Quel remède pour l'acide urique ?
santé

Les meilleurs remèdes pour l’acide urique

L’acide urique est un déchet présent dans le sang. Il est produit lorsque des composés appelés purines sont métabolisés. Dans des conditions normales, l’acide urique passe par les reins et l’urine. Toutefois, lorsque nous consommons des aliments à forte teneur en purine, le taux d’acide urique augmente dans l’organisme, ce qui entraîne la formation de cristaux d’acide urique. 

Le dépôt de cristaux d’acide urique dans l’organisme est appelé goutte. Voyons cela en détail.

Quelles sont les causes de l’augmentation de l’acide urique ?


Lorsque nous consommons des aliments à forte teneur en purine, il y a des chances que le taux d’acide urique augmente. Voici quelques-uns des aliments qui peuvent entraîner une augmentation de l’acide urique :

  • La viande rouge
  • Les abats comme le foie
  • Les fruits de mer  
  • Aliments et boissons à forte teneur en fructose
  • le sirop de maïs
  • Alcool (surtout la bière)
  • Bière sans alcool

Symptômes d’un taux élevé d’acide urique :

L’augmentation de l’acide urique ne présente pas de symptômes spécifiques, sauf si elle a procédé à l’apparition de maladies telles que la goutte et la néphrolithiase urique (calculs rénaux). Les symptômes de ces maladies peuvent se manifester comme suit :

  • Goutte : Elle affecte principalement les articulations. 
  • Chaleur  
  • Rougeur
  • Gonflement
  • Touche principalement les gros orteils
  • Affectation d’une seule articulation à la fois
  • Calculs rénaux (néphrolithiase)
  • Douleur au flanc
  • Nausées et vomissements
  • Présence de sang dans l’urine (hématurie)
  • Douleur colique (douleur qui commence et s’arrête brusquement)

L’augmentation de l’acide urique dans le sang n’indique pas la nécessité d’un traitement. La plupart des personnes présentant un taux élevé d’acide urique ne présentent aucun symptôme et ne nécessitent pas de traitement à long terme.

Bien qu’un taux élevé d’acide urique n’indique pas la nécessité d’un traitement, il peut être nécessaire de modifier légèrement le mode de vie et les habitudes alimentaires. On pense également que le mode de vie est un facteur clé dans le développement d’une augmentation de l’acide urique et de la goutte.

 Certains des remèdes/modifications possibles à domicile sont énumérés ci-dessous.

1. Gestion du poids

Les recherches montrent que les taux d’acide urique sont en corrélation avec l’indice de masse corporelle (IMC) d’un individu et les syndromes métaboliques (maladies cardiaques, diabète, etc.). 

La gestion du poids par des modifications du régime alimentaire et l’exercice physique pourrait contribuer à réduire les taux d’acide urique dans le sang. De plus, une perte de poids graduelle pourrait être plus utile pour les niveaux d’acide urique que des changements drastiques.  

2. Boire de l’eau  

Les activités telles que les bains de soleil et la transpiration abondante induite par l’exercice physique, qui entraînent une déshydratation, peuvent provoquer une augmentation des taux d’acide urique. Ainsi, la déshydratation peut être un facteur conduisant à un taux d’acide urique élevé et à une crise de goutte. 

Votre médecin peut donc vous conseiller de boire beaucoup d’eau. La consommation quotidienne recommandée d’eau est de six à huit verres, mais elle peut varier en fonction des conditions météorologiques et des activités quotidiennes.

3. Éviter les aliments riches en purine

Les aliments contenant de la purine peuvent ou non entraîner une augmentation de l’acide urique. Une étude menée de 1988 à 1994 a montré qu’une consommation élevée de fruits de mer et de viande entraîne une augmentation de l’acide urique dans le sang. 

Une autre étude menée sur 45 000 hommes pendant 12 ans a montré qu’une consommation modérée de légumes riches en purine comme les pois, les lentilles, les asperges, etc. n’augmentait pas l’acide urique. 

Par conséquent, votre médecin vous recommandera un régime alimentaire approprié pour réduire les taux élevés d’acide urique.

4. Évitez les boissons sucrées

Les boissons sucrées ou sodas contiennent du fructose. Le fructose est l’un des sucres les plus couramment utilisés. L’augmentation de la consommation de sucres, de sirop de maïs à haute teneur en fructose, etc., a entraîné l’apparition de maladies de l’ère moderne, comme le diabète, l’obésité, etc.  Par conséquent, éviter ces boissons peut aider à contrôler les niveaux d’acide urique dans le corps.

5. Produits laitiers  

Choi et al. ont mené une étude épidémiologique pour découvrir que les produits laitiers pourraient contribuer à réduire les taux d’acide urique. Ils pourraient également diminuer le risque de goutte. Le mécanisme d’action n’est pas encore clair. 

Toutefois, l’activité du lait dans la réduction du taux d’acide urique sérique a été constatée par rapport au soja. Dans une autre étude, Kurajoh et al. ont émis l’hypothèse que le lait pourrait également faciliter l’excrétion de l’acide urique en augmentant sa clairance urinaire.

6. Cerises

Sur la base de preuves anecdotiques, les cerises sont utilisées depuis des décennies pour le traitement de la goutte. En 1950, Blau a remarqué que ses douleurs de goutte s’atténuaient après avoir mangé des cerises. C’est ainsi qu’ont débuté les recherches sur les cerises et leur potentiel pour le traitement de la goutte. 

Plusieurs études ont montré que les propriétés antioxydantes (neutralisation des radicaux libres) et anti-inflammatoires potentielles de la cerise et du jus de cerise pouvaient être utiles dans le traitement de la goutte. Une réduction significative des crises de goutte (de 35%) a été observée dans une étude portant sur 633 patients. Par conséquent, les cerises pourraient être utiles pour la goutte et l’acide urique.

7. La vitamine C

Une étude a montré que la supplémentation en vitamine C entraînait une diminution du taux d’acide urique, probablement due à l’augmentation de son excrétion. 

Une autre étude de grande envergure, portant sur 46 994 hommes sur une période de 20 ans, a montré une corrélation positive entre le taux d’acide urique sérique et l’apport en vitamine C. Il a été constaté que les sujets prenant de la vitamine C étaient plus nombreux que les autres. On a constaté que les sujets prenant de la vitamine C avaient un risque plus faible de développer la goutte. 

Ce résultat pourrait être dû à sa propriété antioxydante potentielle. Par conséquent, la vitamine C pourrait contribuer à réduire le taux d’acide urique dans le sang.

8. Éviter le stress

Un développement récent a montré qu’il pourrait y avoir une relation entre le stress et l’acide urique. Le stress émotionnel quotidien peut entraîner une augmentation du taux d’acide urique dans l’organisme. Il est donc recommandé de gérer le stress en utilisant diverses méthodes de gestion du temps et de demander de l’aide si nécessaire.

Bien que des études montrent les bienfaits de l’herbe et des remèdes maison dans cette affection, elles sont insuffisantes. Des études à grande échelle sur l’homme sont nécessaires pour établir l’étendue réelle des bienfaits de ces remèdes maison sur la santé humaine. Ils doivent donc être pris avec précaution et ne jamais remplacer un traitement médical.  

Quand consulter un médecin ?

En l’absence de symptômes, un taux élevé d’acide urique n’est pas un état ou une maladie que les médecins recherchent activement. Cependant, un taux élevé d’acide urique peut entraîner la goutte ou des calculs rénaux. Si vous présentez des symptômes de goutte ou des calculs rénaux, votre médecin peut vous demander de faire un examen sanguin. Cet examen peut révéler ou non un taux élevé d’acide urique.  

Si vous craignez que le médicament que vous prenez actuellement puisse entraîner un taux d’acide urique élevé, vous devriez en parler à votre médecin. Cependant, veillez à ne pas interrompre, remplacer ou modifier un traitement en cours. Consultez un médecin.

Vous ne devez pas vous fier uniquement aux remèdes maison pour le traitement d’une affection et vous devez consulter un médecin qualifié si les symptômes ne s’améliorent pas avec les remèdes maison.  

Conclusion

Un taux d’acide urique élevé n’est pas une maladie ou un état qui nécessite une surveillance active ou un traitement à long terme. La plupart des gens ne présentent même pas de symptômes. 

Cependant, un taux élevé d’acide urique peut entraîner la goutte et les calculs rénaux. Ces derniers peuvent présenter des symptômes tels que douleur, gonflement, rougeur, etc. (dans le cas de la goutte) et douleur au flanc, vomissements, etc. Cependant, il existe des modifications du mode de vie ou des changements alimentaires tels que l’évitement des aliments riches en purine, l’augmentation de la consommation d’eau, l’inclusion de produits laitiers et de cerises dans votre alimentation, etc. qui peuvent aider à réduire l’excès d’acide urique.  

À LIRE
santé

À quoi sert un appareil de massage pour cou et cervicales ?

Depuis quelques années, les appareils de massage électronique ont envahi le marché des produits de bien-être. Particulièrement efficaces et très pratiques, ces petits outils séduisent encore et toujours plus d’utilisateurs. Ils peuvent aider à soulager et à réduire les douleurs et les fatigues musculaires, surtout celles situées au niveau de la nuque. Mais en vérité, qu’est-ce qu’un masseur pour cou et cervicales ? Quels sont les différents modèles disponibles actuellement sur le marché ? Comme faire le bon choix lors de l’achat ? Toutes ces questions peuvent être un frein à vos envies de sauter le pas et de vous offrir un appareil de massage à domicile. Justement, cette page va vous fournir toutes les réponses. 

Un masseur cou et cervicales, qu’est-ce que c’est ? 

En général, c’est un appareil permettant d’effectuer un massage au niveau de la nuque. Il est décliné en plusieurs modèles, formes et possède tous un design particulier. En plus, c’est très facile à utiliser puisqu’il doit seulement se poser sur le cou. Certains modèles comportent des boules ou des nœuds permettant de ressentir les mêmes effets qu’un massage shiatsu traditionnel. D’autres associent carrément les boules de massage avec une chaleur modérée permettant aux muscles de se détendre pleinement. Depuis peu, il existe aussi des modèles émettant des petites ondes électroniques à l’intérieur des muscles pour les régénérer en profondeur et les renforcer. Dans tous les cas, ces dispositifs sont très pratiques, car vous pourrez réaliser un massage de cervicales depuis votre canapé simplement en l’allumant.   

Quels sont les différents modèles existants sur le marché ?

Actuellement, les fabricants n’arrêtent pas de produire des modèles de masseur cou et cervicales toujours plus innovants les uns que les autres. En parallèle, les designs évoluent de jour en jour pour permettre aux utilisateurs d’être dans un confort optimal lors de leur séance quotidienne. Vous avez le choix entre des appareils filaires à brancher sur le secteur ou des appareils portables possédant des batteries intégrées. Il est possible de trouver des masseurs pour cou et cervicales filaires permettant de soulager non seulement les douleurs sur la nuque mais aussi pour détendre les muscles des épaules, du ventre, et même des jambes. En outre, il y a les modèles portables qui vous donnent une liberté de mouvement non-négligeable. Vous n’avez qu’à les mettre autour de votre cou et à continuer à faire des tâches ménagères.   

Comment bien choisir son appareil de massage pour cou et cervicales ?

Pour bien choisir un appareil masseur cou et cervical qui soulagera vos douleurs musculaires au quotidien, il existe plusieurs facteurs déterminants. Premièrement, basez-vous sur sa forme et les fonctionnalités qu’il comporte. Deuxièmement, il faut se baser également sur le nombre de têtes et de programmes qu’il dispose. Troisièmement, choisissez l’outil proposant le type de massage que vous voulez avoir. Quatrièmement, le type d’alimentation de la machine à savoir filaire ou sans fil. Cinquièmement, vérifiez minutieusement les matériaux constituant le masseur car cela peut avoir son importance lors des séances de massage. Enfin, n’hésitez pas à faire votre choix en fonction de votre budget. En fait, il est toujours plus facile de faire un choix lorsque vous avez fixé un budget.    

À LIRE
Les différentes méthodes d'épilation à connaître
santé

Les différentes méthodes d’épilation à connaître

Quelle que soit l’option qui vous convient, une chose est sûre… La politique autour de la façon dont les individus s’occupent de leur propre duvet est un sujet controversé.

Certains renoncent à une méthode d’épilation et laissent pousser les poils comme la nature l’a prévu, tandis que d’autres choisissent de ne pas avoir de poils grâce à une méthode d’épilation qui leur convient. C’est une question personnelle qui relève entièrement de votre choix.

Si vous êtes dans ce dernier cas et que vous cherchez une méthode d’épilation qui vous convienne… Lisez la suite. Avec les multiples méthodes d’épilation disponibles, comment savoir laquelle choisir ?

L’épilation à la cire

L’épilation à la cire a une réputation un peu « aïe ». L’épilation à la cire consiste à appliquer de la cire chaude ou froide sur la peau avant de l’enlever avec des bandes pour éliminer les poils à partir de la racine. Elle est utilisée sur presque toutes les parties du corps. Les zones sensibles sont plus sensibles à la douleur, il faut donc s’y préparer. Une autre chose à garder à l’esprit est que la cire doit pouvoir adhérer au poil. Les poils doivent avoir une longueur d’au moins ¼ de pouce avant l’épilation. Cela signifie qu’il faut laisser aux poils le temps de pousser entre deux épilations. Pas vraiment d’insouciance sans poils si vous devez bercer les poils piquants avant votre prochaine épilation.

Les effets secondaires de l’épilation à la cire ? Irritation, rougeurs, ecchymoses, saignements, éruptions cutanées et poils incarnés.

Combien de temps dure l’épilation à la cire ? Il faut généralement 3 à 6 semaines pour que les poils repoussent.

Le rasage

La plupart d’entre nous connaissent probablement le rasage. Le rasage consiste à couper les poils à l’aide d’un rasoir au niveau de la peau. Pour cette raison, les poils repoussent souvent en 1 à 3 jours, ce qui signifie que vous devez vous raser tous les deux ou trois jours pour ne pas avoir de poils. Veillez à utiliser une crème ou une huile à raser appropriée et des lames bien aiguisées, afin de réduire les risques de feu du rasoir ou de toute autre irritation après le rasage.

Les effets secondaires du rasage ? Coupures, irritations, rougeurs, saignements et poils incarnés.

Combien de temps dure le rasage ? De 1 à 3 jours.

L’épilation à la pince

L’épilation à la pince, également connue sous le terme moins professionnel d’épilation, utilise une pince à épiler pour retirer les poils un par un. Lorsqu’elle est effectuée correctement, elle enlève le poil entier du follicule.

D’accord, nous n’épilons probablement pas les poils de nos jambes ou de notre poitrine (car qui a le temps pour cela ?) mais pour les poils occasionnels du menton ou du mamelon (oui, les poils du mamelon sont normaux !) ou pour des zones plus délicates et plus petites comme le maillot, certaines personnes optent pour l’épilation à la pince.

L’épilation peut être fastidieuse et, si elle est mal utilisée, elle peut provoquer des écorchures, des croûtes et éventuellement des cicatrices lorsque les utilisateurs enfoncent la pince dans la peau.

Les effets secondaires de l’épilation ? Poils incarnés, irritation et hyperpigmentation.

Combien de temps dure l’épilation ? Comme pour l’épilation à la cire, il faut généralement 3 à 6 semaines pour que les poils repoussent.

Les crèmes dépilatoires ou épilatoires

Les crèmes dépilatoires ou dépilatoires, comme on les appelle souvent, agissent en dissolvant le poil. En général, la crème est appliquée en couche épaisse sur la zone à traiter et laissée sur la peau pendant quelques minutes avant d’être essuyée. Les crèmes dépilatoires utilisent des produits chimiques forts et agressifs qui peuvent souvent provoquer des irritations ou des réactions cutanées. Leurs résultats sont également variables et elles ne sont pas toujours la méthode la plus efficace pour éliminer les poils grossiers.

Effets secondaires des crèmes dépilatoires ? Réactions allergiques, picotements, inconfort, irritation de la peau et brûlures chimiques.

Combien de temps les résultats des crèmes dépilatoires durent-ils ? Comme le rasage, les crèmes dépilatoires éliminent les poils en surface. Vous pouvez vous attendre à ce que les poils reviennent au bout de 1 à 3 jours.

L’épilation au laser

L’épilation au laser à Paris est rapide et fiable et offre une réduction permanente des poils. 

L’épilation au laser présente de nombreux avantages. Conçus pour les peaux sensibles, ces lasers sont suffisamment sûrs pour être utilisés sur n’importe quelle partie du corps et ciblent différents types de peau tout en garantissant des résultats optimaux. Le laser est souvent la méthode d’épilation au laser la plus rentable. 

Comment fonctionne le laser ? L’épilateur laser dirige une lumière concentrée vers le follicule pileux, ce qui empêche la croissance du poil sans perturber ni endommager la surface de la peau. Le laser est attiré par le pigment du poil, ce qui en fait une méthode d’épilation très précise et confortable. Pour plus de commodité, nos lasers utilisent un faisceau large qui permet d’éliminer plusieurs follicules pileux en même temps.

Effets secondaires de l’épilation au laser ? Il peut y avoir une légère chaleur et des rougeurs dans les zones qui ont été traitées. 

Quelle est la durée de l’épilation au laser ? Le laser offre une réduction permanente des poils. À chaque traitement, les poils repoussent plus fins et plus clairs. Nous recommandons 6 à 10 traitements pour des résultats optimaux. Une fois le traitement initial terminé, 1 à 2 séances d’entretien par an permettent de conserver une peau soyeuse.

À LIRE
Produits CBD: à la découverte des gélules CBD
santé

Produits CBD : à la découverte des gélules CBD

Le cannabidiol ou connu sur le nom de CBD est une substance active de type cannabinoïde de la plante de chanvre. Par son nom, le mot peut être séparé en deux parties distinctes ; le cannabi qui est connu dans le langage commun cannabis et le diol un composant chimique répondant également au nom de glycol. Le CBD est connu pour ses effets anticonvulsivants mettent en évidence des effets anti-inflammatoires, anxiolytiques, antioxydants, immunomodulateurs, antipsychotiques et neuroprotecteurs. Mais, les effets du CBD restent mal compris et le manque de preuves appuyant bon nombre de ses propriétés se montre être un obstacle à son utilisation clinique.

Tout ce qu’il faut savoir sur les gélules CBD

Il faut savoir que les gélules CBD sont des produits sains et légaux. Sain, car les capsules de CBD sont sorties de plante de chanvre 100% bio et légal. Vous pouvez ainsi contrôler aisément le taux de THC (Tétrahydrocannabinol). Les gélules CBD donnent l’occasion d’une prise journalière, mais il est fort recommandé de respecter la posologie indiquée par le revendeur afin de savoir l’efficacité de la substance. La gélule CBD vous offre aussi une plus grande aisance de consommation au quotidien. Elles permettent notamment de lutter contre les troubles alimentaires et du sommeil ainsi que le stress ; mais aussi de lutter contre les problèmes cardiovasculaires et respiratoires. Notez qu’une gélule CBD ne contient pas forcément que du chanvre, mais doit toutefois être associée à un corps gras.

Les différents produits CBD Full Spectrum

Il faut savoir que le produit CBD full spectrum contient un peu de THC. À noter que celui-ci a des effets psychoactifs, c’est-à-dire qu’il est considéré plus fort que l’effet qu’un cannabinoïde peut avoir seul. Il faut ainsi savoir que le CBD Full Spectrum contient tous les cannabinoïdes naturels et bénéfiques de la plante de chanvre. Aujourd’hui, il existe différents produits CBD full Spectrum comme l’huile CBD full spectrum et la gélule full spectrum.

L’huile CBD full spectrum

Une huile CBD full spectrum ou à spectre complet contient l’ensemble des composants qui sont présents dans la plante de base. Une combinaison qui vous permettra de bénéficier de l’effet de l’entourage. En utilisation la meilleure huile de CBD full spectrum, vous disposerez d’un produit bien-être de qualité, à même d’améliorer votre quotidien, c’est-à-dire que leur composition semblerait agir entre eux afin d’avoir des effets plus importants. Il faut toutefois avoir une connaissance de la racine de la plante de chanvre afin d’établir une vérification pour le respect des normes en vigueur et de connaître sa méthode de culture. Ainsi, pour une huile de CBD full spectrum, il est fort recommandé de savoir quel est le type d’huile dans lequel le CBD sera placé en suspension. 

La gélule CBD full spectrum

Les gélules CBD sont spécialement conçues pour ceux qui détestent le goût des huiles CBD. Comme pour les huiles, l’extraction se fait à froid afin de garantir tous les bienfaits. C’est incontestablement meilleur pour votre santé, car en choisissant une gélule CBD bio full spectrum, vous consommerez du CBD issu de plants de chanvre cultivés et récolté pour diminuer fortement les risques d’absorption de substances chimiques potentiellement dangereuses pour la santé. Le fait d’avoir la gélule CBD bio est un respect pour l’environnement et aura moins de conséquences écologiques sur la planète.

Qu’en est-il des gélules CBD broad spectrum

Les gélules CBD broad spectrum sont enrichies par des cannabinoïdes secondaires, qui vient du fait qu’il ne contient aucune trace de THC. Connue sous le nom de CBD à large spectre, elle bénéficie de la synergie des molécules du chanvre qui sont conservées. Le chanvre, aussi appelé cannabis contient une multitude de molécules actives dont le cannabidiol et tétrahydrocannabinol, les flavonoïdes et les terpènes. Le tétrahydrocannabinol ou THC est une molécule qui n’est pas trouvable dans la plupart des pays, voire interdite. C’est pour cela que de nombreux producteurs choisissent de retirer toute trace de cannabinoïde pour être sûr de respecter la législation.

Comment consommer les gélules CBD ?

La consommation des gélules CBD se fait par voie orale, donc préparez un verre d’eau et avalez la gélule CBD comme une pilule ordinaire. C’est un produit facile à consommer, car le CBD s’utilise comme un complément alimentaire qui implique une dose régulière. Une gélule est d’ailleurs simple à avaler, à tout moment, et, quelle que soit la situation. Sa forme en capsule permet une ingestion aisée et elle est facilement transportable avec son flacon ou sa boîte d’origine. En plus, elle permet de maîtriser les dosages et pour mieux contrôler chaque consommation d’extrait de cannabis légal. De plus, l’usage de la gélule CBD entraine une palette d’avantages.

Pour conclure, l’huile CBD et la gélule CBD ont le même effet, mais l’huile de CBD offre l’un des effets les plus rapides par rapport aux gélules qui ne se font sentir au plutôt que 30 minutes après la prise. Pour bien respecter la dose, contactez votre revendeur pour avoir les consignes à suivre afin de bien profiter des bienfaits de la substance choisie.

À LIRE
santé

Pourquoi et comment consommer les fleurs de CBD ?

Le CBD représente un cannabinnoid qui est présente dans la plante de chanvre et donc dans le cannabis. Très connu pour tous les vertus qu’il peut offrir, ce produit se présente sous plusieurs formes et se consomme donc de différentes manières. La consommation de CBD vous permet alors de lutter contre différentes douleurs pouvant vous gêner au quotidien. Cette substance peut également vous permettre de sevrer rapidement du tabac. En plus du CBD en huile, il est également possible de trouver sur les sites qui sont spécialisés dans la vente de cannabidiol et dans les boutiques physiques qui sont également dans le domaine, du CBD en fleurs. Mais pourquoi et comment consommer les fleurs de CBD ?

Les lignes qui suivent vous permettent de prendre connaissance des réponses à cette problématique.

Les bonnes raisons de consommer les fleurs de CBD

Le CBD est, comme on a mentionné dans les lignes précédentes, une substance intéressante qui peut être indispensable dans le quotidien des êtres humains. Qu’il soit sous la formae d’huile, de gélules ou de fleurs, le CBD peut vous offrir de très nombreux avantages non négligeables. Cela dit, vous pouvez vous tourner vers les fleurs CBD pour lutter contre le stress et l’anxiété.

Il est également possible de consommer les fleurs de CBD en guise d’antidouleurs. En effet, ce produit naturel vous permet d’oublier au maximum les différentes douleurs qui peuvent vous gêner au quotidien. Ces dernières peuvent être des maux de tête ou encore des douleurs musculaires énormes. Sachez que la forme du CBD ne change pas grand-chose à son efficacité. Cela dit, que vous prenez le CBD en gélules ou sous la forme d’huile ou de fleurs, vous pouvez profiter pleinement de ses bienfaits. Le CBD peut également vous permettre de trouver facilement le sommeil. C’est aussi un produit très intéressant pour se concentrer de manière optimale.

Comment consommer les fleurs de CBD ?

Pour consommer les fleurs de CBD de manière optimale et donc profiter de ses vertus, vous pouvez l’enrouler comme une cigarette avec ou sans tabac. Cette façon de consommer les fleurs de CBD est pratique et est très courante auprès des amateurs du chanvre. Si vous souhaitez des effets très rapides et surtout durables, la consommation des fleurs dans un joint peut être la meilleure solution. Il est cependant essentiel de savoir que fumer des fleurs de CBD n’est pas très conseillé pour la santé. En effet, même si les effets du CBD ou cannabidiol ne sont pas plus dangereux que ceux des autres composants du cannabis, la combustion peut avoir des effets néfastes sur la santé de vos poumons.

Si vous devez consommer le CBD dans une feuille, vous devez effriter les fleurs de cannabis. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser un grinder ou une moulineuse. Il est donc assez difficile de consommer les fleurs de CBD de manière optimale. Si vous n’avez pas le temps d’enrouler le produit et surtout de l’effriter, il convient de vous tourner vers les autres formes du CBD.

À LIRE
Bien acheter son nettoyeur ultrason pour dentier
santé

Bien acheter son nettoyeur ultrason pour dentier

Le nettoyeur ultrason pour dentier est aujourd’hui le seul équipement électrique qui vous permet de vous débarrasser de façon efficace les haleines, les tartres et même les microbes de votre dentier. Vous découvrirez sur le marché un nombre incroyable de modèles dont le meilleur choix paraît toujours un exercice difficile. Recevez donc à travers cet article, les conseils pratiques et les astuces de nos experts qui vous permettront de dénicher facilement le modèle qui convient à vos besoins et à votre utilisation.

La machine à ultrason: comment ça marche ?

Le fonctionnement d’un bac à ultrason pour dentiers est tellement très simple. Il utilise des ultrasons et la solution nettoyante (détergent liquide + eau de robinet) pour redonner un nouveau look au dentier. En effet, l’appareil offre généralement une cuve (taille variante) qui recevra le dentier à nettoyer. Cette cuve dispose à l’intérieur comme à l’extérieur, des transducteurs.

Après avoir mis l’appareil en marche, les transducteurs génèrent dans le liquide nettoyant les ondes sonores de haute fréquence, c’est des ultrasons. Ces ultrasons créent à l’intérieur de la cuve des bulles microscopiques via une réaction chimique.

Sous l’effet de la compression et de la décompression, les bulles créées se dispersent un peu partout dans la cuve et elles s’implosent une fois en contact avec le dentier pour éliminer toutes les impuretés de sa surface sans aucun risque. Ces bulles agissent jusque dans les coins  les plus fines où les brosses ne peuvent jamais accéder et assurent ainsi un nettoyage en profondeur. Le nettoyage est plus efficace lorsque  le détergent liquide approprié est associé.

Comment nettoyer efficacement le dentier par bac à ultrason ?

Pour nettoyer votre dentier, vous devez d’abord remplir la cuve de l’appareil au 3/4 avec de l’eau du robinet et du détergent liquide approprié. Ensuite, vous sélectionnez la température idéale de nettoyage. Elle se situe entre 45°C et 55°C.

Après cette étape, vous introduisez délicatement votre dentier à nettoyer dans le liquide nettoyant. La prochaine étape consiste à choisir la durée de nettoyage de votre dentier. Cette durée peut varier de 5 à 10 minutes voir plus selon le degré de saleté de votre dentier. Mettez votre machine en marche par un simple bouton.

L’appareil s’éteint automatiquement une fois le temps écoulé. Vous sortez votre dentier et puis vous le rincez par l’eau claire et froide.

Nettoyeur ultrason pour dentier : Quel modèle choisir ?

Les différentes gammes de bac à ultrason pour dentier proposées sur le marché par les novateurs ne valent pas. Pour cela, ce site www.nettoyeurultrason-avis.com vous propose les conseils, les astuces et surtout les paramètres nécessaires à privilégier lors de votre achat. Vous découvrirez également la sélection des meilleurs modèles nettoyeur ultrason pour dentier du moment chez Amazon.fr. Ce qui vous donne la possibilité de dénicher le modèle qui convient à vos besoins et à votre utilisation à un prix plus attractif. 

À LIRE
Le prix d'un séjour dentaire en Hongrie
santé

Combien coûte un séjour dentaire en Hongrie ?

Quand vous faites du tourisme dentaire, vos frais de séjour sont à ajouter à votre facture dentaire pour obtenir le prix total à payer. Or, dans certains pays comme la Hongrie, les cliniques dentaires se vantent d’offrir la possibilité de payer moins cher vos soins dentaires. Comparés aux tarifs français, les prix pratiqués par les dentistes à Budapest seraient nettement moins chers avec une différence d’environ 60%. Autrement dit, recevoir vos soins dentaires dans un cabinet dentaire hongrois est financièrement avantageux. Mais pas forcément ! Ça ne l’est que quand vous optez pour la bonne clinique dentaire, mais aussi en recevant des soins importants comme la pose d’un implant dentaire. Quel serait alors le prix à payer pour un séjour dentaire en Hongrie ? Autrement dit, combien va vous coûter votre facture dentaire ?

La Hongrie, destination N°1 pour des implants dentaires haut de gamme

Les implants dentaires sont sans aucun doute la meilleure alternative pour remplacer une dent manquante ou pour réhabiliter une mâchoire complète (en utilisant une prothèse sur implants). Et dans les cliniques dentaires en Hongrie, le tarif pratiqué pour les implants dentaires est particulièrement intéressant. 

Prix moyen d’un implant dentaire en Hongrie

Selon les critères, le prix moyen d’un implant dentaire peut varier. Mais en moyenne, Budapest affiche un tarif moyen qui est inférieur de 50% par rapport aux prix constatés dans certains pays de l’Europe de l’Ouest. Si l’on prend un exemple, le prix moyen d’un implant dentaire en Hongrie est de 950 € contre 1 800 € en France. Il s’agit ici du coût d’un implant dentaire complet, incluant le prix de la vis, celui du pilier prothétique et le coût de la prothèse sur implant (c’est-à-dire de la couronne).

Pour un implant dentaire seul, pas de couronne ni de pilier prothétique, le prix moyen constaté dans les cliniques dentaires de Budapest est de 450 €. En France, le prix pour ce type de traitement est d’environ 1 000 €.

Une différence corrélée à la situation socio-économique favorable en Hongrie

À cause de l’absence de remboursement de la Sécurité sociale pour l’implant dentaire, étant donné qu’il s’agit d’un soin hors nomenclature, vous devez intégralement assumer la charge financière de la pose de votre implant dentaire. Et en Hongrie, le prix de cette procédure est largement inférieur aux tarifs pratiqués par les dentistes en France. On comprend ainsi l’engouement des patients pour le tourisme dentaire à Budapest. 

Par conséquent, l’énorme différence de prix entre la France et la Hongrie pour les implants dentaires va vous permettre de réaliser des économies importantes. Mais les avantages financiers peuvent apparaître à partir de 3 à 4 implants dentaires et augmentent avec le nombre d’implants utilisés.

En bref, les économies enregistrées sur la pose d’implants dentaires sont corrélées à la situation socio-économique favorable en Hongrie. Notamment au coût des loyers, aux salaires des dentistes et des prothésistes et à tout ce qui concerne les charges de base de la clinique dentaire. Et cela a une influence directe sur le prix final de votre séjour dentaire sans pour autant compromettre la qualité des soins que vous allez recevoir.

Les cliniques dentaires en Hongrie

Chaque année, près de 50 000 patients partent à l’étranger pour recevoir leurs soins dentaires, suivre un traitement ou encore pour se faire poser un implant dentaire. Et la Hongrie est la principale destination où ces patients se tournent. D’ailleurs, il existe un bon nombre de cliniques dentaires spécialisées dans l’implantologie dentaire en Hongrie. Mais comment choisir sa clinique dentaire ? Autrement dit, comment trouver un bon dentiste pour la pose d’un implant dentaire en Hongrie ?

Choisir une clinique dentaire modernisée

La première raison de la qualité des soins prodigués par les cliniques dentaires en Hongrie c’est leurs infrastructures. Elles s’appuient en effet sur des infrastructures modernes et de qualité. Mais aussi sur des équipements de pointe et sur les compétences et l’expérience des dentistes. Sur le plan technique, il y a le respect des protocoles en vigueur et la transparence qu’offrent les cliniques dentaires. Cela est constaté dans la possibilité de traçabilité sur les matériaux utilisés, ainsi que les marques d’implants dentaires en Hongrie.

Il s’agit en effet d’une multitude d’acteurs et de cliniques dentaires qui proposent des implants dentaires haut de gamme. Et donc naturellement, il convient de distinguer les centres dentaires internationaux (qui se sont spécialisés dans l’accueil des patients étrangers) et les petits cabinets dentaires.

Comment comparer les cliniques dentaires et faire le bon choix ?

En Hongrie, nombreuses sont les cliniques dentaires proposant la pose d’implants dentaires. Donc pour faire le bon choix, vous devez commencer par faire une demande auprès des cliniques dentaires disponibles. Vous devez en effet vous renseigner sur les conditions de traitement et les modalités des soins. Pour ce faire, il est indispensable de vous faire réaliser un devis dentaire selon vos besoins. 

La réalisation d’un devis dentaire est gratuite. Et désormais, il existe des agences spécialisées dans l’organisation du séjour dentaire des patients à l’étranger. C’est d’ailleurs la meilleure option pour trouver une bonne clinique dentaire et un dentiste en Hongrie. Par ailleurs, en faisant appel à une agence de tourisme dentaire, vous bénéficierez d’un accompagnement sur mesure sur l’organisation et la coordination de votre séjour dentaire en Hongrie. 

Donc en résumé, c’est vous qui êtes le seul décideur dans le choix de la clinique où vous allez recevoir vos soins dentaires. Et en faisant plusieurs devis dentaires, vous pouvez opter pour le dentiste qui offre le juste rapport qualité-prix. 

Toutefois, il convient de rappeler que n’importe quel chirurgien-dentiste en Hongrie est capable de poser un implant dentaire. Sauf qu’il s’agit d’une discipline à part entière dans laquelle certains dentistes se spécialisent. D’où l’importance de choisir le bon dentiste pour être sûr de bénéficier d’un meilleur service.

En résumé, refaire vos dents en Hongrie est une alternative financièrement avantageuse face à la hausse des prix des soins dentaires en France et à l’absence de remboursement de la part de la Sécurité sociale. Mais le prix de votre séjour dentaire va dépendre du choix de la clinique et du dentiste en charge des traitements. En moyenne, vous pouvez réaliser jusqu’à 60% d’économie sur l’ensemble de votre séjour.

À LIRE
stetoscope
santé

Mutuelle santé : pour quels avantages ?

Prendre soin de sa santé peut coûter cher avec le temps. Cependant, un remboursement d’assurance maladie ne couvre qu’une partie des frais liés. Afin de réduire ses factures et d’obtenir la meilleure protection, la complémentaire santé, ou mutuelle est une des meilleures couvertures pour l’assuré. Elle peut être souscrite de manière individuelle ou au contraire collective. Focus donc sur cette couverture fort pratique et ses divers avantages.

Qu’est-ce que l’assurance mutuelle santé

L’assurance mutuelle maladie est une assurance qui couvre les dépenses pour les soins de santé non prises en charge par l’assurance maladie. Ce type de contrat peut se faire auprès de divers établissements assureurs organismes dont les entités de prévoyance ou les compagnies d’assurances classiques comme la mutuelle cegema. Leur objectif alors est de compléter la couverture santé en versant à l’assuré diverses indemnités non prévues avec l’assurance classique. Ces assurances garantissent le remboursement d’une partie voire de la totalité des frais médicaux de l’assuré non couverts par l’assurance de base. Il s’agit de l’un des plus grands avantages de cette mutuelle.

Les avantages de la mutuelle santé en détail

Quel que soit le problème ou le travail de l’assuré, la couverture d’assurance mutuelle santé offre beaucoup d’avantages comme :

  • Le remboursement complémentaire des consultations et soins médicaux. Il s’agit de garanties conventionnelles avec de plus grosses indemnités qui sont moins coûteuses.
  • La couverture des soins qui ne sont que partiellement ou ne sont pas du tout couverts par l’assurance maladie. On citera dans ce cas les majorations pour les honoraires d’un professionnel de la santé, les soins des dents, le coût des lunettes, les problèmes d’appareils auditifs, les traitements divers, le tabagisme, etc.
  • L’accès au tiers payant, qui permet de se dispenser des avances qui doivent être versées pour certains traitements, médicaments, hospitalisations, prothèses dentaires et lunettes…
  • L’assistance, notamment en cas d’admission à l’hôpital (aide à domicile ou garde malade…) et la préservation contre les risques (conseils pratiques, ateliers santé, etc.).

L’assurance mutuelle santé se destine à qui?

On reste libre de souscrire à une mutuelle de santé individuellement. Elle n’est donc pas obligatoire ou forcément collective. Pour ceux qui n’ont que des revenus limités, ils peuvent accéder à des aides à la souscription d’un complémentaire santé : l’aide à la complémentaire santé (ACS) et la couverture complémentaire santé universelle (CMUC-C).

Par contre une complémentaire santé collective est impérativement proposée par les employeurs pour les salariés. Il s’agit là d’une prescription légale. Mais les employés restent libres d’y adhérer ou pas. Il y a une exception selon laquelle l’entreprise est en droit d’imposer la souscription à certaines conditions seulement. Une prolongation d’adhésion permet de faire profiter aussi la mutuelle à l’épouse ou au mari de l’employé ainsi qu’à leurs enfants.

Qu’elle soit individuelle ou collective la mutuelle santé, il est possible alors d’y souscrire en même temps avec une assurance maladie ou protection similaire. Mieux vaut cependant bien choisir sa compagnie d’assurance. En effet, certains assureurs proposent des taux élevés pour la cotisation, ce qui pèse lourd en fin de compte sur les revenus de l’assuré ?

À LIRE
eau-gazeuse
santé

Toutes les eaux ne se valent pas, quelles sont les plus saines ?

L’eau est la source de la vie et de la  santé, faisant d’elle l’une des seules choses qu’on peut consommer sans modération. Actuellement, l’eau se décline en plusieurs types et marques, par conséquent il est devenu important de faire attention à sa composition.

Faire attention à la composition et à la qualité de l’eau est donc avant tout un moyen de continuer à prendre soin de soi.

À LIRE
tester-adn
santé

Quelles sont les démarches pour faire tester son ADN ?

Les tests ADN consistent à prélever un échantillon d’ADN pour analyser le code génétique unique de chaque personne. Cela peut aider à identifier le coupable sur les lieux du crime, à comprendre la cause d’un problème de santé ou à retracer les ancêtres ou l’origine d’un individu. 

Comment définir le test ADN ?

Tester la similitude entre des échantillons d’ADN (acide désoxyribonucléique) prélevés sur deux personnes permet d’établir ou réfuter leur lien parental avec une très grande certitude. Dans la plupart des cas, les tests ADN sont utilisés pour déterminer si un homme est le père biologique d’un enfant. On parle de test de paternité. Cependant, il existe d’autres raisons pour lesquelles les gens utilisent l’examen génétique (également connue sous le nom de génotypage), tel que l’analyse médico-légale d’échantillons d’ADN humain et le suivi des connexions entre les animaux domestiques.

Comment faire un test ADN ?

Lors de la réalisation d’un test ADN sur la base d’exigences médicales : après avoir formellement informé de sa nature et de sa finalité, le consentement de la personne doit être obtenu par écrit avant l’examen. L’objectif du test ADN est mentionné dans le formulaire de consentement. Il peut être révoqué indéfiniment et à tout moment (articles 16-10 du Code civil), l’examen génétique doit être effectué par un laboratoire agréé par l’agence sanitaire de district. Les résultats doivent être communiqués préalablement au médecin prescripteur, puis celui-ci les annonce au patient, à moins que ce dernier n’exprime son refus d’en comprendre le contenu. 

En dehors du cadre médical, vous pouvez recourir à des tests ADN achetés sur Internet (les sites MyHeritage et FamilyTreeDNA envoient ces tests en France). Après l’achat en ligne, vous devez attendre 4 à 5 jours ouvrables pour recevoir le kit à la maison. Pour collecter l’ADN, il existe deux options pour les prélèvements buccaux. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire cet article sur tester son ADN:

  • L’écouvillonnage de joue : l’ADN est obtenu en passant un écouvillon (un coton-tige) à l’intérieur de la joue. L’écouvillon doit ensuite être placé dans un emballage stérile.
  • Le crachoir : il suffit de cracher un peu de salive dans un récipient stérile.

Après avoir collecté les échantillons de salive, l’utilisateur doit retourner les enveloppes au laboratoire. Les résultats du test sont disponibles en ligne via le compte personnel de l’utilisateur dans un délai de 3 à 6 semaines. 

Les tests ADN les plus utilisés

Le test de paternité

C’est le test ADN le plus utilisé au monde. Il repose sur le fait que la moitié du patrimoine génétique provient de la mère. L’autre moitié viendrait de son père. Le test peut éliminer tout doute sur l’éventuel lien de filiation et confirmer que le soi-disant père est bien le père biologique de l’enfant. À l’aide d’un écouvillon en fibres synthétiques, des échantillons de salive sont prélevés sur les personnes concernées (père et enfant), grâce au prélèvement buccal.

Les cellules de la joue fournissent un échantillon d’ADN riche, facile à prélever et indolore. Ces échantillons seront ensuite envoyés au laboratoire pour comparaison. Les échantillons et les résultats sont traités avec la plus grande confidentialité. 

Le test prénatal

Le  test de paternité peut être effectué avant même la naissance du bébé. Le test prénatal se fait par prise de sang de la mère dès la première semaine de grossesse. Cette analyse ADN ne présente aucun risque pour la mère et l’enfant.

Le test de maternité

Le test de maternité compare les marqueurs génétiques de l’enfant avec le profil ADN de la supposée mère. Il peut révéler avec précision si cette dernière est la mère biologique du bébé ou non. Cela peut arriver lorsque la mère et le bébé sont séparés pendant une longue période ou lorsque l’enfant a été kidnappé ou porté disparu après une catastrophe naturelle. Le test de fertilité est également utilisé pour les naissances artificielles.

Pendant la période de fécondation in vitro ou lorsque les parents ont des difficultés à accoucher et demandent l’aide de la mère porteuse, les parents peuvent être assurés d’implanter le bon embryon. Enfin, l’enfant adopté peut retrouver sa mère biologique grâce à un test de maternité.

À LIRE