus polluant?

Pour répondre à cette question, nous devons d’abord comprendre deux choses. Premièrement, comment la pollution par les moyens de transport est mesurée. Et deuxièmement, comment les comparaisons sont faites.

En effet, pour évaluer les émissions d’un moyen de transport, il faut d’abord connaître sa consommation de carburant par km. Ce nombre doit ensuite être multiplié par un facteur d’émission spécifique (qui dépend du carburant utilisé). Il faut ensuite ajouter à ce chiffre les émissions des phases de fabrication et de fin de vie du véhicule analysé, l’énergie grise. Et s’il s’agit d’un avion, les  émissions en forçage radiatif doivent également être prises en compte. Ensuite, les résultats sont pondérés et divisés par le nombre de passagers et le nombre de kilomètres parcourus. Le résultat sera un nombre mesuré en  gramme de CO2 / passager / km.

Le «problème» est que pour établir ces prédictions abstraites restent des modèles théoriques. Comprenant de nombreuses hypothèses qui affectent le résultat final. Ci-dessous, nous vous donnons les chiffres de pollution du rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE-EEA):

  • 14 g de CO2 / passager / km pour le train
  • 42 g CO2 / passager / km pour une petite voiture
  • 55 g de CO2 / passager / km pour une voiture moyenne
  • 68 g CO2 / passager / km pour un bus
  • 72 g CO2 / passager / km pour un deux roues à moteur
  • 285 g CO2 / passager / km pour un avion

Un avion est-il plus polluant qu’une voiture?

Cela dépend des hypothèses. En regardant les chiffres ci-dessus, l’avion semble être le moyen de transport le plus polluant. Néanmoins, certaines hypothèses sont trompeuses. Par exemple, le chiffre de 55 g de CO2 / passager / km pour une voiture moyenne suppose que la voiture est occupée par 4 personnes. Mais cette hypothèse est-elle réaliste ? Le taux d’occupation moyen d’une voiture aux États-Unis est de 1,54 personne par véhicule et par mile. Le fait est qu’avec moins de monde dans l’auto, toute la pollution automobile serait de 110 g pour 2 passagers ou même de 220 g pour 1 passager.

Dans le même temps, les 285 g CO2 / passager / km de l’avion considèrent un taux d’occupation de 88 personnes. Mais ce chiffre est-il vrai en toutes circonstances? La capacité des avions et leurs taux d’occupation sont généralement bien au-dessus de 88 personnes .Les avions obtiendraient un meilleur score (inférieur) à 285 g de CO2 / passager / km si la pollution totale était partagée.

Par conséquent, nous ne savons pas dire avec certitude quel transport est meilleur. Cela dépend de la distance ou du nombre de passagers. Mais d’autres variables peuvent aussi faire une différence.

Pour avoir des chiffres réalistes, des variables telles que les évolutions techniques récentes ou la consommation au démarrage et à l’arrêt doivent également être prises en compte. Conduire avec l’air conditionné signifie une consommation de carburant plus élevée, par exemple.

En effet, ces dernières années, les émissions de CO2 des avions ont été réduites de manière significative, grâce à des programmes d’optimisation technologique et technique tels que les projets ACARE2020, Cleansky ou SESAR . Grâce à cela, les émissions de CO2 / passager / km en vol baissent beaucoup plus rapidement que celles des voitures. Les données de l’AEE sont assez anciennes et ne tiennent pas nécessairement compte de ces évolutions technologiques. Pour cette raison, elles doivent être prises avec précaution.

Des études récentes semblent généralement convenir qu’un avion n’est pas nécessairement le moyen de transport le plus polluant. C’est pourquoi on dit aussi qu’une voiture pollue autant, et souvent même plus, qu’un avion sur des distances équivalentes.

En moyenne, sur un long trajet, une voiture avec 2 personnes émet un peu plus de CO2 que si ces deux personnes avaient volé. Et une voiture avec 3 personnes n’émet en moyenne que 15% de moins que si les 3 avaient fait le même trajet en avion. Bien sûr, l’analogie ne peut être justifiée que pour des distances comparables: il est évident que personne ne fera New York – Sydney en voiture.

En plus de tout ce dont nous avons parlé, d’autres facteurs indirects doivent également être pris en compte. Pensons par exemple aux embouteillages. Une voiture coincée dans  un embouteillage émet 2,5 fois plus de CO2  par rapport aux conditions de circulation normales. Prendre la voiture (avec 3 personnes) pour les vacances peut signifier une empreinte carbone plus importante que l’avion. Par conséquent, d’autres types d’émissions, comme  les particules fines , qui sont beaucoup plus élevées pour le transport routier, devraient également être pris en compte.

Au final, un voyage en avion est souvent préférable d’un point de vue environnemental à un trajet en voiture pour les longs trajets. Toutes choses étant pareilles, le choix de l’avion augmente le taux d’occupation des avions – qui décolleront de toute façon, que vous y soyez ou non. Cela réduit également la congestion du trafic et, par conséquent, optimise l’ensemble des réseaux de transport. La plupart du temps, si vous transportez moins de 4 personnes dans votre voiture, choisir l’avion vous donnera une empreinte CO2 plus faible. Et plus la distance est longue, plus cette logique est vraie. Pourquoi? Parce que les émissions de CO2 d’un avion sont plus élevées pendant les phases de décollage et d’atterrissage. Ainsi, plus le vol est long, plus l’avion aura de kilomètres ou de miles pour atténuer l’impact de ces 2 phases. Dans l’ensemble, bien que l’émission totale soit plus importante, les émissions de CO2 / km par km diminuent.

Néanmoins, nous ne devrions pas considérer le voyage en avion comme un acte routinier

L’avion reste un moyen de transport très polluant et problématique. Les avions restent parmi les moyens de transport les plus polluants, avec les voitures. Sur un trajet de 500 kilomètres par exemple, un avion pollue 10 à 50 fois plus qu’un train électrique à grande vitesse et 5 à 10 fois plus qu’un bus. Sur le plan environnemental, la croissance du transport aérien n’est donc pas souhaitable. Bien qu’il puisse être bon que les gens utilisent moins leur voiture, c’est mauvais si cela les encourage à prendre un avion au lieu d’un train ou d’un bus.

Dans l’ensemble, réduire nos besoins de transport (en avion mais surtout en voiture) est l’un des meilleurs moyens dont nous disposons pour réduire notre empreinte carbone . Et n’oubliez pas de prendre le train autant que possible!

À LIRE
Visiter l’Australie
Voyages

Déambuler dans des décors de rêve sur la côte ouest australienne

L’Australie propose aux touristes des paysages variés et époustouflants. Grâce à ces avantages, les activités que l’on peut pratiquer sur place sont nombreuses. Les parcs nationaux sont propices à la rencontre de la nature, une étape bénéfique pour les randonneurs. Quant à ses plages, elles font partie des plus fréquentés par les surfeurs et les adeptes de farniente.

Kalbarri et la gorge de Murchison River, le paradis des randonneurs

Lors d’un voyage sur la côte ouest australienne, une virée dans parc de Kalbarri est à ne pas manquer. Cet endroit se démarque par la grande diversité de son paysage, formé de terre ocre, d’océan azur et de falaises abruptes. Ce lieu mérite tout simplement d’une visite à part lors d’une étape d’une aventure à travers les territoires australiens. Au cours de son exploration, les aventuriers peuvent mettre le pied dans la gorge de Murchison River. Celle-ci est surtout connue pour ses circuits de randonnées tels que The Loop qui commence à la célèbre Nature’s Window. Pour plus de sensations, d’autres circuits sont également à découvrir du côté de la Z-Bend et Hawk’s Head. La partie côtière de ce parc garantit de magnifiques balades en bord de falaises. Il est possible de faire du break sur quelques arrêts comme Rock Island, Natural Bridge ou encore Eagle Gorge.

Partir à l’assaut du Karijini National Park de la région du Pilabara

Karijini fait souvent partie des itinéraires à suivre lors d’une excursion outdoor sur la côte ouest de l’Australie. Ce parc national se situe dans la région semi-désertique du Pilabara. Il couvre une surface de plus de 627 000 ha et son accès s’effectue depuis des routes désertiques. Ce site se visite à l’occasion d’un séjour australie marco vasco en famille ou entre amis. Les vacanciers peuvent y explorer des canyons et des gorges à perte de vue. Aussi, ils peuvent s’offrir une baignade dans des piscines naturelles. Mais avant de profiter de tous ces trésors naturels, la première étape à faire est de passer au centre d’information. Cette initiative permet d’obtenir un pass d’accès et des cartes de randonnée à chaque visiteur. Les sentiers de randonnée les plus accessibles dans ce parc sont Fern Pool, Circular Pool et Hamersley Gorge.

Broome, la dernière grande ville du nord de la côte ouest

Pour finir en beauté cette échappée sur la côte ouest australienne, le passage dans la ville de Broome est de mise. Il s’agit d’une étape exceptionnelle avant d’atteindre le parc national Karijini ou encore Darwin. Lors d’un séjour australie marco vasco avec ses proches, on peut faire rapidement le tour de la ville. Malgré sa taille, elle recèle plusieurs curiosités, dont un Chinatown, son quartier historique. La ville de Broome est surtout connue pour ses innombrables boutiques de perles et ses galeries d’art aborigène. Toujours en relation avec l’activité perlière de cette contrée, la visite du cimetière japonais peut aussi marquer l’esprit pendant cette excursion. À proximité de la ville, une promenade sur les falaises est recommandée. Là-bas, la terre rouge rencontre le bleu vibrant de l’océan. Avant de partir, l’observation du coucher de soleil sur Cable Beach est tout simplement envoûtante.

À LIRE
Idée cadeau pour une femme fan de voyage
Voyages

Pourquoi offrir un coffret cadeau séjour à une femme fan de voyages ?

Personne ne peut résister face à un coffret cadeau séjour et encore moins une femme qui aime voyager. Si vous avez toujours eu envie d’offrir une petite escapade à une personne voyageuse dans l’âme, mais que les préparations fastidieuses d’un tel séjour vous ont poussé à renoncer, une box cadeau sur le thème de voyage est la meilleure solution à adopter. Quels sont les avantages d’un tel présent ?

Les coffrets cadeaux voyages, un cadeau inédit

La plupart du temps, un coffret cadeau fait référence à des produits de beauté et à des produits gastronomiques. Au fil du temps, les établissements et sites web proposant ces types de coffret se sont tournés vers une autre manière de faire plaisir à leur client : offrir un séjour mémorable. Vous pouvez alors réserver un séjour romantique pour se faire  plaisir en couple. Il est également possible d’offrir une nuit insolite à votre meilleur ami avant qu’il se marie pour de bon ou tout simplement réserver un week-end d’évasion à vos proches ou bien à vous-même.

L’avantage ? Vous n’aurez plus à vous confronter aux éternelles démarches liées à la réservation de l’hébergement, à la recherche des transports ou encore aux sélections des activités à faire sur les lieux. Le chèque-cadeau prévoit généralement toutes ces options pour vous. Ce concept a tout pour plaire à la gent féminine, particulièrement aux aventurières qui adorent voyager. Une super idée cadeau pour une femme fan de voyage.

Personnaliser le voyage pour optimiser sa valeur

Une escapade romantique rime avec tranquillité, jacuzzi, dîner aux chandelles, jet ski et bien d’autres activités qui permettront à un couple de renforcer leur complicité. Les hôtels de charme proposent ce type de séjour, il suffit de bien choisir la destination. 

Si vous connaissez vos amis ou les membres de votre famille, vous savez exactement ce qu’ils aiment et détestent. Si ce n’est pas le cas, pensez à vous informer avant de choisir la destination. 

Une personne frileuse ne sera pas motivée si vous lui proposiez de passer quelques jours dans le Vermont où le froid persiste. Un individu qui supporte mal la chaleur quant à lui n’appréciera pas une virée à Dubaï. Un amoureux de la nature se fera une joie de voyager au Costa Rica tandis qu’un amateur des sports nautiques n’hésitera pas à expérimenter l’Australie. 

Une virée exceptionnelle est celle qui saura répondre aux besoins du voyageur. Les coffrets cadeaux voyage proposent différents endroits adaptés à plusieurs types de séjour. Il ne vous reste plus qu’à déterminer quelle escapade insolite conviendra le mieux à votre destinataire.

Les atouts d’offrir un séjour insolite comme cadeau 

Un hôtel de charme peut être le lieu idéal pour passer un séjour insolite seul ou accompagné. C’est le cadeau idéal à offrir à toutes celles qui adorent se lancer dans une aventure unique.

Opter pour un hébergement en bulle implanté en pleine nature est tout sauf une expérience ordinaire. Les bulles transparentes, par exemple, permettent à ses occupants de dormir sous un ciel étoilé à la tombée de la nuit. Rassurez-vous, votre coffret séjour inclut le transport afin que les occupants de la bulle puissent s’y rendre sans difficulté. Si la destination est située dans un endroit où le climat est frais, la bulle est équipée d’un système de chauffage adapté. 

Une cabane située en hauteur ou un hébergement flottant constituent également des idées insolites pour un cadre exceptionnel. Encore une fois, assurez-vous que votre amie voyageuse apprécie l’eau et la nature avant de lui réserver ce type de surprise. Le site de réservation peut aussi vous proposer d’autres idées cadeaux intéressantes si vous hésitez à choisir entre les différents endroits proposés. 

Offrir un cadeau voyage pour garantir des moments d’émotion

Opter pour une carte-cadeau est une excellente façon d’épater votre entourage, jusqu’à obtenir quelques larmes de joie de leur part. Rien ne vaut un voyage original. Votre présent est plus qu’un simple moment de détente organisé à la hâte. Le destinataire saura que vous y avez mis tout votre cœur, c’est l’intérêt de ce type de cadeau. Vous vous rendrez compte de la valeur de votre cadeau une fois que vous aurez vu les photos prises lors du séjour de vos proches. Une escapade, qu’elle soit romantique, insolite, ludique ou délirante reste la meilleure idée de cadeau que vous pouvez avoir. La fan de voyages de votre entourage vous en sera éternellement reconnaissante.

L’achat des chèques cadeaux est aussi pratique, la personne à qui vous l’offrez choisira elle-même le déroulement de son séjour. Dès lors que votre amie recevra son coffret cadeau voyage, elle pourra de suite organiser son planning. Une chose est sûre, votre amie baroudeuse en aura les larmes aux yeux. Toutefois, assurez-vous que la personne soit libre si vous tenez à ce que la destination, les dates et l’hébergement restent une surprise. 

Les idées cadeaux sur le thème “voyage” sont nombreuses, l’idéal est d’adapter votre présent à la personne à laquelle vous prévoyez de l’offrir. La diversité des offres en ce qui concerne les séjours vous permet également d’obtenir un coffret cadeau adapté à votre budget ainsi qu’à certains critères. Vous choisirez le nombre de jours ainsi que le moyen de transport. Un voyage ne se fait pas nécessairement par avion. Choisir un bateau ou un train peut aussi aider le destinataire du cadeau à profiter d’un dépaysement total. Un cadeau voyage réussi est celui qui permet à son destinataire de rompre avec le train-train quotidien et de faire le plein d’énergie avant de reprendre sa routine habituelle.

À LIRE
Voyages

Vacances balnéaires aux Philippines : 2 destinations à ne pas manquer

L’immense archipel philippin avec ses milliers d’îles est tout naturellement une destination à considérer pour des vacances balnéaires. En effet, vous aurez certainement l’embarras du choix des îles sur lesquelles passer votre séjour aux Philippines. Sinon, il vous est tout à fait possible de faire un combiné d’île au sein de cet archipel si vous le souhaitez. Dans tous les cas, pratiquement toutes ses îles sauront vous combler, peu importe votre choix. Toutefois, voici une petite sélection de destinations qui pourraient vous aider à vous décider pour vos prochaines vacances balnéaires.

La belle petite île de Mactan

Mactan est une petite île corallienne de l’archipel philippin réputée pour ses remarquables attraits balnéaires avec ses magnifiques plages bordées par des eaux cristallines et turquoise. Elle est notamment parmi les destinations les plus prisées des jeunes mariés pour une lune de miel aux Philippines. Qui plus est, vous aurez de fortes probabilités de débarquer directement à Mactan puisqu’elle est dotée d’un aéroport international. Elle est de ce fait une des principales portes d’entrée sur le territoire philippin.

D’ailleurs, la plupart des agences de voyages en profitent afin de la définir comme un point de chute au sein de cet immense archipel. Vous pouvez justement y songer si vous décidez de partir avec Marco Vasco aux Philippines en débarquant sur Mactan. En sus, vous aurez l’occasion de trouver de nombreux établissements hôteliers pour vous loger. Mais afin de tirer profit des plaisirs de la mer, privilégiez ceux qui sont idéalement installés à proximité des belles plages de l’île.

Comme évoquée précédemment, Mactan est une île corallienne lui conférant ainsi des fonds marins d’exception. À part le farniente et le bronzage sur ses magnifiques plages, vous pouvez aussi pratiquer le snorkeling et la plongée sous-marine pour le découvrir. Sans oublier bien évidemment qu’il vous est possible de vous adonner à d’autres activités nautiques telles que le kayak, la planche à voile, le kitesurf, etc.

L’île de Coron à quelques encablures de Busuanga

Coron est une autre île de choix à surtout ne pas manquer parmi le nombre conséquent d’îles de l’archipel philippin. Toutefois, c’est également le nom de la capitale de l’île de Busuanga que vous ne devriez d’ailleurs pas confondre avec cette dernière. Il faut savoir que Coron (l’île) est située à quelques encablures de Busuanga depuis laquelle plusieurs excursions en bateau sont disponibles dans sa capitale. En sus, sachez qu’aucun établissement hôtelier n’est présent sur l’île de Coron. Vous devez donc trouver un logement à Busuanga, notamment dans sa capitale qui en possède différents types.

Par ailleurs, une visite d’une journée de l’île de Coron suffira à profiter de ses formidables attraits balnéaires. En effet, en prenant part à une excursion en bateau vers l’île de Coron comme évoquée précédemment, vous aurez l’occasion de découvrir ses sites d’intérêts remarquables. C’est notamment le cas du célèbre Kayangan Lake qui est réputé pour ses eaux translucides et la beauté du paysage qu’il offre. Justement, un petit sentier qui monte vers les hauteurs jusqu’à un point d’observation vous permettra de profiter de la vue à couper le souffle sur Kayangan Lake. Sans oublier ses pontons en bois devenus emblématiques et surtout les exceptionnelles formations rocheuses en arrière-plan.

Sinon, Kayangan Lake n’est pas le seul site d’intérêt de Coron à découvrir. Cette île possède également quelques magnifiques lagons à ne pas rater comme les fameuses Twin Lagoon ou éventuellement le Green Lagoon si vous avez suffisamment le temps. D’autre part, il ne faut pas non plus manquer ses belles plages puisqu’il s’agit de vacances balnéaires. Ainsi, dirigez-vous ensuite vers ses incontournables plages à l’instar de Banul Beach ou de Sunset Beach où vous aurez l’occasion de vous baigner. Mais également de faire du snorkeling, de la plongée sous-marine et d’autres activités nautiques encore.

À LIRE
Voyages

Découvrir la Bolivie pour la première fois : conseils pratiques

Cette année, souhaitez-vous explorer une nouvelle destination ? Avec ses paysages contrastés, ses sites culturels d’une incroyable diversité, son mode de vie unique, la Bolivie constitue une destination idéale pour qui rêve d’explorer de nouveaux horizons en Amérique du Sud. Ce pays ne manque pas d’atouts pour séduire ceux qui s’y rendent. Mais avant de s’envoler vers cette contrée, il est nécessaire de se préparer un minimum. Un voyage en Bolivie ne s’improvise vraiment pas, surtout s’il s’agit d’un premier pas. Il faut connaître certains points importants.

Quelle est la meilleure période pour organiser votre voyage en Bolivie ?

Avant de partir, il est important de bien vous renseigner sur le climat de la Bolivie. Tout d’abord, il faut savoir que la Bolivie se trouve dans l’hémisphère sud. Les saisons sont donc inversées de la France. Le pays connaît deux saisons distinctes : l’été de novembre à mars plutôt chaud et humide et l’hiver d’avril à octobre plus frais et sec.

La bonne nouvelle, c’est que la Bolivie peut être visitée toute l’année, que vous partiez en compagnie d’une agence comme Prestige Voyages Bolivie ou voyagiez seul. En revanche, il est indiqué de programmer votre départ durant la saison dite sèche, c’est à dire pendant l’hiver austral d’avril à octobre, pour bénéficier d’un climat clément. Les températures sont agréables durant cette période, mais plutôt fraîches en altitude et au Salar. Alors, préparez-vous au préalable. Durant l’été, certaines régions restent inaccessibles à cause des pluies très fréquentes.

Quelques points essentiels à connaître

Les ressortissants français n’ont pas besoin de présenter un Visa pour entrer sur le territoire bolivien si le séjour ne dépasse pas les 90 jours. Un simple tampon est apposé sur le passeport à l’arrivée sur le pays, par voie terrestre ou voie aérienne. Il faut cependant que le passeport soit valide au moins 6 mois après la date de sortie sur le pays. Au-delà des 3 mois, les voyageurs doivent demander un visa.

Par ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de vol direct au départ de la France pour vous rendre en Bolivie. Vous devez obligatoirement faire escale, soit en Espagne, soit au Brésil, soit au Panama ou en Colombie. Si vous arrivez par voie aérienne, la Bolivie possède deux aéroports internationaux : El Alto à La Paz et Viru Viru à Santa Cruz. Vous pouvez aussi choisir d’entrer par voie terrestre depuis Pérou, Chili…

Côté budget, notez que la Bolivie fait partie des pays d’Amérique du Sud les moins chers pour voyager. Le coût de la vie en Bolivie est 51 % moins élevé par rapport à celui dans l’Hexagone. La monnaie utilisée est le Boliviano. Le dollar américain est accepté dans la plupart des grandes villes.

Les immanquables d’un voyage en Bolivie

La Bolivie regorge de lieux remarquables qui ne demandent qu’à être explorés. Parmi les incontournables, il y a le lac Titicaca. Ce magnifique lac à perte de vue se démarque par ses paysages à couper le souffle et sa plus grande île, l’Isla del Sol. Durant votre voyage, n’oubliez pas également de vous aventurer au salar d’Uyuni. Pour les plus aventuriers, l’ascension du Parinacota est incontournable. C’est l’un des plus hauts sommets du pays culminant à plus de 6 000 mètres d’altitude.

La visite de la ville de La Paz est également incontournable en Bolivie. Perchée à 3 650 mètres d’altitude, cette ville a tout pour séduire les voyageurs. Les plus curieux ne manqueront pas également de visiter Sucre, la capitale constitutionnelle. C’est une ville unique avec un décor colonial. Les amoureux de la nature ne rateront pas de visiter le parc national de Sajama, le parc national Noel Kempff Mercado, le parc national de Torotoro, le Potosi et ses mines d’argent…

À LIRE
guide-de-voyage-mongolie
Voyages

Les raisons pour lesquelles vous devriez visiter la Mongolie

La Mongolie est l’une des destinations de voyage les plus intéressantes, mais fait également partie des moins connues du monde. La Mongolie est un pays fait pour les amoureux de la nature: la Mongolie est le 17e plus grand pays du monde. Néanmoins, il est peu peuplé avec seulement 3,2 millions de personnes résidant dans sa zone de 1 566 500 km².

Presque toute la terre mongole est un espace inhabité avec sa beauté naturelle des montagnes boisées du nord au semi-désert du sud; les montagnes enneigées de l’ouest aux steppes herbeuses de l’est. La Mongolie est communément associée à des vues de beaux paysages de différentes zones naturelles bordées de ciel bleu, d’animaux de pâturage sans clôture, et du « ger », une habitation nomade. Et bien sûr, il y a le silence saisissant de la nature. C’est une destination unique. Avec un guide de voyage, vous pourrez facilement découvrir toute la beauté de la région.

À LIRE
Voyages

On choisit quel hébergement pour ses vacances ?

L’hébergement est un des éléments les plus pesants sur le budget d’un voyage. C’est pourquoi il doit être choisi avec soin, aussi c’est la raison pour laquelle on déploie souvent le maximum d’effort pour minimiser les dépenses. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas que l’hôtel comme type d’hébergement.

Quel est votre budget pour le logement ?

Il est indéniable qu’il faut toujours préparer son budget avant de partir en voyage. Et sans surprise, l’hébergement est en tête de liste, car il nécessite un plus gros investissement. Avant de choisir un logement, comparez toutes les offres pour trouver la plus économique. Cependant, soyez sur vos gardes, car certaines options cachent des frais en sus. Ce qui faussera tous vos calculs et vous risquerez de devoir choisir entre écourter votre séjour ou passer les journées enfermées à l’hôtel sans pouvoir rien acheter.

Chercher tout d’abord le confort

Pour ne pas dépenser de l’argent inutilement, primer d’abord le confort du lieu d’hébergement. Avant de penser à la décoration et au design des chambres, revoyez les appréciations des anciens clients. Vérifiez les salles d’eau. Certains établissements proposent uniquement des chambres avec des douches et des toilettes communes ce qui ne ravit pas tout le monde. Mais bien sûr, cela n’engage pas ceux qui préfèrent le camping. Choisissez juste un endroit où vous serez sûr d’être à l’aise. Que vous partiez en road trip ou en famille, c’est le plus important. 

Trouver un endroit qui sorte de l’ordinaire

Les vacances sont un moyen de se détendre, mais surtout de découvrir de nouvelles choses. Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus et chercher un endroit peu commode ? De nombreux types d’hébergement aussi insolites les uns que les autres existent de nos jours. On voit des établissements qui propose des hébergements dans une cabane perchée dans les arbres, d’autres inventent le concept de la bulle transparente qui permet de dormir à la belle étoile en toute sécurité.

Quels sont les différents types d’hébergement ?

Plusieurs options s’offrent à vous. Des hôtels cinq étoiles au camping en passant par les B&B, vous avez l’embarras du choix.

  • L’hôtel reste de loin le plus confortable lorsqu’on y met son budget. Il peut aller de 1 à 5 étoiles et permet d’éviter de penser aux tâches ménagères. De plus il propose d’autres prestations parfois déjà incluses dans les frais comme la piscine, la salle de musculation et autres.
  • Le B&B est idéal pour se mélanger à la culture locale. Et surtout si vous aimez cuisiner, vous aurez une cuisine équipée à votre disposition.
  • Le camping a l’avantage d’être très économique et il est parfait pour ceux qui aiment partir à l’aventure
  • L’éco-hébergement allie le confort et la protection de l’environnement. Si vous êtes un amoureux de la nature, vous ne serez pas déçu de passer un séjour dans les écolodges à Madagascar ou des bungalows en pleine jungle.
À LIRE
Sri-lanka-Dambulla
Voyages

Sri Lanka, l’île aux mille et une couleurs qui envoûte les touristes

Pays insulaire situé au sud de l’Inde, le Sri Lanka dispose d’une grande variété de reliefs et de paysages. Et ces atouts résident surtout dans sa diversité culturelle. Puis, si ses villes sont à la fois animées et charmantes, ses régions côtières disposent de plages magiques. À Colombo, la capitale, une ambiance conviviale attend les visiteurs. Et sur les plages de sable blanc, c’est un moment de relaxation assuré. Pour une découverte inoubliable, choisissez le Sri Lanka pour passer vos prochaines vacances.

À LIRE
  • 1
  • 2