salon-de-coiffure
Mode

Ouverture d’un salon de coiffure : les indispensables

Ouvrir un salon de coiffure est un entrain à la fois compliqué et difficile. En effet, avant d’officialiser l’ouverture de votre salon, une grande préparation s’impose. Pour éviter toute erreur, listez tous les matériels nécessaires pour votre entreprise. En dehors des étapes administratives et techniques, la préparation de ces matériels et équipements est très importante. Voici les indispensables que vous devez avoir lors de l’ouverture de votre salon de coiffure.

À LIRE
Travaux

Travaux d’élagage et d’abattage d’arbre : aperçu des risques à leur exercice

Contrairement aux idées reçues, l’élagage et l’abattage d’arbre ne sont pas des activités à la portée de tous. En effet, ils requièrent de l’expertise, du savoir-faire et une grande capacité à se concentrer sur la tâche. Une minute d’inattention peut en effet entrainer des accidents graves. Il importe donc de connaitre les risques liés à l’exercice de ces activités. C’est justement ce dont on va parler dans le présent article.

Les risques résultant de la défectuosité de l’EPI

Les entreprises spécialisées en élagage d’arbre doivent impérativement mettre à la disposition de leur élagueur un Equipement de Protection Individuelle ou EPI. De manière générale, ce dernier se compose d’un casque de sécurité, de gants de protection, de lunette de protection, d’une combinaison anti-coupure, de harnais d’élagage, de longe, de différentes cortes, de mousquetons et bien d’autres encore. Avant chaque utilisation, l’élagueur doit vérifier la fiabilité de son EPI. Ceci étant fait afin d’éviter les accidents. Ainsi, s’il a un doute quant à la solidité de l’équipement en question, il fera usage d’un autre qui est en bon état. En effet, la plupart de ces matériels, notamment les cordes, le harnais d’élagage, les mousquetons ainsi que la longe, garantissent la sécurité de l’opérateur au cours de son intervention et des déplacements en hauteur. Pour se prémunir contre les chutes potentiellement mortelles, il est crucial de se munir d’un EPI fonctionnel.

Les risques liés à la manipulation des outils aiguisés

Seuls les professionnels ayant reçu la formation adéquate sont aptes à manipuler une tronçonneuse en hauteur. En effet, même si cet outil permet de couper efficacement les branches, son utilisation nécessite du savoir-faire et une grande vigilance. Une mauvaise manipulation d’un outil tranchant peut occasionner des blessures graves, voire la section d’un doigt ou d’un membre.

Pour éviter ce type d’accidents, il est préconisé d’utiliser une tronçonneuse spéciale élagage et taille d’arbre. Ce  genre de matériels est léger et très facile à manier. Toutefois, il faudra se servir des deux mains lors de leur manipulation. C’est ce que prévoit d’ailleurs la norme européenne harmonisée NF EN ISO 11681-2. L’usage de cette tronçonneuse avec une seule main n’est permis que dans de très rares cas.

Les risques liés à la proximité de l’arbre par rapport à une ligne électrique aérienne

Lorsque l’arbre est planté à proximité des fils électriques aériens, son élagage est plus complexe. En effet, l’opérateur qui s’en charge s’expose à un risque d’électrocution. Afin d’éviter tout accident, le Code du travail en son article R4534-108 a prévu des distances de sécurité à respecter lors de la réalisation  des travaux d’élagage. Une distance de sécurité de 3 mères doit être établie pour les lignes électriques de moins de 50 000 volts. Cette distance est de 5 mètres pour les lignes électriques de 50 000 volts et plus. S’il est impossible de respecter une telle distance, il faut nécessairement mettre la ligne hors tensions avant et durant toute la durée des opérations.

En outre, il est primordial de redoubler de prudence lorsque l’élagage ou l’abattage est exécuté par temps humide. C’est aussi le cas lorsqu’ils ont lieu quand il y a une importante coulée de sève. En effet, les branches deviennent conductrices d’électricité lorsqu’elles sont trempées. Un arc d’électricité peut se former éventuellement malgré que l’élagueur ait établi une distance de sécurité supérieure à celle prévue par la loi. Pour les mêmes raisons, les mesures nécessaires devront être prises pour que l’arbre ne tombe pas sur une ligne électrique lors de son abattage.

Les risques liés au défaut de signalisation du chantier

Avant d’entamer un chantier d’élagage ou d’abattage d’arbre, le professionnel comme cet élagueur dans le Nord passe à la sécurisation de son champ d’intervention. Des balises seront posées aux alentours du chantier pour éviter son accès au public durant toutes les opérations. Procéder ainsi ne constitue pas uniquement un gage de sécurité pour les travailleurs au sol. Cela permet également de protéger les personnes susceptibles de passer à proximité du chantier. Sachez que la chute d’une branche ou d’un matériel en hauteur peut être fatale si l’objet en question tombe sur la tête d’un individu.

À LIRE
Travaux

Les droits du travailleur isolé et les solutions pour le protéger

Si vous vous trouvez hors de portée de vue ou de voix d’autrui sur votre lieu de travail, vous êtes considéré par la loi comme un travailleur isolé. Étant davantage exposé aux dangers, ce salarié est en droit de bénéficier d’une protection adéquate durant l’exercice de ses fonctions. Focus sur les réglementations spécifiques dédiées à la protection du travailleur isolé.

Reconnaître les situations à risques

Le travail isolé peut présenter de nombreuses contraintes, tant pour le travailleur que pour l’entreprise. Les principaux risques auxquels ces salariés sont confrontés comprennent entre autres :

Les risques médicaux

Il peut être compliqué pour une personne souffrant de crises d’angoisse, d’épilepsie ou sujette aux vertiges d’accomplir des missions dans un cadre isolé. L’intervention en cas d’accident ou de malaise peut s’avérer difficile pour un salarié présentant des problèmes de santé.

Les risques psychologiques

L’isolement physique et psychique dans le cadre d’une mission peut entraîner chez certaines personnes un sentiment d’abandon. Par conséquent, le salarié est plus vulnérable aux risques d’incidents.

Les risques de violence externe

Le travail isolé peut exposer le salarié aux risques d’agression physique ou verbale. Ces violences sont généralement perpétrées par des clients ou toute autre personne externe à l’entreprise. En raison de l’isolement, il n’y a aucun témoin, ni possibilité d’appeler à l’aide.

Les accidents plus ou moins graves peuvent également se produire lorsque le salarié effectue ses missions seules. Si ces risques concernent l’ensemble des secteurs d’activités, l’agriculture, l’industrie, le transport et les services sont particulièrement exposés aux dangers du travail isolé. C’est pourquoi il est nécessaire de trouver des solutions adéquates pour limiter les risques au sein de l’entreprise.

La législation concernant les travailleurs isolés

Le travail isolé fait l’objet d’une réglementation particulière pour assurer la sécurité du travailleur isolé. D’après l’article L4121-1, anciennement L.230-2 du Code du travail, votre employeur est dans l’obligation de mettre en œuvre les mesures nécessaires pour assurer votre sécurité votre santé. L’article R4543-19 du Code du travail stipule aussi que le travailleur isolé doit avoir la possibilité de signaler les situations de détresse et de bénéficier d’une aide dans les meilleurs délais. Le salarié est également en droit d’invoquer la faute inexcusable et demander des indemnités complémentaires selon l’article L452-1 du code de la sécurité sociale lorsqu’il est victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle causée par la faute ou à la négligence de son employeur, ou par un manquement aux règles d’hygiène et de sécurité.

Les mesures de sécurité pour les travailleurs isolés

Diverses solutions vous sont proposées pour prévenir les risques liés au travail isolé et pour garantir votre sécurité. La formation permet notamment de sensibiliser les employés et d’identifier les limites de leurs compétences face à une situation à risque. Le chef d’établissement doit également mettre en place une organisation de secours afin de réagir efficacement en cas d’urgence. Ce procédé nécessite une étude précise des risques potentiels pour permettre aux secours d’agir dans les plus brefs délais sur le site. Enfin, il est indispensable d’équiper le personnel de dispositifs leur permettant d’alerter rapidement les secours en cas de problème. Au moyen d’un DATI (Dispositif d’Alarme du Travailleur Isolé), le salarié pourra déclencher manuellement ou automatiquement une alerte en cas d’accident ou d’agression.

À LIRE
Travaux

Travaux de toiture : dans quels cas une autorisation est-elle requise?

Les travaux de toiture peuvent se présenter sous différentes formes : nettoyage, remplacement des tuiles, travaux d’isolation thermique, etc. Selon leur nature et l’ampleur du chantier qu’ils impliquent, une autorisation peut être requise.  Dans quelles mesures effectuer une déclaration préalable des travaux ? Nous répondons à ces questions dans les lignes qui suivent.

Quels sont les travaux qui nécessitent une demande d’autorisation préalable ?

D’une commune à une autre, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux peut être nécessaire avant la réalisation des opérations affectant la toiture. En effet, la déclaration préalable peut être assimilée à une version simplifiée d’un permis de construire. Elle est souvent exigée pour que les travaux se fassent dans le respect des règles d’urbanismes en vigueur dans la localité.

Pour ce qui est des travaux de toiture, ils sont encadrés par l’article R.421.17 du code de l’urbanisme. Selon les termes de celui-ci, toute rénovation de toiture devra être précédée d’une déclaration préalable des travaux dans la mesure où elle implique la modification de l’aspect initiale de la demeure. C’est le cas lorsqu’elle s’accompagne de la pose d’une fenêtre de toit, d’une cheminée, d’un panneau solaire ou d’une antenne de toit. Une autorisation préalable est également requise en cas de réfection de la toiture, de modification de la charpente ou des travaux de réparation.

Dans tous les cas, il est nécessaire de se renseigner sur les règles d’urbanisme de sa région pour savoir ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Pour vous mettre au fait des démarches administratives à suivre, renseignez-vous auprès de votre mairie. Vous pouvez également contacter cette entreprise de couverture dans l’Eure. En plus de vous accompagner dans leur accomplissement, il se chargera de vos travaux de toiture. 

Travaux de toiture : quand la déclaration préalable devient-elle obligatoire ?

Certaines opérations sont impérativement soumises au régime de déclaration préalable des travaux. Parmi celles-ci figurent :

La rénovation de la toiture

Elle consiste à remettre à neuf les matériaux de couverture. La rénovation du toit peut être partielle ou totale. Cependant, lorsqu’elle entraine une modification sensible de l’aspect extérieur de la bâtisse, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie est obligatoire. Vous l’aurez compris, une simple remise en état initiale de la couverture n’est pas concernée par cette règle. Néanmoins, elle s’applique en matière de rénovation totale du toit.

L’installation d’un revêtement autre que celui employé à l’origine

Lors de la réfection du toit, si l’on utilise le même modèle que celui qui  été en place, aucune autorisation préalable n’est requise. Par contre, si l’on vient à changer le modèle ou la couleur du revêtement, une déclaration préalable des travaux est indispensable. L’utilisation de certains matériaux peut également être proscrite. Avant d’installer le nouveau revêtement, pensez donc à consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU), le Plan d’Occupation des Sols (POS) ou le Plan de sauvegarde et de mise en valeur de votre région. Ici encore, vous pouvez solliciter les conseils d’un couvreur professionnel qui est au courant des règles d’urbanisme en vigueur.

Les modifications mineures du toit

Dans certains cas, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie est nécessaire même si les opérations n’impliquent pas des modifications significatives de l’apparence de la bâtisse. Rappelons encore que les démarches administratives à suivre peuvent différer d’une localité à une autre.

À LIRE
santé

Nicorette: comment arrêter le tabac ?

Le tabac représente un élément qui peut prendre une très grande place dans la vie de plusieurs êtres humains. En effet, beaucoup fument plusieurs tiges de cigarettes chaque jour et certains peuvent être même vraiment dépendants. Il est cependant essentiel de considérer le fait que le tabac est très dangereux pour la santé et peut entraîner le risque de contracter des maladies graves qui sont liées à la tension artérielle ou au cœur. Certains fumeurs peuvent même contracter un cancer du poumon en consommant beaucoup de tabac.

Arrêter la cigarette représente alors la meilleure solution pour sevrer rapidement et surtout pour augmenter vos chances de rester en bonne santé. Comment arrêter le tabac avec Nicorette ? Les réponses dans les lignes suivantes.

L’arrêt immédiat ou progressif ?

Lorsque vous décidez d’arrêter le tabac, il est important de savoir si vous souhaitez sevrer immédiatement ou de manière progressive. Contrairement à ce que l’on peut croire, l’arrêt immédiat de la consommation de cigarette n’est pas toujours dangereux pour la santé. En effet, il suffit de trouver la meilleure méthode qui est adaptée à votre situation ou à votre corps. L’arrêt immédiat de la consommation de cigarette est donc possible mais doit être fait avec un substitut nicotinique Nicorette. Pour cela, vous devez donc voir la gamme produits nicorette et choisir le produit qui peut représenter la solution à votre souci. Le fait d’utiliser un substitut nicotinique peut vous permettre de soulager tous les symptômes de manque de tabac et vous aide donc à vous libérer de la dépendance.

Avec un arrêt immédiat, il est cependant essentiel de changer vos habitudes pour limiter considérablement les tentations.

Dans le cas où vous souhaitez agir mais que vous pensez ne pas pouvoir arrêter immédiatement la cigarette, vous devez réduire de manière progressive votre consommation pour enfin arrêter. Ici encore, vous pouvez utiliser les substituts nicotiniques. Ces derniers vous aideront à limiter votre consommation en tabac et donc à pouvoir arrêter plus rapidement car le fait de réduire le nombre de cigarette n’est pas toujours une solution durable.

L’abstinence temporaire et le changement d’habitude

Vous pouvez rencontrer des situations dans lesquelles il n’est pas possible de fumer comme lorsque vous voyagez en avion ou lorsque vous êtes hospitalisé. Pour pouvoir réussir cette abstinence temporaire, vous pouvez également choisir de prendre un produit nicotinique comme le spray par exemple. Ce dernier vous permet de résister car en le vaporisant dans votre bouche, vous pouvez combattre vos envies.

Il est également possible d’utiliser en complément les techniques de relaxation et de contrôle de la respiration. Ces dernières peuvent aussi vous aider à ne pas fumer sur une longue période et pourquoi pas pour toujours.

Le fait d’arrêter de fumer représente un apprentissage spécifique. Et pour réussir à sevrer du tabac, la première chose à faire est de changer vos habitudes. Cela peut augmenter considérablement vos chances de succès. Si vous avez un programme spécifique avec les moments où vous devez fumer, vous pouvez changer ce dernier. Il est également possible de sevrer du tabac en essayant de manger sainement.

À LIRE
Nos conseils pour bien aménager votre salon
Travaux

Comment bien aménager son salon ?

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de regarder votre salon et de vous sentir démotiver parce qu’il vous parait impossible de l’aménager ? Beaucoup de personnes ont de difficultés à aménager leur salon surtout si celui-ci est moins spacieux. Aménager son salon ce n’est pas si compliqué. En fait, pour bien aménager le salon, il faut l’accorder selon votre style ou vos habitudes de vie.

Evaluer vos habitudes de vie

Prendre en compte de ses habitudes de vie est important. Vous ne devriez pas vous adaptez à votre intérieur. Par contre, c’est beau et bien à votre intérieur de correspondre à votre style de vie. De ce fait, chaque intérieur de la maison est unique. Ainsi comme pour toute pièce, vous devriez l’aborder en pensant d’abord à vos habitudes de vie. 

Pour ce faire, pourquoi ne pas réunir toute la famille et lister toutes les habitudes de vie dans votre salon et ce que vous avez envie d’y faire. Cela vous permettra de mettre en place toutes vos idées et déterminera les résultats que vous voulez avoir.

Placer votre canapé

Après une évaluation de votre style de vie, vous savez maintenant ce que vous voulez et ce qui vous correspond pour placer votre salon. Maintenant, il est temps de passer à l’aménagement. En premier lieu, procédez à la mise en place du canapé. Le canapé est à placer en premier car en général c’est le meuble le plus gros et le plus difficile à poser dans un salon. 

Une fois que vous avez déterminé son emplacement, le reste suit facilement. Vous pouvez disposer votre canapé en L, en parallèle ou même en U selon la forme de votre salon. Pensez juste à ne pas déranger la circulation. La position de votre canapé ne doit pas gêner l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. 

Décorer avec des mobiliers

Comme pour toute pièce de la maison, on aborde la décoration avec une intention d’une idée d’ambiance. Il faut savoir que le mobilier que vous allez choisir pour décor et sa mise en place va venir renforcer cette ambiance. Par exemple, pour un salon convivial sans télé, il est important de favoriser la conversation. De ce fait, il faut placer des assis. Cela accentuera l’effet de convivialité. Plus vous multiplierez les chaises, plus votre salon paraitra convivial. Et pour la table basse, choisissez une table avec un grand plateau comme ça vous pouvez y déposer plusieurs petits plateaux apéritifs.

Pour les personnes qui disposent d’une télé dans le salon, il est important de miser sur le confort. Pour un confort de visionnage, placer votre canapé face à la télé et surtout garder la distance de recul.

On a dit qu’aménager son salon n’est pas si compliqué. Néanmoins, si vous avez des difficultés à le faire même s’il y a déjà un guide d’astuces. Il vous est donc conseillé de faire appels à des spécialistes en décoration ou aménagement, ou bien de consulter divers sites d’aménagement intérieur comme Cloison-plafond.fr afin que le résultat soit satisfaisant et répond à votre besoin et style de vie.

À LIRE
Mode

Les tissus à la mode

Dans ce monde évoluant, les vêtements doivent respecter les dernières tendances. Pour s’y faire, beaucoup de personnes se donnent la peine de trouver les couleurs parfaites et les tissus appropriés pour leurs tenues. Les tissus adaptés offrent une image unique à la tenue portée. Les meilleurs artistes de la création en mode comprennent ces divers aspects, c’est pourquoi, le choix des tissus pour la mode est essentiel.

Les différents types de tissus

Les tissus sont produits par des usines de textile. Plusieurs étapes sont franchies par les matières premières avant de devenir des tissus. À ce sujet, le produit débute aux tissages. Puis après être tissé, il passe dans le bobinage. Pour le reste, des salles de traitements comme les teintures, les impressions, ainsi que les photogravures se chargent de les finaliser. La plupart des tissus sont faites à partir de cotons. Par contre, l’utilisation des autres matières demeure. Le tissu est l’élément le plus essentiel de la tenue. Une erreur de choix de tissu conduit à une mauvaise tenue. La conception d’une tenue débute par la détermination du tissu à utiliser. À cause de la révolution technologie et industriels incessante, différentes variétés de tissus sont produits en abondance. Quand on recense les différents types de tissus, on trouve : la Voile de coton, le Gazon en coton, le Rayon challis, le Chambray, le Denim, la Soie, et la laine. Le tissu wax ou tissu africain est aussi très tendance dans le monde de la mode. Plusieurs modèles sont disponibles sur https://www.tissushop.fr/tissu-africain-wax/crw-2.

Les tissus à la mode : pour tout un chacun

Par expérience, les producteurs de tissus ont tout prévus. Leurs offres s’adressent à toutes les catégories de personnes. Pour les bébés, il existe des tenues spéciales. Ayant la caractéristique d’être doux et confortable, la ténue spéciale permet à la sensible peau d’un nourrisson d’être à l’abri de toutes contraintes. Pour un bébé, le plus judicieux, c’est d’utiliser un tissu de type coton. Les tissus de type coton sont très maniables. En hiver, on peut les porter facilement sous un tissu en laine. À part les bébés, les tissus à la mode satisfont aussi les enfants. À  son plus jeune âge de 4 à 5 ans, un enfant commence à apprendre les couleurs et comprend les conforts apportés par les vêtements. Les couleurs vives comme le rouge, le jaune, le bleu et le vert deviennent sa couleur préférée. Il part pour étudier à l’école, joue et effectue diverses activités. La couleur du tissu est donc aussi importante que le tissu lui-même dans ce domaine. Cependant, malgré les avantages palpables pour les petits, les adultes ont aussi leur part de satisfactions.

Les tissus à la mode, l’importance de la qualité

En suivant les tendances, les tissus à la mode progressent comme le temps. Par ailleurs, les challenges s’enflamment entre les producteurs. Ils se défient de proposer les meilleurs tissus aux clients. Les gens qui recherchent des tenues agréables doivent trouver un tissu de qualité confortable. La qualité ajoute de la valeur incontestable à la tenue. Une meilleure qualité de tissu s’agit d’un coût assez élevé, mais c’est un facteur important dans votre choix de vêtements à porter. L’importance de la qualité d’un tissu se mesure par sa durabilité, et même après lavage, l’apparence de ce dernier ne change pas.

À LIRE
Ce qu'il faut savoir sur les écouteurs bluetooth Liberty Play
High-Tech

Liberty Play: L’ Essentiel de l’Écouteur Bluetooth

Commençons ce superbe article sur les avantages des écouteurs Liberty Play Officiel. Certaines des sociétés les plus avancées et les plus populaires de téléphones portables intelligents n’ont pas inventé les écouteurs sans fil, que nous utilisons dans les téléphones portables. Certains téléphones portables et gadgets n’ont pas de prise pour connecter des écouteurs filaires.

1) Une Liberté Incroyable

L’un des avantages des écouteurs bluetooth est que vous vous débarrassez des fils et des noeuds. Le fil ne vous dérange pas lorsque vous faites des activités telles que les tâches ménagères, l’écoute de la musique, la marche ou toute autre activité. Il est également utile pour prendre des appels et les écouter. Il n’est pas nécessaire de tenir le téléphone portable bien à l’oreille de l’utilisateur tout en le tenant avec ses mains occupées.

2) Une Qualité de Son Inégalable

Les écouteurs sans fil Liberty Play sont plus pratiques que les écouteurs filaires. Ils ont une excellente qualité de son, qui dépend de l’émetteur de l’audio, de l’environnement. (s’il n’y a pas d’autre son ou bruit qui peut vous déranger lors de l’écoute) et de la distance entre l’utilisateur des écouteurs et l’appareil connecté.

L’avantage des écouteurs sans fil est qu’ils offrent la meilleure qualité de transmission du son ; il est plus souple dans une certaine mesure que l’écouteur filaire. Mais pour obtenir la meilleure qualité, vous devez rester à la distance minimale de l’appareil.

3) La Magie du Sans fil

Les écouteurs bluetooth vous permettent de vous éloigner de 8 à 9 mètres (ou plus) de l’appareil en ce qui concerne l’émetteur du son.

Comme vous le savez, avec les écouteurs filaires, vous ne pouvez vous déplacer nulle part sans tenir l’appareil. Mais si nous parlons d’écouteurs sans fil, nous ne sommes pas préoccupés par le fil. C’est l’un des avantages des écouteurs sans fil. Ils ne vous obligent pas à vous attacher à proximité.

4) Une Réduction de Bruit Incomparable

L’un des avantages importants des Liberty Play est la filtration ou l’annulation du bruit. Dans l’environnement, les gens sont perturbés par une grande partie des bruits. Cela les irrite et les empêche d’écouter la musique de leurs écouteurs habituels.

La qualité unique des écouteurs sans fil est qu’ils filtrent le son de leur environnement. Et les voix autres que celle du son du casque, et cela annule tous les sons ou bruits. Les écouteurs sans fil vous permettent de vous détendre et d’écouter facilement de la musique sans être distrait par l’environnement.

5) Un Confort à en Couper le Souffle

Si l’on parle de compassion, le port d’écouteurs sans fil est très pratique, c’est tout. Des écouteurs bluetooth signifient sans câble, ni cordon, ni cordelette.  Plusieurs nouveaux écouteurs sans fil sont disponibles sur le marché comme nos Liberty Play, avec le poids le plus léger, ce qui les rend portables partout.

6) Une Écoute Sécurisée

Il est sûr car les écouteurs sans fil sont très similaires au WIFI. Mais il a une fréquence plus basse que le WIFI, ce qui n’est pas dangereux pour les humains. Ils émettent des ondes de fréquence des milliers de fois inférieures à celles d’un téléphone portable intelligent. Alors que les smartphones qui ont de puissantes batteries explosives contenant des ions de lithium peuvent causer des dommages, mais cela ne se produit guère.

À LIRE
High-Tech

Une nouvelle carte fidélité pour les deux enseignes du groupe Fnac Darty

Deux enseignes dans le même groupe. Du coup, il n’y a plus qu’un unique programme de fidélité, simple, avec la livraison offerte. Exit la carte dite de base, commercialisée à 10,99 euros et valable trois ans. De même pour la carte prémium, vendue à 49 euros par an. Depuis le 24 aout n’est proposée qu’une seule carte, baptisée Fnac +. “Fnac Darty franchit une étape supplémentaire dans le rapprochement commercial.

La carte Fnac+

C’est en 2016 qu’est nait le groupe Fnac Darty. Suite à un accord entre les deux enseignes françaises, le groupe est devenu un leader européen de la distribution omnicanale. Fnac Darty, avec ses enseignes Fnac, Darty, Vanden Borre et Mistergooddeal, rassemble près de 25 147 collaborateurs et possède plus de 780 magasins dans douze pays.

Depuis le rapprochement des deux enseignes, le groupe lance ainsi une carte de fidélité Fnac+ pour optimiser la synergie entre Fnac et Darty. Cette carte couple les avantages Fnac tout en ayant la possibilité de les utiliser au sein du réseau Darty. En plus, la livraison est gratuite. Simon Ilardi, directeur fidélisation et animation du groupe Fnac Darty explique : « Nous avons voulu simplifier drastiquement notre offre de fidélité. Et avec un prix de 14,99 euros par an, nous espérons la démocratiser ».

Les avantages de la carte Fnac +

Parmi les avantages de cette nouvelle carte de fidélité, les clients bénéficient de la livraison gratuite et illimitée sur les deux enseignes et cela, quelle que soit la promesse de livraison. Tout l’univers de la carte de fidélité Fnac est exporté dans le réseau Darty : promotions, cumuls de chèques-cadeaux, ventes privées, weekends adhérents… De plus, le tarif a été étudié pour que cette carte Fnac+ soit accessible au plus grand nombre de clients. Elle est donc disponible à 14,99€ au lieu des 49€ auparavant. Et pour ceux qui y avaient déjà adhéré dans son ancienne version, ils y auront accès pour seulement 9,99€. Si vous voulez entrer en contact avec Fnac, vous pouvez joindre le service de renseignement fnac.

La stratégie de fidélisation des huit millions de clients communs à Fnac et Darty

Cette nouvelle carte est laissée au libre choix des consommateurs. Néanmoins, nous avons souhaité enrichir pour tous les détenteurs de la carte Fnac, Fnac + ou la carte standard 3 ans, les avantages de cumuls et de dépenses des chèques-cadeaux auprès des deux enseignes. Depuis le 27 aout, les 8 millions d’adhérents communs aux deux enseignes et tous ceux qui acquièrent le sésame pourront bénéficier des remises et des soirées privées auparavant réservées aux clients Fnac et de la livraison gratuite, quels que soient le montant d’achat et les délais.

Que le commencement

Le but de la manœuvre est donc que les acheteurs de livres viennent se procurer leurs appareils électroménagers dans le même groupe. En finalité, que Fnac et Darty puissent accumuler à eux deux près de 30 millions de clients. « Il y a donc une sacrée marge de progression, toujours selon Simon Ilardi, mais c’est un premier pas. ». Et pour mieux matérialiser ce rapprochement commercial, la cagnotte commune des adhérents Fnac sera également valable chez Darty.

À LIRE
Auto-Moto

Comment évaluer le comportement routier d’un véhicule ?

Pour le plaisir de conduire, il est important d’évaluer et d’améliorer la tenue de route de son véhicule. Parfois, ce terme est sujet à confusion étant donné qu’on parle bien du comportement d’une voiture sur la route et non une question de maniabilité. Il existe tout de même des points auxquels il faut s’appuyer pour évaluer le comportement routier de son auto.

Tenue de route : un gage de confort et de sécurité

La tenue de route est un élément vital lorsqu’on conduit un véhicule. Il désigne en général, le comportement de sa voiture lorsqu’on est sur la route. Cette notion détermine le confort du conducteur et la sécurité de son auto. Imaginez alors que cette dernière a une tenue de route moins fiable, on peut alors s’attendre à un accident sur la route ou à un manque de contrôle de son véhicule à chaque virage. Avant de lancer un nouveau véhicule sur le marché, la plupart des fabricants procèdent à un test d’évitement. On ne doit pas la confondre avec la maniabilité. Si le véhicule est capable de rester sur la route et sur une trajectoire que le conducteur choisi et ce, quelles que soient les conditions de route, cela signifie qu’il a une bonne tenue de route. Pour l’améliorer, il faudrait bien connaitre tous les paramètres techniques notamment le centre de gravité d’une automobile. Cependant, certains paramètres techniques sont modifiables et d’autres non. Mais pour améliorer la tenue de route, on doit aussi savoir prendre soin de sa carrosserie. En cas de défaillance, cela aura également un impact sur la performance et la stabilité de son véhicule. Il est tout de même possible de remplacer ses pièces de carrosserie en passant par le site de https://www.destockgarages.com/.

Les facteurs pour bien évaluer le comportement de son véhicule

Il est vrai que le test d’évitement est un moyen efficace de déterminer la tenue de route d’une voiture. Mais on peut très bien le tester grâce à de nombreux paramètres. En général, il existe bien des facteurs qui peuvent le déterminer pour ne citer que la répartition du poids et les amortisseurs. Si ces derniers sont en mauvais état, la tenue de route le sera également. Le centre de gravité d’une voiture détermine aussi son comportement routier. Il doit fournir une bonne stabilité tout en diminuant les mouvements de caisse. Et plus le centre de gravité est sur le bas, moins sera la tenue de route du véhicule.

Il faut également s’intéresser à l’empattement. Si celui-ci est élevé, il donne une stabilité lorsqu’on est à fond dans la vitesse mais il reste moins maniable quand il s’agit des petits virages. On doit alors obtenir un bon rapport entre stabilité et agilité. La répartition de la masse détermine aussi le comportement du véhicule. L’avant et l’arrière doivent avoir un poids égal. Mais il est également important de vérifier les radiateurs, la suspension, les roues et la qualité des essieux. Pour revenir aux amortisseurs, ils ont un rôle majeur dans le maintien de la stabilité du véhicule. Il doit assurer le contact du pneu sur la route et ce, peu importe les irrégularités. Enfin, nous avons gardé l’essentiel pour la fin : les pneus. Les pneus doivent assurer une meilleure tenue de route. C’est la bande de roulement qui doit fournir une bonne adhérence. Plus elle est large, plus elle donne plus d’adhérence et ainsi une bonne tenue de route.

À LIRE